Browsing Tag

bien dans mon slip

Ces aliments que j’ai ajoutés à mon alimentation

Après mon article « ces aliments qui ont disparu de mon alimentation », un post sur « ces aliments qui se sont ajoutés à mon alimentation ». C’est rigolo de vous écrire ces articles. Je suis obligée de faire le bilan et je découvre plein de choses que je ne réalisais pas forcément.

Tofu
Pour répondre à une question que vous me posez beaucoup. Je n’ai pas commencé le tofu avec mon rééquilibrage alimentaire. Cela n’a rien avoir. Dans une assiette équilibrée il y a des protéines. Je préfère les protéines végétales mais chacun ses goûts 🙂

Par contre, j’ai depuis varié avec :

du Tempeh
Une autre alternative à la viande, à base de soja fermenté. La texture et le goût sont très différents du tofu. J’aime faire des petits « lardons » avec .

du Seitan
Encore une alternative à la protéine animale. Une recette à base de blé et beaucoup d’autres ingrédients et épices. C’est un peu caoutchouteux mais très bon surtout fait maison.

Et je continue à varier avec du poisson et de la viande, surtout quand je mange à l’extérieur.

Féculents complets
J’essaie de ne consommer que des féculents complets (très riches en vitamines, fibres et minéraux). Riz, pâtes, pain… J’ai supprimé les céréales « blanches ».

Je varie aussi mes féculents avec des pâtes à base de riz brun, sarrasin, lentilles, pois chiche… que je trouve en magasins bios.

Lait d’avoine
Je buvais déjà du lait de riz ou du lait de noisette, coco… mais un lait végétal très intéressant (et bien moins sucré) est le lait d’avoine.

Porridge
J’avais déjà goûté bien souvent le porridge. J’adorais les weetabix quand j’étais petite^^ Et aujourd’hui c’est vraiment devenu un de mes petits dej’ préférés !

Légumes
Je n’ai pas commencé les légumes avec le programme. J’ai toujours aimé les légumes. Mais je ne prenais pas le temps de les cuisiner et surtout je n’en achetais pas autant et de autant de variétés.

Avant je mangeais des tomates et du concombre surtout…

Brocoli
Et le brocoli ? Le coup de foudre est assez récent. Je crois même que je n’aimerai pas trop ça sauf en soupe.

Il est super intéressant de re tester les légumes que vous pensez ne pas aimer. Souvent à cause de la cantine.

Amandes
Aujourd’hui j’ai toujours des amandes dans ma cuisine. Idéales pour accompagner mon goûter.

Et vous ? Les aliments qui se sont ajoutés que plus tard à votre alimentation ?

CE QUE JE NE MANGE PLUS

Je dis souvent que je n’ai rien retiré de mon alimentation. C’est vrai que dans une alimentation équilibrée « tout est permis » mais dans les bonnes proportions et peut-être pas tous les jours.

Et en me penchant sur la question j’ai réalisé, que petit à petit des aliments avaient quand même disparus de mon alimentation quotidienne.

Le soda. Je ne buvais que du Coca zéro et il y a 6 mois j’ai décidé d’arrêter. Les raisons paraissent évidentes mais je pourrais vous en reparler.

Le fast food. J’étais une grande fan de Macdo et je n’y ai pas mangé depuis plus d’un an. Quand j’ai envie d’un burger je préfère le faire maison ou dans un restaurant (Goku par exemple!!).

Les gâteaux industriels. J’ai grandi sans vraiment de gâteaux dans les placards. J’en mangeais à l’école ou chez les copains mais les goûters à la maison étaient plutôt à base de pain beurre confiture. Alors il y en avait très peu chez moi et aujourd’hui plus du tout.

Les produits industriels (jambon, sauces, carottes râpées en sauce, taboulé préparé, soupes en briques, yaourts desserts…). Au maximum j’essaie de cuisiner des produits bruts et éviter les produits industriels ou les plats préparés.

Le jus de fruits. Aujourd’hui si j’ai envie d’un jus de fruits, je le choisis maison. Terminés les jus de fruits en bouteille (pareil pour les smoothies).

Les cocktails sont devenus très occasionnels. Très sucrés et caloriques je préfère une bière, un verre de vin… Je ne me prive pas mais je privilégie d’autres alcools.

Les sushis. Les sushis sont très rares aujourd’hui. Ils sont bourrés de sucre, je vous en parlais ici. Dans un restaurant japonais je commande des algues, du chou, du poisson cru…

La salade césar. Moi qui ai commandé très longtemps des salades césar à la place d’un burger par exemple, j’ai réalisé que souvent il s’agit de salade (aucun autres légumes), poulet (pané la plupart du temps), bacon, œuf (donc beaucoup de protéines au final) et une sauce. Pas très équilibré (comme beaucoup d’autres salades au restaurant) alors autant prendre un burger!

Que diriez-vous d’un article sur les aliments qui se sont ajoutés à mon alimentation quotidienne ?

POURQUOI DE LA FAUSSE VIANDE ?

Je ne suis pas végétarienne. Mais chez moi je ne consomme pas de viande ou de poisson. Il parait que je suis flexitarienne mais inutile de mettre une étiquette.

Je mange alors principalement du tofu, du seitan et du tempeh (mais aussi des oeufs, des légumineuses…) pour les protéines.

Parfois vous me voyez cuisiner des « saucisses vegan façon merguez » ou encore des « végé’tranches façon chorizo ».

J’ai reçu des questions que je trouve très intéressantes comme : « pourquoi chercher à donner l’aspect d’un produit qu’on ne veut plus consommer »?

Sans être végétarienne j’aimerais répondre à ma façon à cette question. Mais n’hésitez pas en commentaire à donner votre avis.

Le végétarien 

Mes copines végétariennes (depuis plus de 10 ans ou même depuis l’enfance) ne cherchent pas du tout ce type de produits. Elles mangent des aliments riches en protéines mais pas de produits imitants la viande, la charcuterie…

Le nouveau végétarien

Il y a ceux qui par conviction (impact écologique, souffrance animale…) ne consomment plus de viandes depuis quelques temps. Certains aliments leur manquent parfois et c’est ainsi qu’ils peuvent chercher des fausses saucisses, du faux chorizo ou encore du faux gras (faux foie gras à Noël).

Diminuer sa consommation

Comme moi, il y a ceux qui cherchent à diminuer leur consommation de viande. J’ai mangé de la viande pendant plus de 25 ans alors parfois (surtout par curiosité) j’achète de la fausse viande. Ce n’est même pas parce que les saucisses ou le chorizo me manquent (si c’était le cas j’en mangerais et c’est tout) mais j’ai envie de varier mes plats à la maison et je trouve ces alternatives (à base de soja, blé…) très intéressantes.

Les amis, la famille…

Je sais aussi que ce type de produits peuvent être de bonnes alternatives pour un végétarien qui veut cuisiner une pizza à ses amis ou un couscous à sa famille. Il reste en phase avec ses choix et ses invités se régalent.

Pour les végétariens, les flexitariens, les curieux… ces produits sont le plus souvent disponibles dans votre magasin bio. Essayez pour vous faire une idée 😉

*Lisez-bien les étiquettes, ce ne sont pas toujours des produits sources de beaucoup de protéines.

Les aliments bénéfiques en fonction de son groupe sanguin

Dans cet article j’aimerais vous parler d’une théorie. Pas de preuve scientifique mais un livre : 4 groupes sanguins 4 régimes écrit par le Dr Peter J.D’Adamo.

Dans son livre il prescrit une alimentation personnalisée en fonction de son groupe sanguin (O, A, B et AB).

La théorie s’appuie sur l’évolution de l’espèce humaine. Le groupe O est apparu il y a 40.000 ans au cours de la préhistoire, le groupe A est apparu au cours de la naissance de l’agriculture, le groupe B lors des grandes migrations de populations et le groupe AB est un mélange entre les groupes A et B.

Notre groupe sanguin nous prédestinerait vers une alimentation particulière, avec des aliments « bénéfiques, neutres ou à éviter ».

Bénéfique = « aliment médicament »

Neutre = « qui agit comme un aliment »

Toxique = « qui agit comme un poison sur votre terrain, s’il est pris d’une façon régulière ».

Je me suis renseignée sur le Groupe A, le mien et je vous invite à consulter les informations qui correspondent au votre (ici par exemple, de mon côté j’ai acheté le livre).

« L’alimentation du GROUPE A

Le groupe A doit avoir une alimentation de type végétarien. Les groupes sanguins A supportent mal l’alimentation hyperprotéinée riche en viande, le laitage… Enfin les sucres blancs raffinés leurs sont aussi néfastes. Pour une meilleure santé le groupe A doit consommer des aliments aussi proches de la nature que possible, frais, purs et issus de l’agriculture biologique quand c’est possible. »

Il y a un an j’ai rééquilibré mon alimentation et sans savoir bien comment l’expliquer je vous racontais que je m’étais trouvée. J’ai trouvé une hygiène de vie qui me correspond et qui me ressemble. Mes analyses sanguines le prouvent je ne manque de rien et je me sens profondément en phase avec mon alimentation.

En un an et juste en m’écoutant j’ai supprimé certains aliments et j’en ai privilégié pleins d’autres comme si je sentais qu’ils étaient faits d’avantage pour moi. Et en découvrant cette liste j’étais vraiment stupéfaite. Ceux qui suivent mon compte @biendansmonslip reconnaitront par exemple mon alimentation dans les « aliments bénéfiques ».

Je ne compte pas du tout suivre cette liste à la lettre et supprimer TOUS les aliments « toxiques » et ne manger QUE les « aliments bénéfiques ». Mais j’ai trouvé très intéressant de recroiser ces informations avec mes choix intuitifs. Je garde la liste dans un coin de ma tête et je continue à m’écouter.

Je vous invite aussi à le faire si ce sujet vous intrigue 😉

***

GROUPE A

Aliments bénéfiques

Poissons, crustacés, mollusques : Capitaine, carpe, escargots, maquereau, merlan, mérou, perche, sardine, saumon, truite.

Laitage et œufs : Fromage de soja, lait de soja.

Huiles et corps gras : huile de graine de lin, huile d’olive.

Noix et graines : beurre de cacahuète, cacahuètes, graines de courge.

Pois et légumes secs : Flageolets, graines de soja rouge, haricot adzuki, haricot coco, haricot cornille, haricots noirs, lentilles rouges et vertes.

Céréales et produits céréaliers : Amarante, farine d’avoine, de riz, de sarrasin, de seigle, galette de riz, pain de blé germé, pain de soja, pâtes au sarrasin.

Légumes : Ail, artichaut, betteraves, blettes, brocolis, carottes, chicorée, chou frisé, chou rave, épinards, navet, oignons jaunes et rouges, persil, pissenlit poireau, potiron, romaine, scarole, tofu, topinambour.

Fruits : Abricots, ananas, cerises, citron, figues fraîches et séchées, mûres, myrtilles, pamplemousse, pruneaux, prunes.

Boissons : jus d’abricot, d’ananas, de carotte de céleri, de cerise noire, de citron de pamplemousse de pruneau, eau, thé vert, vin rouge.

Aliments neutres

Viandes : dinde, poulet.

Poissons, crustacés, mollusques : Bar, brochet, daurade, éperlan, espadon, esturgeon, ormeau, requin, thon.

Laitage et œufs : Fêta, fromage de chèvre, lait de chèvre, yaourt.

Huiles et corps gras : huile de colza, huile de foie de morue.

Noix et graines : Amandes, beurre d’amande, beurre de tournesol, châtaignes, graines de sésame, graines de tournesol, noisettes, noix.

Pois et légumes secs : fèves, haricots soissons, haricots verts, petits pois, pois gourmands.

Céréales et produits céréaliers : Blé kamut, boulgour, cornflakes, couscous, crème de riz, épeautre, farine de blé dur, de blé germé, d’épeautre, au gluten, de maïs, d’orge, flocons d’avoines, galette de seigle, millet, orge, pain d’épeautre, de riz complet, sans gluten, de seigle, pâtes d’épeautre, quinoa, riz basmati, blanc, complet, sauvage, soufflé, son d’avoine, son de blé.

Légumes : Algues, asperges, avocat, bambou, betteraves, céleri, cerfeuil, choux de Bruxelles, chou-fleur, ciboule, concombre, coriandre, coulemelles, courges, courgettes, cresson, échalote, endive, fenouil, laitue, maïs, moutarde, oignons, olives vertes, radis, rutabaga, soja, trévisane.

Fruits : Cassis, citron vert, dattes, figues de barbarie, fraises, framboises, goyave, grenade, groseilles, kaki, kiwi, nectarine, pastèques, pêches, poire, pomme, raisin blanc, et noir.

Boissons : jus de chou, de concombre, de pommes de raisin,. cidre et vin blanc.

Aliments toxiques

Viandes : Agneau, bacon, bœuf, cailles, canard, cœur, faisan, foie, jambon, lapin, mouton, oie, porc, veau. Fuyez les aliments carnés transformés comme le jambon, les saucisses, les charcuteries.

Poissons, crustacés, mollusques : Anchois, anguille, barracudas, calmars, grenouilles, haddock, harengs, homard, caviars, clams, colin, coquille St Jacques, crabe, crevettes, écrevisses, flet, huîtres, lotte, moules, poissons chat, poulpe, saumon fumé, sole.

Laitage et œufs : babeurre, beurre, bleu, brie, camembert, cheddar, crème glacée, emmenthal, fromage frais, gouda, gruyère, lait demi-écrémé, lait écrémé, lait entier, munster, parmesan, petit lait provolone.

Huiles et corps gras : huile d’arachide, huile de carthame, huile de maïs, huile de sésame.

Noix et graines : noix du Brésil, noix de cajou, pistaches.

Pois et légumes secs : graines de tamarin, haricot blancs, haricots rouges, pois chiches.

Céréales et produits céréaliers : Blé concassé, crème de blé, farine de blé dur, pain complet, pain multi céréales, pâtes fraîches, farine complète, farine de froment, germe de blé, pain azyme, pâtes à la semoule de blé, son de blé

Légumes : aubergine, champignon de Paris, chou blanc, chou rouge, olives noires, patates douces, piment, pomme de terre, poivrons jaunes et rouges, tomates qui sont un cas à part car très toxiques pour les groupes A et B.

Fruits : banane plantain, clémentines, clémentines, mangue, melon, noix de coco, orange, papaye, rhubarbe.

Boissons : Jus d’orange, de papaye, de tomate, alcools forts, bière, eau gazeuse, sodas, thé déthéiné, café, café décaféiné, eau du robinet.