Browsing Tag

City Guide

24h aux Cinque Terre

TIPS : 

* Réserver votre logement en avance !
* Le plus pratique reste de dormir à La Spezia ou Levanto.
* Pass train : 18,20€ la journée / personne
* Pensez à partir avec une gourde (possibilité de la remplir dans pas mal d’endroits) + bonnes chaussures et chapeau 

Départ de la gare de Levanto donc ! La visite des Cinque terre se fait en train. Chaque village est desservi, c’est très pratique. 

Les 5 villages à visiter sont : 
Monterosso al mare
Vernazza
Corniglia
Manarola
Riomaggiore 

Riomaggiore

Nous avons commencé par Riomaggiore (qui est le plus loin de Levanto).
On s’est baladé à pied et on a remonté la rue principale jusqu’aux églises. Nous sommes aussi descendu près du port pour avoir un point de vue magique sur la ville (surtout en étant sur les rochers).

Manarola

Peut-être le village que j’ai le plus apprécié car plus petit et authentique. Une des vues mythiques des Cinque terre se trouve au niveau du port en remontant.
Pas évident de trouver où déjeuner. Il y a la queue devant les plus beaux spots. Nous n’avions pas envie d’attendre (surtout sous ce soleil écrasant) on a ainsi fini par manger au cœur du village. Une adresse quelconque mais où nous avons été installés sur le balcon, la mer en fond c’était idéal pour manger une petite bruschetta et se reposer de la chaleur !

Corniglia

Ce village n’est pas au bord de l’eau mais haut perché. La visite commence par une montée sportive (mais j’ai vu qu’il y avait aussi un petit bus).
Là encore, on s’est promenés dans les ruelles, visité l’église…
J’ai trouvé très animée la rue « Via Fieschi ». Des cafés adorables, des petites boutiques…
La situation de ce village offre une belle vue panoramique sur la mer.

Monterosso al mare

La suite logique aurait été la visite de Vernazza ! Mais Monterosso al mare étant le plus grand village des Cinque terre nous préférions manger à Vernazza. On a donc tout d’abord visité Monterosso al mare !
Grosse déception si je peux être sincère avec vous. Une station balnéaire aux plages recouvertes de transats et de parasols.

(on m’a expliqué plus tard qu’il fallait prendre le temps de découvrir la vieille ville !)

J’ai aimé découvrir la statue géante de Neptune face à la mer mais sinon ce village ne me laissera pas un excellent souvenir. 

Vernazza

On a rapidement pris le train direction Vernazza. C’est le village « le plus photogénique des Cinque terre ». J’avoue avoir préféré Manarola et Riomaggiore.

On a visité l’église (une messe était donnée par plusieurs dames âgées italiennes, c’était très beau), on a marché sur le port et on s’est posés pour l’aperitivo bien sûr. On n’allait pas manquer l’heure du Spritz.
Après ça on a commandé des Focaccia à emporter (une petite adresse de la ville mais elles n’étaient pas excellentes) qu’on a dégusté sur les rochés face au sunset. Un moment tout doux et inoubliable. On a pris le temps de réaliser qu’on avait découvert les Cinque terre dont je rêvais depuis tant d’années.

Il y avait du monde mais bien moins que ce que je m’étais imaginée. Après nous étions le 31 août. J’ai été émerveillée par ces couleurs, la douceur de vivre… le lieu est très touristique mais une certaine authenticité est restée malgré tout. Un lieu unique. 

Comme les visites ont été fluides on a vu les 5 villages en une journée et je crois que c’était suffisant pour nous. Deux jours auraient été de trop très personnellement. Sauf si bien sûr vous décidez de faire une randonnée dans les hauteurs ou du bateau. 

Hôtel 

Après cette jolie journée colorée, retour en tain à Lavento direction notre hôtel ! Nous avions eu chaud + une nuit agitée la veille… on avait réservé à la dernière minute (ce qui n’est pas du tout évident dans les Cinque terre!) l’hôtel b&b : l’antico Borgo. Une belle maison, décorée avec goût (à l’ancienne), petit déjeuner en terrasse avec vue sur la mer, piscine, calme… vraiment une belle adresse.

Je vous conseille ce type d’établissement pour un séjour au Cinque terre. Il se situait à 15 minutes de la gare de Levanto donc très pratique en plus. 

Hôtel b&b : l’antico Borgo
130€ pour 2 personnes avec le petit déjeuner

24h à Venise loin du monde

Durant notre Van trip en Italie (lien ici), nous avons décidé après les Dolomites de passer par Venise ! J’en rêvais…

J’ai épluché les blogs et forums pour créer un petit itinéraire 24h à Venise pour découvrir l’île au mieux et en évitant le monde au maximum.

Nous avons passé une journée parfaite ! Je vous laisse découvrir toutes nos adresses et notre itinéraire :

VISITER VENISE EN VAN :

Aucun véhicule n’est autorisé sur l’île. Vous pouvez alors garer votre van dans un parking en face de Venise (comptez 2€ l’heure).
Comme nous étions arrivés la veille au soir et que nous souhaitions le lendemain profiter de Venise jusqu’à tard dans la soirée nous avons opté pour 2 nuits dans un camping. Ainsi nous savions où dormir et le van était en sécurité.
Ce choix s’est avéré idéal car un bus en face du camping nous a amené (et ramené) à Venise en 10 min.

Alors on parle d’un gros camping avec une piscine mais même si ça n’est pas dans nos habitudes il était calme et propre.

Camping Rialto
36€/ jour pour deux personnes et un van

Piscine
Bus : 3€ aller/retour

ITINÉRAIRE DANS VENISE

Basilic Santa Maria Gloriosa

En 10min de bus donc nous étions arrivés à Piazzale Roma.

À pied, on commence la découverte de cette ville chargée d’Histoire direction la Basilic Santa Maria Gloriosa.

10h les rues étaient calmes et nous étions déjà émerveillés. Des ponts, des ruelles, des vitrines magiques…

Dorsoduro

Changement de quartier pour retrouver Dorsoduro. On a flâné jusqu’à la Pointe de La Douane (Punta della Dogana) en passant par l’Église San Barnaba et la Basilique Santa Maria Della salute. Au niveau de la pointe, une vue grandiose vous attend sur le grand canal.

Peggy Guggenheim

Si vous avez le temps, offrez-vous la visite du musée Peggy Guggenheim. Je ne l’ai pas fait cette fois mais c’est un de mes plus beaux souvenirs à Venise.

Pizza !

Pour nous rendre dans une pizzeria bien particulière nous avons traversé le grand canal en gondole. Une traversée de 3 minutes, bien pratique pour atteindre l’autre rive.

2€/personne

La pizzeria Antico Forno Venezia est connue pour sa pâte très épaisse (mais légère). Passez par le pont Rialto (toujours bondé) et prenez une part à emporter ou à déguster sur place. On s’est régalés !

Antico Forno Venezia
Moins de 5€ la part.

Gelato

Une glace en dessert ? Évidement ! Cette fois, rendez-vous chez gelatoteca Suso. Ces glaces réputées sont exquises. J’ai pris une boule pistache dans un pot comestible. C’est validé aussi !

Prendre de la hauteur

Une idée pour prendre de la hauteur sur la ville : Fondaco dei Tedeschi ! Nous ne nous étions pas organisés mais je vous partage le bon plan. Il est possible de réserver (en ligne et minimum la veille) l’accès gratuit, de 15 minutes à la terrasse de ce grand magasin (face au pont du Rialto). La vue semble incroyable.

Cannaregio et le ghetto juif

Pour se déplacer le long du canal vous pouvez prendre une gondole (80€ les 30min), un taxi boat (pour environ le même prix) ou un Vaporetto, le bateau/bus vénitien (7,5€/ticket ou 21€ le ticket à la journée).

De l’arrêt « Rialto » nous avons ainsi navigué jusqu’à « S.Marcuola Casino » pour visiter le quartier de Cannaregio et le ghetto juif.

Perdez-vous dans les ruelles plus calmes, moins touristiques et longuez Rio de la Misericordia. On a pris ici le temps d’une boisson fraîche en terrasse.

Murano/ Burano (option 2)

Après une balade dans le nord de Venise, nous avons observé Murano et Burano de loin. Option numéro 2 de cet itinéraire : prendre le bateau pour Murano et/ou Burano pour boire un verre et/ou dîner !

L’apéro vénitien

L’heure immanquable de l’aperitivo ! Installez-vous à une terrasse et commandez un Spritz. Vous pouvez aussi l’accompagner de Cicchetti (tapas).

Nous étions au Bar Ai Santi. Toute la place est agréable avec de belles adresses et j’ai découvert la rue « Salizada S. Canzian » qui semblait idéale pour l’apéritivo ainsi que la place au bout de cette même rue (la place Campo Santa Maria Nova).

Dîner à El Magazen

À 5min du bar nous avions réservé une table chez El Magazen (j’ai appelé le matin même). Un restaurant avec vue sur un canal, plats typiques et délicieux.
Nous avons partagé une entrée de fromage et légumes et nous avons commandé chacun un plat de pâtes aux légumes (pas à la carte mais les options végétariennes sont proposées). Le tout avec un verre de Prosecco, le rêve !

En Magazen
50€ pour 1 entrée, 2 verres et 2 plats de pâtes.

Place Saint Marc

20h30, Venise est un peu plus calme, c’était le moment pour découvrir les lieux les plus touristiques.

La Piazza San Marco, la basilique San Marco, le campanile (dernière montée à 20:45), le Pont des soupirs et le Palais des doges.

C’était idéal, peu de monde et une ambiance magique avec les couleurs du coucher de soleil et les lumières de la ville.

By night

Notre bus retour était à prendre piazzale Roma comme à l’aller. Nous avons ainsi remonté tout le Grand Canal en Vaporetto. Le bonheur cette dernière croisière de nuit !

Vaporetto n°1 / 7,5€/personne ou 21€ pour un ticket journée

VAN TRIP en Italie

Nous avons démarré de Saint-Jean-de-Luz et avons rejoint la frontière franco-italienne en 2 jours et 2 nuits. Premier jour : nous avons roulé jusqu’à Montpellier (et fait du camping sauvage autour de la ville) et le deuxième jour nous avons décidé de ne pas emprunter les tunnels pour aller en Italie et de ne pas passer par la Côte d’Azur en plein mois d’août. Ainsi, nous avons roulé de Montpellier jusqu’au col de Mont-Cenis en passant par Grenoble. Nous avons dormi autour du lac de Mont-Cenis et le lendemain matin nous traversions la frontière.

À SAVOIR

Dans les Dolomites vous êtes proches (entres autres) de la frontière autrichienne. Vous mangerez plus facilement des spécialités autrichiennes que des pizzas ou des pâtes.

Dans les Dolomites vous pouvez parler aussi bien Italien, Allemand ou Anglais. Nous avons croisé très peu de touristes français et rien n’est jamais traduit en français.

De nombreux spots sont très connus et touristiques : arrivez tôt ou arrivez tard !

Pas toujours facile de trouver des infos sur internet. Les lieux peuvent être indiqués en anglais, en italien, en allemand. Testez différentes traductions.

Budget camping : environ 40€/nuit pour 2 personnes en van.

Il est facile de faire du camping sauvage dans les dolomites.

POINTS POSITIFS

👍🏻 Les routes sont superbes.
L’impression d’être au Canada, aux USA… un bonheur de conduire en montagne.

POINTS NÉGATIFS

👎🏻 Le budget parkings et téléphériques… Je le détaille dans l’article.

👎🏻 Prévoir aussi un certain budget restaurant.

👎🏻 La météo est incertaine. On a eu une chance folle mais j’ai reçu des commentaires qui me racontaient un tout autre voyage. 

ITINÉRAIRE

Jour 1 : 

Lac de Garde : Limone sul garda et Riva del garda

Jour 2 :
Détente à la piscine

Visite de Malcesine (Lac de Garde)
Départ pour les Dolomites

Jour 3 :
Lago di Carezza
Plateau de Renon
Église San Giovanni in Ranui

Jour 4 :
Alpe di Siusi
Route : Passo Gardena
Cortina

Jour 5 :
Lac de Sorapiss
Lago missurina
Nuit dans un refuge

Jour 6 :
Lago Federa
Lago di dobbiaco
Lago di brais

Jour 7 :
Tre Cime

Jour 8 :
Venise

Jour 9 :
Repos
Route vers la Toscane

Jour 10 :
Toscane

Jour 11 :
Déjeuner carte postale
Route vers les Cinque Terre

Jour 12 :
Cinque Terre

***

JOUR 1 : le Lac de Garde… (découvrir la journée en vidéo)

Le Lac de garde nous faisait rêver. On pensait y passer seulement une journée et vous verrez que nous sommes resté deux jours !

Limone sul garda 🍋 

Visite de Limone, connue pour ses citrons et ses agrumes. Il y en a partout. On l’a compris tout de suite, le Lac de Garde allait nous plaire.

Avant de continuer les visites nous avons réservé un camping. Sur l’appli park4night j’avais repéré un camping « à la ferme » (symbole tracteur). Souvent en France c’est donc gratuit mais ici le concept était un peu différent. Un habitant qui proposait de nombreuses places pour des vans, campings car, avec piscine, sanitaires… le tout face aux montagnes et au cœur des vignes. Bingo.

Verdepiano Bed & Camping
40€ pour une nuit, deux personnes avec un van

Riva del garda

Soirée à Riva del garda, la « perle du Lac de Garde ». Premier plat de pâtes en terrasse pour le dîner, on se balade dans la ville, on découvre la Piazza III Novembre de jour puis de nuit… un coup de cœur pour ce village immanquable.

JOUR 2 : Lac de Garde (découvrir la journée en vidéo)

Matinée détente au bord de la piscine. C’était bien mérité après la route de ces derniers jours. Ça y est on se sent en vacances.

Malcesine :
Déjeuner à Malcesine, exploration de la ville en longeant le lac mais surtout en visitant le château de Scaligero. Une superbe occasion de prendre de la hauteur. Une très belle vue vous attend au sommet de la tour. C’est à faire !

6€ l’entrée du château / personne

Nous voulions aussi visiter Sirmione mais le beau temps annoncé aux dolomites nous a fait reprendre la route ! Peut être au retour, couplé avec Florence.

Direction les Dolomites
Le lendemain matin nous voulions arriver tôt au Lago di Carezza. C’est comme ça qu’on a repéré le camping Untereggerhof. Ici encore un camping à la ferme mais d’un tout autre style, bien plus rustique. Le restaurant propose quelques places pour garer des vans, avec un toilette et une douche. Le tout sur leurs terres, proche de leurs vaches. Nous sommes arrivés de nuit mais le lendemain on a réalisé que la ferme était charmante avec une superbe vue.

Ce soir-là nous avons pris un verre dans ce restaurant typique, tout en bois, super moment avant de se coucher.

Camping Untereggerhof
25€ pour une nuit, deux personnes avec un van.

Jour 3 : une journée compliquée… (découvrir la journée en vidéo)

Lago di Carezza (Karersee)
Ce lac est très connu donc nous voulions arriver tôt (c’est le conseil numéro 1 dans les Dolomites : arriver tôt ou arriver tard).

Nous avons été surpris de découvrir un parking payant, un tunnel pour atteindre le lac, des boutiques, un belvédère, des barrières en bois tout autour du lac… de nombreuses infrastructures qui dénature le côté sauvage de ce lac. Une fois la surprise passée nous avons fait le tour du lac (ce qui est rapide). Oui le lieu est victime de son succès mais on comprend pourquoi, c’est superbe (mais il ne sera pas dans la liste des coups de cœur).

Parking payant

Plateau de Renon
Je souhaitais découvrir le plateau de Renon ainsi que sa célèbre chapelle et ses « cheminées » (comme à Brice Canyon).

À Bolzano il était possible de monter en téléphérique. Génial ! Mais il faut compter 10€ / personne. Mais on comprendra vite que dans les dolomites parkings et téléphériques coûtent cher.

Une fois là-haut on nous a expliqué à l’office du tourisme que la fameuse chapelle de San Nicolo était accessible seulement avec un guide, le matin, pour 10€/personne (trop tard donc). Et pour les cheminées de Renon/Ritten (piramidi di terra) il fallait prendre un train payant qui nous permettrait seulement de nous en approcher de loin.
On renonce… la vue était déjà belle du téléphérique et on s’est balade là-haut à pieds (sur la promenade 35). Un peu déçus mais ça arrive en voyage !

Téléphérique 10€/personne
Parking 2€ de l’heure

Train 6€ aller/retour par personne

L’église San Giovanni in Ranui
J’avais une autre idée en tête ce jour-là. Toujours plus touristique mais au point où on en était 🙂 L’église San Giovanni in Ranui à Santa Maddalena dans le val du funes !
Il était 17h, il n’y avait personne, quelle chance. Cette église est si connue sur Instagram aujourd’hui que le périmètre était clôturé et il est seulement possible de l’observer depuis un promontoire (mais j’ai cru voir un passage payant pour marcher jusqu’à l’église).
Je vous conseille de vous garer au village, de rejoindre à pied cette église et de profiter de ce petit moment suspendu dans le temps.

Pour simplifier la journée du lendemain nous avons dormi la veille au soir au plus près du départ de la rando qui nous attendait. C’est comme ça qu’on s’est retrouvés sur le parking de la Piscine Telfen à Telfen Lanzin.

Parking gratuit, pas de wc

Jour 4 : Alpe di Siusi (découvrir la journée en vidéo)

Au réveil depuis notre parking pour la nuit nous n’étions plus qu’à 15 minutes de voiture de Compatsch.

Alpe di Siusi

Cet alpage est le plus haut d’Europe. Pour se balader le départ se fait depuis Compatsch.
Un téléphérique peut vous y amener (comptez 20€/personne).
Autre option (que nous avons choisi) : monter en voiture avant 9h.

Parking à Compatscgh 20€

Beaucoup de randonnées et balades différentes à faire à travers cet alpage. On a choisi la rando direction le refuge de Sanon (distance : 8,5 km, niveau facile).
Une randonnée si apaisante au cœur des plaines, face au massif des dolomites, incroyable !

Arrivés au refuge on a trouvé l’endroit tellement chouette qu’on est restés déjeuner. Raviolis, soupe, salade… une carte autrichienne et des plats délicieux.

Autre alpage que nous n’avons pas vu : le mont Seceda (comptez 35€/personne en téléphérique).

Route : Passo Gardena

Direction Cortina, nous sommes passés par le Passo Gardena. La plus belle route que j’ai jamais empruntée ! Sommes-nous finalement aux US, au Canada ?
On a traversé Val Gardena, Alta Badia et on a longé le lac Valparola avant d’arriver à Cortina.

Dormir à Cortina

Pour assurer le coup on a réservé une place dans un camping dès notre arrivée.
Le lendemain nous avions prévu un départ matinal pour le Lac de Sorapis. Il est possible de dormir sur des emplacements au niveau du point de départ de la rando mais nous rêvions d’une bonne douche !

Camping Rocchetta à Cortina :
38€ pour une nuit et deux personnes avec un van.

Cortina 

Énorme coup de cœur pour cette station. Elle doit être fabuleuse en hiver. Des bâtiments en bois ravissants, les alentours sont charmants aussi, le style vestimentaire des locaux est génial… quand on est arrivés vers 19h il y avait beaucoup d’ambiance dans le centre, on s’est mélangés aux locaux à l’heure de l’aperitivo et on a mangé une pizza.

Les prochains jours seront autour de Cortina et on y retournera presque tous les jours !

Jour 5 : le tant attendu Lac de Sorapiss (découvrir la journée en vidéo)

Lac de Sorapiss

Levés tôt direction le lac de Sorapiss. L’itinéraire commence à Passo Tre Croci direction le Refuge Vandelli. La randonnée est de 10k et il faut compter en moyenne 4h au total. Niveau moyen.

Nous savions que le but de la rando était donc le lac et qu’il serait magnifique. Mais toute la balade est incroyable ! Des sapins, les Dolomites… encore l’impression d’être au Canada ! Et puis comme si ça n’était déjà pas assez extra ordinaire on arrive sur le lac. Quelle beauté. On a fait le tour du lac, qui est magnifique de tous les côtés. On arrivait plus à quitter les lieux !
Sur le retour, pas mal de monde. Petit conseil comme à chaque fois : il fait vraiment partir tôt.

Lago Missurina

On a garé le van autour du lac missurina et on a pique-niqué ici avant de se balader dans Cortina. Aaaah cette ville…

Nuit dans un refuge :

En fin de journée nous avions comme mission de récupérer une clé dans Cortina qui nous a permise d’accéder au refuge Malga Federa.
Un refuge proche du lac Federa que l’on voulait découvrir le lendemain matin.

La chambre était très agréable, l’équipe adorable et on a vraiment bien dîné au restaurant du refuge. J’ai goûté pour la première fois un autre plat typique du sud-tryol (quon retrouvé en Autriche, en République tchèque, en Pologne…) : les Knödel (ou Canederli). Des boulettes à base de pain, farine, levure avec des légumes ou du fromage. J’ai adoré !

Malga Federa
https://www.malgafedera.eu/
60€/personne petit dej inclus
+ restaurant si vous souhaitez dîner sur place

JOUR 6 : les lacs ! (découvrir la journée en vidéo)

Lago Federa

Lèves 5h, on est arrivés au niveau de lac à 6h après 30 minutes de marche depuis le refuge.
Un très beau lac nous attendait et nous sommes restés à l’admirer pendant que les couleurs changeaient minute après minute… ça valait le coup de se lever tôt !
Retour au refuge pour un petit déjeuner !

Une expérience inoubliable. Dîner dans les montagnes, nuit paisible, rando à la frontale… j’ai adoré, je vous conseille +++

Déjeuner à Cortina :

Déjeuner dans les hauteurs de Cortina face aux Dolomites. Un grand chalet aux plats typiques de la région. J’ai découvert ce midi-là les raviolis à la betterave. Encore une spécialité que vous devez tester !

Restaurant : Baita resch

Lago di landro

On est passés en van devant ce lac qui était sur notre route. Nous n’avons pas pris le temps de nous arrêter pour être sincère.

Lago di dobbiaco

Lui aussi était sur notre route. C’était agréable d’en faire le tour à pied, une petite balade digestive ! Mais on a regretté car du coup on a manqué de temps pour le lac suivant.

Lago di braies 

On a hésité ! Ce lac est tellement connu sur Instagram… pas vraiment la peur d’être déçus mais de trouver un lieu bondé.
Toujours la technique du « arriver tôt ou tard » et en arrivant à 17h nous étions peu à découvrir cette merveille.
Nous avons manqué de temps pour faire le tour complet à pied (erreur) mais nous sommes rester admirer le lac en marchant jusqu’à la plage de l’autre côté de la rive. Un moment suspendu dans le temps face à tant de beauté. Le lac mérite sa réputation.

Tarifs :
Comptez 35€/h pour un tour en barque.
Entre 9h et 16h30, se garer à 7km du lac (6€ la journée) et une navette vous amènera. Attention, la navette fait une pause entre 12h et 13h30 il me semble et en arrivant avant 9h ou après 16h30 vous accédez directement au parking du lac (6€ pour 3h (c’est le minimum)).
Il est visiblement possible de réserver en ligne une place de parking près du lac mais j’ai cru voir le prix de 20€.

Nous étions pressés par le temps car pour la randonné du lendemain (Tre Cime) nous voulions dormir au plus proche du départ et ainsi commencer au plutôt tôt le lendemain.
Il était conseillé de monter vers 19h et il peut y avoir des bouchons.
Nous avons dormi dans un camping à 15min du départ ! Mais finalement il est possible de dormir plus haut, en camping sauvage (certains dorment même sur le camping du départ mais des panneaux l’interdise alors à vous de voir).

Nuit parking : camping alla baita 30€

JOUR 7 : Tre Cime (découvrir la journée en vidéo)

Départ matinal pour être garés avant 8h (et éviter le monde), c’est  vraiment conseillé.

Péage Tre Cime : 30€

Beaucoup de randonnées possibles ! Elles démarrent toutes des Tre Cime. Pourtant une fois passées les 3 stars du jour, le plus beau est à venir !
On a suivi les sentiers 101 et 104 : 15km qu’on a parcouru en 4h30. Ce parcours permet d’atteindre le point le plus haut (2500m) mais aussi le plus bas en longeant des lacs.

Une randonnée en haute montagne (pensez à une petite polaire supplémentaire même en août, surtout pour le matin), sur laquelle les types de routes et les paysages changent énormément.
La fin était bien raide (vous pouvez suivre uniquement le sentier 101, 12km) mais on en a pris plein les yeux du premier au dernier kilomètre.

Cinque Torri

Nous n’avons pas fait les Cinque Torri. Mais je vous invite à vous renseigner si vous avez le temps dans votre planning.

Nous n’avons pas résisté à l’idée de déjeuner à nouveau chez Baita resch comme la veille. Grande décision prise à table, on ne repassera finalement pas par Vérone et le Lac de Garde. On change nos plans direction Venise !!!

Camping Venise :

Ici il faut être stratégique. Les parkings face à Venise sont payants et coûteux. Les nuits à Venise le sont aussi. On a choisi de poser le van pour deux nuits en face de Venise dans un camping. Nous avons pu ainsi nous poser pour la soirée, partir tôt le lendemain matin pour découvrir Venise et rentrer en fin de soirée sans avoir à se soucier d’où dormir. Le van était en sécurité et nous pouvions repartir tranquille le jour suivant.

Pour aller à Venise : un bus en face du camping nous y conduisait en 10 min (3€ par personne aller/retour)

Camping Rialto
36€/ jour pour deux personnes et un van.

Piscine.

JOUR 8 : Venise (découvrir la journée en vidéo)

J’ai passé la soirée à éplucher les blogs pour nous créer un itinéraire de 24h pour découvrir Venise au mieux et en invitant (si possible) le monde.

Nous avons passé une journée parfaite ! Je vous laisse découvrir toutes nos adresses et notre itinéraire dans cet article dédié !

JOUR 9

Une journée un peu OFF dans ce voyage. Matinée autour de la piscine du camping face à Venise, trajet direction la Toscane (Venise > Sienne) et une nuit « à la ferme ».

Toujours sur Park4night nous avons trouvé cette adresse : Wineery San Giorgio a Lapi.

La possibilité de dormir gratuitement devant la propriété, une petite boutique pour acheter une bouteille de Chianti avant le départ et même visite du vignoble, dégustation de vin…

JOUR 10 : découverte de la Toscane (découvrir la journée en vidéo)

Ici vous ne trouverez pas une journée complète et détaillée pour découvrir la Toscane. Impro totale, la dolce vita finalement. Découverte des petits villages, de Sienne et déjeuner face aux cyprès.

Sienne

Matinée dans les ruelles de Sienne datant du moyen-âge, café glacé sur la Piazza del Campo en forme de coquillage renversé (on a payé nos boissons un rein mais c’était si agréable), cathédrale de Sienne…

Toute la journée on a évité la SR222 pour conduire sur les fameuses routes du Chianti. Fabuleuses, une carte postale.

Déjeuner carte postale

Déjeuner au Ristorante La Bottega Di Volpaia face aux cyprès toscans. Oui c’était une journée carte postale je le répète.
Super restaurant, belle terrasse, jolie vue et délicieuses pâtes (goûtez aussi la crème brûlée au citron !).

Radda et Castellina

Après midi : visite de Radda in Chianti (ça se fait vraiment vite mais c’était à côté du restaurant) et de Castellina in Chianti. J’ai adoré ce village. On est restés pour l’aperitivo !

Super adresse camping 

Soirée à l’agricamping. Un apiculteur, sur ses terres, propose des places aux campeurs avec une cabane qui propose tout le nécessaire. Douches, wc, éviers… la possibilité d’acheter du miel, du fromage de chèvres. Le tout dans une cabane aménagée et décorée avec vous.  Bravo, quelle belle adresse.
Ce soir là on a dîne face à la vue, c’était idéale.

Apicorno
28€ pour deux personnes et un van

Une journée douce au cœur de la Toscane.

JOUR 11 : quitter la Toscane

Matinée détente au camping. Je vous le disais on a adoré le lieu, si apaisant et accueillant. On a acheté du miel à l’apiculteur qui nous a accueilli et nous sommes repartis.

Déjeuner carte postale (bis)

Après la visite de Panzano, nous avons déjeuné au Ristorante Il Vescovino. Encore une terrasse de rêve face au paysage toscan. Je vous conseille également cette adresse.

Camping sauvage au Cinque terre

Direction les cinque terre. Nous avions repéré un emplacement dans les hauteurs de Levanto (45 min de route tout de même). Du camping sauvage, dans la montagne mais vue sur la mer c’était censé être idéal. Mais des coups de fusils dans la nuit nous ont inquiété. Je préfère ne pas partager ce spot !

JOUR 12 : les cinque terre (découvrir la journée en vidéo)

Je vous laisse découvrir notre itinéraire dans cet article dédié !

Après cette jolie journée colorée dans les Cinque Terre, retour en tain à Lavento direction notre hôtel ! Nous avions eu chaud + une nuit agitée la veille… on a réservé à la dernière minute (ce qui n’est pas du tout évident dans les cinque terre!) l’hôtel b&b : l’antico Borgo. 

JOUR 13 : jolie parenthèse 

Au réveil on découvre cet hôtel merveilleux. Nous avions dormi dans notre van depuis 2 semaines, sauf une nuit dans un refuge et avant de quitter lItalie nous avions envie d’une petite parenthèse. Ici, tout ce que je recherchais : belle maison, décorée avec goût (à l’ancienne cependant), petit déjeuner en terrasse avec vue sur la mer, piscine, calme… on est restés jusqu’à midi pile !
Vraiment une belle adresse. Je vous conseille ce type d’établissement pour un séjour au cinque terre. Il se situait à 15 minutes de la gare de Levanto donc très pratique en plus. 

Hôtel b&b : l’antico Borgo
130€ pour 2 personnes avec le petit déjeuner 

Retour France 

VAN TRIP DANS L’HÉRAULT

première nuit autour du lac La Ganguise au camping Cap Ganguise 

Jour 1 :

Arrivée à Montpellier
Dîner au Marché de Lez, à Montpellier
Nuit dans les vignes chez un vigneron à Juvinac 

Jour 2 :

Villeneuve-lès-Maguelone
Déjeuner : La guinguette dès amoureux
Baignade Lac de Cécélés
Nuit au parking du Pic saint loup 

Jour 3 : 

6h rando Pic saint loup
Baignade Saint-Étienne d’Issensac
Camping Tivoli à Laroque
Dîner Au chaudron du roc à Laroque 

Jour 4 : 

Cascade de la vis
Cirque de Navacelles (belvédère)
Déjeuner : La roulotte
Traversée de Arboras en voiture
Longer les gorges de l’Hérault
Saint-Guilhem-le-Désert
Pont du diable
Nuit à Lac du Salagou camping le Mas de Riri

Jour 5 : 

Promenade autour du Lac du salaglou
Exploration du petit village de Celles
Pézenas 

VAN TRIP DANS LE PERIGORD

Jour 1 

Montbazillac
Château de Montbazillac
Visite de Bergerac

Jour 2 

Village de Brantôme
Périgeux (La cathédrale St Front, déjeuner chez Wiki burger, boutique : Maison bird
Vélo le long de la voie verte
St-Leon-sur-Vézère, coup de coeur
Diner : Le déjeuner sur l’herbe
Camping municipal de St-Leon-sur-Vézère au bord de l’eau (16,5€ la nuit avec accès sanitaires)

Jour 3

Eyzies-de-Tayac
Sarlat
Déjeuner chez le Samovar à Sarlat
Canoë le long de la Dordogne. Départ de La Roque Gageac et arrivée au Chateau les Milandes (via Canoë Vacances). 2h pour voir le Château de Beynac, Castelnaud La Chapelle et le Chateau les Milandes.

VAN TRIP PAYS BASQUE ET CANTABRIE

Un long week-end en Cantabrie et au Pays Basque Espagnol 

JOUR 1

San Vicente de la barquera
bbq sur la Playa de Guerra
Camping de la Playa de Guerra (10€ avec WC)

JOUR 2

Déjeuner à Liencres
Après-midi à la Playa de Langre
Sunset sur la Playa de Laga
Diner au restaurant Toki Alai (sur la Playa de Laga)
Nuit sur le parking de la Plage de Laga (pas de sanitaires sauf au restaurant)

JOUR 3

Petit dej au restaurant Toki Alai
Lekeitio
Ondarroa
Mutriku
Déjeuner à Getaria
Donostia (si vous en avez le temps)
Pasaia