Browsing Category

Sport

SE RECONNECTER À LA VIE ET NE PLUS AVOIR PEUR

Comment revenir après ce week-end ? Aprés ce vendredi. Je me suis exprimée sur les réseaux sociaux je n’ai pas envie d’en parler davantage. Je suis comme vidée. Mais il faut continuer de vivre, continuer de s’aimer aussi fort que ces derniers jours. 
Aucun article n’aurait été assez juste, assez respectueux. Alors je me suis fait confiance et j’ai décidé de partager avec vous les choses auxquelles je m’accroche pour ne pas céder à la peur et pour me reconnecter à la vie. Il ne s’agit pas d’un post magique pour vous rendre le sourire mais il est important de se concentrer sur l’essentiel et sur votre corps pour chasser les pensées parasites. Merci à ma maman qui m’a aidé à trouver les mots. 
L’idée n’est pas d’oublier, de toute façon la tache serait impossible. Le monde a changé, ne sera plus jamais le même mais il est indispensable de dépasser ses peurs.
Un traumatisme comme nous l’avons tous vécu touche la tête et le corps. Il est impossible de juste se dire « n’y pense pas », c’est d’ailleurs le meilleur moyen de ne penser qu’à ça ! Les traumatismes nous occupent l’esprit mais ils sont aussi dans le corps. Alors commençons par là.
Mon premier reflexe a été de ranger mon appartement, de trier, de faire le ménage. Se ré approprier mon espace a été une façon de m’apaiser chez moi et me sentir en sécurité au moins quelque part. 
La chose importante est de le faire concentrée sur ce que je vie et non pas ce que je fais. Essayer de me focaliser sur l’odeur d’un produit, les textures de mes coussins, la danse répétitive avec mon balai… Un travail sur les 5 sens qui fonctionne pour beaucoup d’autres activités. 
Je suis aussi sortie me défouler à la salle de sport hier soir. Pareil je me suis concentrée sur ce que je vivais : ma respiration, ma transpiration, mes muscles en action. Me sentir vivante..
Il est important de remettre le nez dehors, même un peu. Peut-être avec un ami pour ne pas être seule mais sans discuter de BFM ou des débats Twitter… Choisissez par exemple un parc, pas trop loin de chez vous et reprenez contact avec la vie. Le soleil sur la peau, l’odeur des feuilles tombées et colorées, le bruit des branches sous vos pieds… concentrée je ne pense pas au reste et je ré habitue mon esprit peu à peu.
Pourquoi pas aussi un salon de thé. Je n’ai pas réussi encore à m’installer en terrasse pour boire un verre. Mais prendre un thé, un goûter avec une amie, savourer un gâteau, la chaleur de la boisson chaude…
Retrouver mon chat, le serrer dans mes bras et puiser en elle toute la douceur d’un animal. La candeur et l’amour de nos bêtes à poils est contagieuse. Je me rattache à son odeur, ses ronrons… De toute façon elle ne me lâche plus depuis mon retour. Je n’ai plus un chat mais un chien^^
Vous pouvez aussi vous offrir un doudou. Un lapin bleu pour vous autoriser une pause régressive 
J’étais en Suisse le 13 novembre et les jours qui ont suivi. Lundi en rentrant à Paris j’ai appelé mes copains et nous avons célébré la vie et Paris à la maison les fenêtres grandes ouvertes dans le 11ème. Un vrai besoin de les voir, de me sentir entourée.
Dimanche j’ai écrit un petit message à tous mes amis proches et moins proches. Envoyer des sms à des amis pour qui je trouve difficilement du temps alors que je pense à eux souvent. On ne dit plus assez les choses aux gens que l’on aime. J’espère le faire bien plus maintenant et surtout plus dans ces conditions. Il ne faudra plus remettre à demain.
Et pour finir, je relis les meilleurs passages du livre « comment (ne pas) devenir parisien » de Caroline Rochet. Ce livre nous décrit avec beaucoup d’humour et j’ai besoin de rire. Sourire au moins. Même parisienne d’adoption je me reconnais à travers ces pages et je reconnais mes proches.

Les Disney ça marche aussi. Je crois que nous avons aussi besoin d’être un enfant à nouveau, même juste le temps d’un film.

BREF J’AI SIGNÉ DANS UNE SALLE DE SPORT

J’ai signé pour un an dans une salle de sport. Moi… J’en rigole encore quand je l’annonce aux copains. Au lycée j’étais la sportive dispensée. J’ai commencé à m’intéresser au sport il y a seulement 2ans et demi. Et je n’ai tenté que le running. C’était déjà un exploit et ça me suffisait bien. 

Et puis je ne sais pas pourquoi, je me suis intéressée aux sports en salle. Enfin si je sais pourquoi (à vous je ne vais pas mentir) :
à force de voir toutes ses bombes sur Instagram je me suis mise à y réfléchir sérieusement. Mais j’ai quand même mis bien 1an à me lancer. Pour être certaine que c’était fait pour moi, pour être sûre de m’y tenir (même si on ne peut pas s’avoir à l’avance) et pour répondre à la question est-ce que j’en suis capable?. J’ai arrêté de me poser ces fausses questions et j’ai signé. Je n’en reviens toujours pas après un mois mais en tout cas j’étais prête à tenter l’aventure. Un défi de taille. 
J’ai choisi le CMG Sports Club. Il en existe plusieurs autour de chez moi et j’ai toujours entendu dire qu’il fallait choisir sa salle au plus prêt de chez soi. C’est un peu comme quand on passe le code de la route, sinon on n’y va jamais^^
Premier rdv avec un coach. Je me sentais comme la petite nouvelle dans une nouvelle école qui parlerait une toute autre langue. J’ai partagé avec lui mon envie d’améliorer mon cardio et de me sculpter (surtout les cuisses et dans leur ensemble pour tout vous dire).
En fonction de mon planning et des cours proposés par le club nous avons noté toutes mes possibilités suivant les jours de la semaine. Et il m’a conseillé sur les activités qui me conviendraient le mieux. Ce rdv était assez primordiale pour moi qui n’y connaissait rien. 
Il m’a aussi présenté les machines et concocté un enchainement de musculation. 
Depuis j’ai testé le pilate sculpt, le pilate training, le Sh’bam, le pure sculpt, le de cours de silhouette et les différentes machines. Souvent j’enchaine un cours et 30 min de cardio sur les machines. Ou bien 45 min de muscu + 30 min de cardio. Je pense être bientôt prête pour tenter deux cours qui se complètent à la suite ! 
J’avais très peur de ne pas avoir le temps mais il faut apprendre à inclure le sport dans son agenda. Parfois j’improvise quand une ou deux heures se libèrent et d’autres fois je me note un créneau. Je consulte les plannings en début de semaine et je me réserve mes rdv sportifs. Après mon dernier tournage (et donc après avoir passé une journée assise à la maison) j’ai préféré répondre à mes mails 45 min sur un vélo plutôt que sur mon canapé. 
Pour le moment je me tiens à deux venues par semaine et j’espère augmenter à 3 (j’ai réussi la semaine dernière^^). J’ai aussi envie de tester bien plus d’activités. Je reste très motivée (j’espère que ce n’est pas l’excitation du début) et je me surprends à aimer ça. La salle me manque les jours où je pense ne pas pouvoir y aller…
Je poste à propos de mes séances sur mes réseaux sociaux et si ça vous tente je rédigerai un article ici 3 mois après mon inscription par exemple. Pour vous parler de mes progrès (j’espère) et de mes cours préférés. Et vous, vos expériences avec la salle de sport ?

SEMI-MARATHON, 5K et RUNDISNEY KIDS à DISNEYLAND PARIS

J’avais partagé avec vous mon expérience running à Disney sur Snapchat il y a quelques semaines. J’attendais d’avoir plus d’informations pour vous poster ce vlog ici 😉
En effet, le 24, 25 et 26 Septembre 2016 auront lieu 3 courses à DisneyLand Paris : un semi-marathon, un 5k et un runDisney pour les kids.

J’ai eu la chance d’avoir un avant-goût de cette course de rêve grâce à cette invitation. Départ tôt le matin dans les parcs vident avec des animations pendant le run. Tout est à découvrir dans mon vlog ci-dessus.

Pour les infos qui vous intéressent :
les dossards seront en vente sur le site de DisneyLand Paris le 16 Février. Je pense qu’il va falloir être rapides 😉 Par contre je ne connais pas encore les prix!

Les 3 courses proposées : semi-Marathon le Dimanche 25 septembre 2016, départ 7h.
21 kilomètres sur Hollywood Boulevard, Main Street, sous le château de la Belle au Bois Dormant puis à travers la campagne et les villages avoisinants. Et les personnages Disney seront là pour vous encourager tout au long de la course.

5K le Samedi 24 septembre 2016, départ 7h.
5 kilomètres à travers le Parc Disneyland® et Walt Disney Studios® sous les encouragements des Personnages Disney. Le parcours : Main Street, le château de la Belle au Bois Dormant, Hollywood Boulevard et la Twilight Zone.

runDisney kids (courses pour enfants) le Samedi 24 septembre 2016 à partir de 10h.

Pour les enfants de moins de 12 ans (les parents seront autorisés à courir aux côtés de leurs enfants). Cet événement comprendra un sprint de 100m suivi par un 200m et 400m. Pour les plus âgés une course Mickey de 1km et 2km sera proposée.

Pour plus d’infos, RDV ICI



CONSEILS POUR ORGANISER UN ROAD TRIP (ou autres voyages)

Retrouvez ce look ici.
 
Deux semaines aux US sur la côte Ouest, deux semaines de road trip entre copines. Cliché ou pas, j’en rêvais. L’organisation nous a demandé pas mal de temps à toutes les deux avec Lucie alors j’ai eu envie de partager tous les détails avec vous. Je pense même que beaucoup d’entre eux pourront vous aider pour d’autres voyages, d’autres destinations.
J’ai noté vos questions et vais essayer d’y répondre au mieux. Par contre je ne peux pas vous donner un budget pour ce voyage. Tout dépendra de la période, des hôtels et billets d’avion choisis, des activités que vous ferez ou non, des villes visitées… À vous de faire le calcul 😉
LES BILLETS D’AVION
Pour booker mes billets j’aime utiliser le comparateur skyskanner. C’est Marion qui m’a fait découvrir ce site bien utile mais il en existe d’autres pour les vols comme pour les hôtels. Quand je trouve des billets qui me conviennent je note la compagnie aérienne et je vérifie toujours les tarifs directement sur le site de la compagnie.
Pour ce road trip j’ai économisé 250€ en choisissant un vol avec une escale (à New York) mais aussi en arrivant et repartant de la même ville (San Diego).
Avant de partir aux États-Unis n’oubliez pas de faire votre demande d’ESTA, ce document est obligatoire et valable un an.
LES NUITS D’HÔTELS
Plusieurs solutions s’offrent à vous. Le couchsurfing pour des nuits gratuites chez l’habitant, Air BNB (rdv ICI pour profitez de -35€ sur votre première nuit) pour des nuits payantes chez l’habitant ou les hôtels.
À San Diego je dormais chez mon cousin. À Los Angeles et Las Vegas j’ai booké nos hôtels via Comptoir des voyages, une agence de voyage sur mesure (en fonction de vos goûts, envies et budget) et pour Zion, Page et Flagstaff j’ai surfé sur le web, comparé les tarifs et réservé via Booking.
Les nuits dans le Grand Canyon sont élevées. C’est comme ça que nous nous sommes intéressées aux alentours et avons dormi à Flagstaff (à 1h30) pour 43$ la nuit. Pensez à élargir vos recherches.
LOCATION VOITURE 
Je ne sais pas si certains ont tenté ce road trip américain sans voiture mais je dirais que c’est impossible.
Nous avons loué une voiture à San Diego pour 10 jours et nous l’avons rendue dans la même ville. Mais si vous atterrissez à Los Angles et que vous repartez de Phoenix par exemple pas de soucis.
Nous avions choisi AVIS car c’est une entreprise internationale et que d’autres comme Dollar avaient beaucoup d’avis négatifs sur le net.
Sans hésiter nous avons payé pour l’assurance sur la voiture (pas les autres assurance que nous payons déjà en France) et le GPS. Nous serions encore perdues dans Los Angeles à l’heure qu’il est sans notre GPS. Un frais indispensable selon moi mais il existe aussi des applis qui fonctionnent sans internet.
Nous avions aussi payé l’option second conducteur et nous aurions été taxées sur la facture si nous avions eu moins de 25 ans.
En tout cas le permis international est inutile. Si on vous le demande c’est une arnaque !
SUR LA ROUTE
La conduite des Américains est sportive ! Renseignez-vous sur les limitations de vitesse, pensez qu’il est autorisé de doubler par la gauche comme par la droite et que les feux rouges se trouvent de l’autre côté des intersections (mais il faut s’arrêter avant).
Sur certaines routes la voie de gauche est réservée aux voitures de plus de deux passagers. C’était bien pratique dans les bouchons.

Les Américains terminent le travail tôt. Les bouchons commencent donc à 15h30.

Si vous vous faites arrêter par la police, ne sortez pas de votre voiture et attendez sagement les bras posés sur le volant, sans geste brusque.
ESSENCE 
San Diego-Los Angeles-Santa Barbara-Las Vegas-Zion-Lake Powell-Grand Canyon-San Diego : nous avons fait 4 pleins au total. Et suivant les états le plein variait entre 28 et 62$.
LES PRIX $
J’avais demandé l’option internationale à ma banque avant de partir donc j’ai pu retirer et payer avec ma carte.
Pensez toujours que les prix affichés sont hors taxe et dans les restaurants ils sont aussi hors tips (ajoutez alors entre 15 et 20%).
PARKING
Alalala, se garer aux États-Unis… tous les stationnements sont payants ou très limités en temps. Les villes disposent de beaucoup de parkings mais certains sont plus chers que d’autres. Ne foncez pas dans les parkings des centres commerciaux à 10$ de l’heure. Deux rues plus loin un second parking sera sûrement libre pour 1$ de l’heure. N’hésitez pas à chercher un peu plus.
Par contre il nous est arrivé de payer 14$ pour un parking d’hôtel… Ne soyez pas étonnés.
ID
Gardez toujours une pièce d’identité sur vous. Elle vous sera constamment demandée pour tout et importe quoi !
DÉCALAGE HORAIRE
Méfiez-vous du décalage horaire. Vous gagnez ou perdez une heure en fonction des États.
UNIVERSAL STUDIO 
Les prix sont les mêmes en ligne ou sur place. Nous étions parties sur le ticket à 95$. 159$ en fast past nous paraissait bien cher et nous n’avons jamais attendu plus de 30 minutes pour une attraction. Après je pense que tout dépend de la période… (en semaine, hors vacances pour nous).
Le parking à 17$ se situe à quelques minutes de marche du parc. Inutile de se garer dans la partie à 35$ donc.
Sur place nous avons réussi à manger un menu hot dog pour 7$.
À savoir : le parc ferme à 18h et le dernier petit train (visite des studios) est à 16h15.
VENICE BEACH
Nous avons loué des vélos pour 7$ de l’heure. Après 1h30 le loueur nous a facturé au prorata.
5km séparent Santa Monica et Venice Beach. Une super balade qui se fait au moins en 1h. Il faut ensuite ajouter le temps des photos^^
VEGAS
Les hôtels proposent tous un show. Britney Spears, Mariah Carey… nous nous sommes offerts des billets pour LOVE (Les Beatles par le cirque du soleil).
Sur internet ou sur place (dans le lobby de l’hôtel) le tarif était de 123$. Nous avons économisé 38$ sur le billet en créant notre carte de membre de l’hôtel (comptez 5 minutes avec une hôtesse). Bon plan donc ! Je pense qu’il existe pas mal de promos de ce type suivant les shows et les hôtels.
CASINOS
Il faut avoir 21 ans pour jouer au casino ou même accompagner quelqu’un sur une table. Munissez-vous de votre permis de conduire ou de votre passeport (la carte d’identité Française n’est pas très reconnue à Las Vegas).
PARCS NATIONAUX
L’entrée en voiture dans les parcs nationaux se paie. Renseignez-vous pour calculer votre budget.
Zion : 12$
Horseshoe Bend : gratuit
Lake Powell : 70$ la balade en bateau
Grand Canyon : 25$
Pour le tour en bateau et la location de matériel à Zion (Zion Outfitter ici) nous avions réservé tout ça sur internet avant de venir.
VALISE
Je pense seulement à quelques indispensables : baskets confortables, pantalons et gilets (pour les nuits dans les deserts), adaptateur et surtout un peu de place dans la valise 😉
IMPRÉVUS
Nous avions oublié nos Kway. Car le mois de Mai est gris en Californie!
Pour les balades j’aurais aimé avoir un sac à dos et une gourde (que j’ai achetée sur place).
Et enfin, Santa Barbara est à 2h de Los Angeles. Et il faut ensuite repasser par LA pour se diriger vers Las Vegas. J’ai beaucoup aimé Santa Barbara. Une petite ville adorable, un peu de calme qui m’a fait du bien avant Vegas. Mais je sais que Lucie aurait préféré éviter ce détour après coup. À calculer donc 😉

POURQUOI JE COURS, MES MOTIVATIONS

Photos : http://www.mademoiselle-marie.fr/Pas toujours facile de trouver la motivation d’aller faire du sport quand il fait froid, quand il fait nuit, quand le nouvel épisode de Grey’s Anatomy est sorti ou encore quand le chat voudrait des caresses au fond du canapé. 
En même temps que je vous présente ces 3 looks je voulais partager avec vous les raisons pour lesquelles je cours et ce qui me motive. J’ai eu l’idée de cet article en voyant cette nouvelle campagne « better for it » qui aurait pu être écrit par moi. Je m’y retrouve tellement…

Et vous, pourquoi courez-vous ? Qu’elles sont vos motivations ? 


PAUSE : je suis freelance, je travaille de chez moi et certains jours je ne mets pas un pied dehors. Courir est avant tout un moyen de m’aérer l’esprit et de penser à autre chose. Je pratique peu d’activités ou de loisirs qui me font m’évader. Quand je cours je ne peux plus toucher à mon téléphone (répondre à un texto en courant ce n’est pas évident…) et c’est un bonheur. Trop rares sont les moments où je mets l’iPhone de côté (à part au cinéma et quand je fais la vaisselle^^) et j’apprends à les apprécier et à les multiplier. 
DÉCULPABILISER : je ne cours pas obsédée à l’idée de maigrir. Par contre je ne vais pas mentir, je me dépense pour ne pas culpabiliser niveau pornfood. Par exemple pour me motiver je pense au burger dévoré la veille ou à celui du week-end prochain. Je déteste succomber avec des remords, je n’aime pas non plus m’interdire des plats alors je me fais plaisir (avec modération quand même) et je compense grâce au sport. Et ça m’aide à enfiler mes baskets. 
Tenue 2 : veste tech pack (old), top, leggings, sac, écouteurs Molami et Nike Free Viritous

S’HABILLER. Et enfin la technique qui marche à chaque fois : je suis au lit avec mon ordi sur le ventre, je n’ai pas couru de la semaine, il faut que je me bouge mais rien à faire… Je me lève et mine de rien j’enfile ma brassière, mon legging et mes baskets. En 2 minutes je suis habillée et là je n’ai plus vraiment le choix. Et mieux que ça, être en tenue me donne la force de sortir courir. C’est tout bête mais une fois prête je ne pourrais pas me remettre en pyjama ! Véridique, ça fonctionne. 


Article en partenariat avec Nike

GET READIY DETOX

Je prépare le prochain get reaDIY… et j’espère vraiment qu’il vous plaira ! En attendant je voulais partager avec vous les photos de mon dernier RDV detox avec 10 super lectrices (qui avaient été tirées au sort, comme à chaque fois). Je vous embrasse si vous passez par ici ♡
Pour vous raconter un peu cette soirée, nous avons testé une séance de yoga très spéciale avec French yoga girl. Un enchainement rapide de postures sur de la musique très entrainante (mais pas trop forte). C’était sportif et relaxant ! Du yoga et de la fitness en même temps finalement. J’ai adoré. 
Ensuite, dégustation de snacks et de jus de fruits frais pressés à froid proposés par Nubio. Quel délice ! Les filles sont toutes reparties avec le mélange PURE de Lov Organic et leur tenue Nike
Si ce type de RDV vous intéresse, je vous invite sur la page Facebook de Nike Women pour suivre les actualités du Nike Women‬ Club. Ce nouveau club est gratuit et propose des activités sportives le samedi matin pour démarrer votre week-end du bon pied.