DRY JANUARY : BILAN APRES UN MOIS SANS ALCOOL

Il y a 2 ans déjà j’avais relevé le défi d’un mois sans alcool, qui s’est transformé en 2 mois sans alcool.

En décembre 2019 j’entendais beaucoup parler du DRY JANUARY (janvier sans alcool donc). Mais je n’avais aucunement prévu de le faire. Et puis quand mes copains ont décidé de se lancer après le nouvel an ça m’a fait réfléchir. Est-ce que j’en suis capable ? Je ne bois pas tous les soirs, jamais le midi mais quand je sors j’aime commander une bière et à la maison on peut aussi boire du vin à table. En faisant le compte à la fin de la semaine, on se rend compte que oui peut-être on boit presque tous les soirs. Alors j’ai eu envie de relever ce défi. Avec la rentrée, on s’est lancé avec Nico, un mois sans alcool.

DEFI RELEVE ?

Comme la fin de l’année avait été rythmée par les apéros je ne pensais pas y arriver ! Je dois vous l’avouer. Mais j’ai réussi !

JAMAIS DE TENTATIONS ?

J’ai eu bien moins de tentations que prévu. Mais forcément, en terrasse, avec un bon diner, pendant une soirée… les occasions comme celles-ci sont ci faciles à associer avec un verre. Mais je me servais autre chose et très vite c’était complètement oublié. Chez moi l’alcool est plus un reflex que je trouvais intéressant de déconstruire !

QUOI BOIRE ?

Eau gazeuse, jus, boisson chaude… et contrairement à la dernière fois j’ai découvert une autre option : la bière sans alcool. Une amie enceinte m’a fait tester la Heineken 00 et je dois bien avouer que c’était très agréable pour une envie de bière fraiche (et on en trouve facilement dans les bars) !

Un chouette cocktail à commander aussi : virgin mojito sans sucre (glace pilée, eau gazeuse, citron vert et menthe. C’est simple mais super bon !).

LES EFFETS ?

Je mentirais si je vous disais que j’ai vécu un mois très différent. Par contre je me suis levée plus tôt, plus facilement (sans réveil).

A ce moment précis de l’écriture de cet article je m’en vais découvrir mon article, écrit il y a deux ans sur le même sujet (pour comparer).

C’est drôle je disais la même chose sur le réveil !

C’est aussi un mois durant lequel j’ai beaucoup travaillé sur moi, fait du tri dans ma maison et mon esprit. Le début d’une belle introspection. Et j’ai l’impression que sans alcool j’étais bien plus connectée à moi même. 

Bref je suis contente (et rassurée c’est vrai) d’y être arrivée et si facilement. Pas pressée du tout de reprendre un verre d’alcool, au contraire même je dirais. Je ne me souviens pas il y a deux ans mais je pense que forcément ma consommation d’alcool va diminuer de beaucoup ces prochains mois. Car c’était devenu un reflex. Alors remettre les pendules à l’heure déshabitue le corps. Je pense le faire une fois par an !

***

Dry january pour vous aussi ? Ca vous tente ? 
Racontez moi 😉

Article précédent
Article suivant

17 Commentaires

  • ‘Répondre’
    Émeline Bl
    2 février 2020 at 19 h 25 min

    Hello!
    Dry january pour moi aussi, mais peu significatif car je suis enceinte (donc plus d’alcool depuis juin 2019).
    Ça ne me manque pas tant que ça, je me rends compte. Par contre, je trouve un peu frustrantes les alternatives au resto: Virgin cocktail bourrés de sucre, et thé glacés mille fois trop sucrés aussi… sinon, je me fais mes propres thés glacés à la maison , des eaux pétillantes citronnées et le plein de tisanes et thés cet hiver.

    Oui, la petite déception est plutôt sur les sorties resto : du coup, soit Perrier, soit sirop!

  • ‘Répondre’
    Magali
    2 février 2020 at 19 h 37 min

    Nous faisons janvier sans alcool depuis quelques années, ce n’est pas que l’on boive beaucoup habituellement mais 1 ou 2 bouteilles de vin par semaine. Alors c’est bien de voir si on peut vraiment sans passer. Surtout après les fêtes, ça fait vraiment une détox !

  • ‘Répondre’
    Audrey
    2 février 2020 at 19 h 43 min

    Moi je fais un dry 2020 (commencé en 2019)parce que je suis enceinte! Et franchement je trouve ça très frustrant.
    Je ne suis pas du style à boire beaucoup. 1 à2x par semaine (parfois 0!) et 1 verre ou 2. Ce que j’aime c’est surtout les aperos.
    J’ai passé les fêtes en mode 0. Mais aussi 0 charcuterie fumée, 0 saumon fumé, 0 pâtes carbonara, 0 glace maison (œufs non cuits et non pasteurisé), 0 tiramisu,… Bref. Beaucoup de 0. Frustration + + +
    Je trouve que les alternatives ne sont pas ouf. Je ne suis pas une grande buveuse de soda et les boisson 0% alcool ne le satisfont pas. On sent qu’il manque qqch. C’est comme le coca 0, c’est pas le même gout que le coca normal. Ça me permet juste de me rendre compte que l’alcool est partout, qu’il n’y a pas toujours d’alternatives satisfaisantes (parfois y’a des cocktails sans alcool… Au prix d’un cocktail avec ! Euh ?!). Et clairement je comprends mieux pourquoi il est difficile pour un alcoolique d’arrêter de boire !

  • ‘Répondre’
    Tiphaine
    2 février 2020 at 19 h 47 min

    Ben en fait c’est un défi que je tiens à l’année et ce, depuis plusieurs années. Ce n’est donc plus réellement un défi et mon chéri n’a plus bu une goutte d’alcool depuis 1 an et lui a été choqué de la pression sociale autour de l’alcool. Les gens lui demandent sans cesse pourquoi il ne souhaite plus boire, s’il y a une raison médicale ou autre. Il comprend beaucoup mieux ce que j’ai pu ressentir pendant un certain temps !

  • ‘Répondre’
    Benedicte
    2 février 2020 at 20 h 25 min

    Je bois très rarement, donc pas de defi pour moi. Par contre, je me rends compte que je mange beaucoup de produits sucrés. Je vais essayer de le désintoxiquer.

  • ‘Répondre’
    Marine
    2 février 2020 at 20 h 57 min

    J’ai relevé le défi aussi !
    J’ai été surprise du nombre de sollicitations avec alcool que je pouvais avoir que ce soit dans mon environnement perso ou pro… et comme toi je dis rarement non à une bonne bière ça m’a fait beaucoup de bien de faire une pause, ça m’a motivé en même temps a mieux manger (l’histoire du cercle vertueux). Ca en étonné plus d’un de me voir prendre un jus de fruit dans un bar à bière ou lors de soirée entre copain mais tant pis, c’était un chouette sujet d’échange ! Par contre les rumeurs et les commentaires « tu es enceinte ?! » je m’en serais bien passer… J’attends la prochaine occasion pour leur clouer le bec ! Je pense aussi réitérer l’expérience…

  • ‘Répondre’
    Kari
    2 février 2020 at 21 h 15 min

    J’ai également fait pour la 1ere fois le mois sans alcool, et comme toi je ne pensais pas vraiment le tenir. Mine de rien avec mon mari s’est rendu compte que l’on pouvait vite arriver à boire toute la semaine.
    Lundi ça va pas au taff, allé on voit un verre et on en parle,
    Le vendredi bah c’est le week-end, on est content, on boit un verre,
    Le samedi c’est samedi, On boit un verre,
    Le dimanche c’est la déprime, on boit un verre….
    Bref, ce mois fut une révélation ! Et , j’espère ne pas retomber dans « allé un verre »

  • ‘Répondre’
    Amandine W
    2 février 2020 at 22 h 29 min

    Avec mon chéri nous nous sommes lancer ce défi également. Nous ne buvons jamais la semaine chez nous (que nous 2) mais quand nous sortons c’est vrai qu’une petite bière ou un verre de vin n’est pas de refus.
    Nous avons fait peu de soirées je l’avoue ce mois ci à cause de nos emplois du temps. Une soirée chez des amis nous annonçons que nous ne boirons pas, leur expliquant notre démarche. La réaction de tout le monde fût « mais pourquoi vous faites ça ?! » Et même pire « c’est sur tu es enceinte! ».
    Nous nous sommes rendu compte que ne pas boire en soirée nous fait sentir à part comme si nous n’étions pas normal ou qu’il y avait une raison « medicale ». Leur réaction m’a « choqué » et m’a donné envie de le faire plus souvent pour casser les codes de l’alcool.

  • ‘Répondre’
    Alexandra
    3 février 2020 at 0 h 48 min

    Hello !

    Je l’ai fait pour la 1ere fois et défi relevé ! Je ne suis pas une grande consommatrice d’alcool, je ne bois quasiment jamais la semaine par exemple. J’ai apprécié ce mois sans alcool, j’ai trouvé ça intéressant mais pesant vis à vis des autres à qui il faut toujours justifier ses choix !
    Samedi soir j’ai voulu rompre le jeûne lors d’une soirée avec des copains. Je n’ai pris qu’une bière et elle m’est restée sur l’estomac !! Eurk….

  • ‘Répondre’
    Brossaud
    3 février 2020 at 1 h 03 min

    Sans le chercher vraiment (juste pas eu d’occasions spéciales de boire ) j’ai fait le dry january cette année.
    Pour être honnête je n’ai vu aucune différence….ni physiquement ni mentalement.

  • ‘Répondre’
    Priss.dclq
    3 février 2020 at 7 h 55 min

    Avec mon chéri nous avons fait aussi le Dry January. On ne boit pas beaucoup mais cest vrai que dès qu’on sort ou qu’on a passé une mauvaise journée hop un petit verre. On fait les travaux hop une petite bière. Je voulais aussi me déshabituer de l’alcool et surtout apprendre à me contrôler. En soirée j’ai tendance à enchaîner les coupes de champagne sans trop m’en rendre compte au lieu de prendre le temps de déguster. On a été invités et on a invité pendant ce mois mais on a tenu. Eau ou jus de fruit rien de plus. Er cest vrai pas besoin de boire pour s’amuser, réveil plus facile, on se sent mieux dans notre corps et surtout jai perdu facilement les 3kg pris en fin d’année. Je me suis presque posé la question de ne plus jamais boire. Bon invitation le 1er février jai bu 1 coupe de Champagne et demi au lieu des 3 – 4 habituelles. Alors peut-être pas zéro alcool mais beaucoup moins en tous cas et moins souvent. Je vais essayer de ne plus boire systématiquement à chaque invitation ou sortie ca cest sur !

  • ‘Répondre’
    cecilia_cherieblossom
    3 février 2020 at 8 h 52 min

    Ça ne me tente pas car je ne bois pas d’alcool depuis toujours haha

  • ‘Répondre’
    Camille
    3 février 2020 at 9 h 58 min

    Pour moi c’était même un dry 2019 . J’ai eu ma fille en février 2019 du coup entre grossesse et allaitement zéro alcool. Depuis la naissance de ma première j’avais carrément diminué (même si j’étais clairement pas une grosse consommatrice mais juste un apero de temps en temps). En rebuvant de l’alcool après la première grossesse je tenais plus du tout mais vraiment plus, une bière et je fatiguais de suite autant te dire que c’est pas super fun ! Du coup après ma deuxième grossesse j’ai carrément plus bu de l’alcool je trouve des alternatives bières sans alcool le plus souvent ou pétillant sans alcool. Les gens autour de moi sont limite désolé quand ils m’invitent j’ai le droit à « tu es sur ? Même pas un verre ? » c’est fou ce que ça peut perturber les gens alors que moi je le vis carrément bien au contraire

  • ‘Répondre’
    Mafalda
    7 février 2020 at 10 h 44 min

    Super initiative! Il est certain qu’il est difficile de ne pas boire lorsque l’on va chez des amis ou à des soirées, mais comme je suis maman, et que je sors moins, cela a plutôt été DRY DECEMBER, voire DRY 2019 et je ne bois jamais la semaine, car je travaille et rarement les week-ends.
    J’ai juste bu une piña colada avec mon amoureux la semaine dernière et je compte boire un verre de vin autour d’un repas avec un ami ce midi et puis c’est tout pour l’instant. La prochaine fois, ce sera un bonne coupe de champagne ou un mimosa. Soyons fous

  • ‘Répondre’
    Albane
    9 février 2020 at 11 h 53 min

    Ça fait un an que je ne bois plus d’alcool et mon mari depuis plus longtemps que moi. Et nous ne comptons pas reprendre malgré la pression sociale… Il a fallu beaucoup de temps à nos proches pour comprendre que non, nous ne buvons plus d’alcool et oui, on s’amuse quand même en soirée. C’est très pénible de devoir se justifier constamment par rapport à ça et ça montre bien que le lobby de l’alcool est extrêmement puissant! Ils ont réussi à nous faire croire que l’alcool était quelque chose d’aussi nécessaire et naturel que manger ou dormir. « Bah oui quoi, un verre de vin par jour ça fait de mal à personne! »…

  • ‘Répondre’
    Jennifer Taliercio
    10 février 2020 at 10 h 55 min

    Coucou Margaux !
    Je ne bois pas non plus beaucoup d’alcool, comme toi, du vin et de la bière de temps en temps (pas tous les jours cependant). Donc un mois sans alcool ça serait facile pour moi !
    Surtout que lorsque l’on bois de l’alcool, c’est la première chose sur laquelle notre foie va travailler comme c’est toxique pour notre corps. Du coup la digestion peut être plus longue surtout le soir. C’est peut être pour ça que tu as eu un meilleur sommeil ! En tout cas merci pour ton retour d’expérience !
    Belle journée !
    Jennifer

  • ‘Répondre’
    Yannick
    11 février 2020 at 8 h 54 min

    Coucou,

    Moi je ne bois plus d’alcool depuis 10 ans, je pourrai donc facilement relever le défi hihi. Et ce qui m’étonne, je déteste toutes les boissons qui sont alcoolisées: qu’il s’agisse de vin, de champagne, de bière et tout le tralala, je ne supporte pas! Même pas l’odeur

  • Laissez un commentaire