Browsing Category

Merci pour votre visite…

Où loger au Pays Basque + bonnes adresses

Où loger au Pays Basque ? C’est LA grande question. Vous êtes à pieds ? Vous avez une voiture ? Vous arrivez en train ? En avion ? Quel sera votre itinéraire ?

Retrouvez mon article « QUAND, COMMENT VENIR AU PAYS BASQUE ET COMMENT SE DÉPLACER ?« . 

Saint-Jean-de-Luz est une bonne idée ! Locations souvent moins chers qu’à Biarritz et vous êtes proches de l’Espagne, de Guethary, de Biarritz… un bon compromis. Aussi, plus vous vous éloignez des plages et plus les prix diminuent.

Biarritz est aussi super ! Choisissez un logement proche du centre ville pour tout faire à pieds et vous balader aussi (ou non^^) à Guethary, Bayonne, Anglet, Saint-Jean-de-Luz…

MES BONNES ADRESSES :

Je vous invite à éplucher Airbnb, Abritel ou même Le bon coin !

Et connaissez-vous aussi Cozy Cozy ? Je vous conseille de télécharger l’applicationUn moteur de recherche d’hébergements de vacances (un comparateur). Ils ont TOUT : hôtels, locations, hébergements atypiques, échanges de maison… et ça dans le monde entier. Super découverte ! 

Pour ce qui est de Airbnb j’ai toujours mon code promo : -14€ AIRBNB en vous inscrivant ICI (il faut vous inscrire pour valider le code et 14€ seront débités lors de votre première réservation). 

Mais rien chez Abritel ou Le Bon Coin.

Voici quelques chouettes logements à :

*Saint-Jean-de-Luz*

Vue sur mer, proche grand hôtel, 1 chambre 2 couchages

Proche grand hôtel, 2 chambres 4 couchages

Résidence d’Angleterre, 2 chambres, 4 couchages

Coeur de ville, 2 chambres, 4 couchages

Vue mer, mezzanine, 2 chambres, 5 couchages

Découvrez les 5 appartements @locfleurdeluz ICI. Vous pouvez aussi contacter Muriel directement sur Instagram.

*Biarritz*

Proche côte des Basque, 1 chambre, 4 couchages

*Landes*

Maison de campagne, piscine, 4 chambres (3 lits doubles, 1 lit bébé et 1 lit superposé).

Découvrez la maison sur Instagram : @landifornia_house

J’en ai peu… mais ils sont validés !! Je vous invite sous ce post à partager vos bons plans pour la côte basque !

Clean fashion : mode d’emploi

Si vous êtes arrivés sur cet article c’est peut-être que vous êtes en pleine prise de conscience écologique et que vous cherchez à consommer une mode plus clean !

Quelques chiffres que vous avez surement déjà lus : 

L’industrie textile est la deuxième industrie la plus polluante au monde
80 milliards de vêtements sont fabriqués dans le monde chaque année
700 000 tonnes de vêtements consommés en France chaque année
En moyenne, 70% de notre garde robe n’est pas portée
1 français jette en moyenne 12 kilos de vêtements par an

Mais alors comment aligner l’industrie de la mode avec ses valeurs écologiques ? Car oui on peut être écolo et aimer la mode.

Pas évidement quand on connait le cycle de vie de nos vêtements : matières premières, confection, teinture, transport…

LA SECONDE MAIN

La seconde main est la solution qui parait la plus logique. Le vêtement n’est pas gaspillé et il est recyclé. Ebay, Vinted, le bon coin, fripes, dépôts ventes, Vestiaires Collectives, Vide Dressing, TAKK, Maison Seconde…

Certains y verront déjà quelques limites. Cette facilité à revendre en ligne pousse certains acheteurs à acheter encore plus dans les magasins, en ce disant qu’ils pourront toujours revendre les pièces.

ACHETER MOINS

Une autre solution peut être d’acheter moins (et d’acheter mieux).
Pas toujours évident quand les médias, les vitrines… nous incitent à renouveler sans cesse notre garde robe. Les saisons, les tendances, les nouveautés… mais en faisant l’expérience de trier son dressing, de réaliser tout ce qu’on possède et de ne garder que des pièces essentielles, les envies shopping diminuent fortement.

Et pour les pièces dont nous avons besoin et qui nous font plaisir, il reste l’option d’acheter mieux.

ACHETER MIEUX

Aucune envie de diaboliser ici le fast fashion avec des enseignes comme Zara, Boohoo, Primark… qui proposent de nouvelles collections chaque semaine, à petits prix et des pièces produites en majorité à l’autre bout du monde.

Il est d’ailleurs possible de consommer ces enseignes mais différemment. Je préfère me tourner vers d’autres marques mais il arrive (surtout avec Instagram) que j’ai un vrai coup de cœur pour un vêtement d’une de ces marques. Si le coup de foudre est toujours là quelques jours plus tard, ça m’arrive de commander. Inutile de culpabiliser, l’achat reste réfléchi, en conscience et surtout occasionnel.

Acheter mieux, c’est d’abord acheter en conscience et commencer à s’intéresser à d’autres marques qui produisent autrement.

La solution est-elle le Made in France ? 

Vaste débat… Made in France est souvent l’assurance d’un vêtement dessiné en France, produit dans une usine française avec des matériaux français. MOUAIS… PAS TOUJOURS !

Surtout qu’il ne faut pas aussi oublier que même si une marque est produite en France (les ateliers et usines françaises ne sont pas nombreuses), les tissus, les zips, les boutons… ne seront peut-être pas français. Le 100% made in France est très rare.

Sans compter sur certaines marques qui jouent sur les mots : « imaginée en France », « dessinée à Paris »… à nous dans ce cas de chercher le pays de production.

DU VRAI MADE IN FRANCE ? 

C’est là qu’il faut savoir mener sa petite enquête.

Des marques communiquent sur du « Made in France » et une fois sur les fiches des produits est indiqué « Made in China »… C’est un exercice compliqué car des « créateurs » annoncent des vêtements Made in France, Europe… alors que les vêtements sont produits ailleurs et parfois ils sont juste choisis sur catalogue (avec un ou deux boutons ajoutés par la marque en France…).

Dans le prix de production d’un vêtement, il faudrait pouvoir savoir si le prix de la production française (la confection) est majoritaire dans le prix de production total. À partir du moment où le prix de la confection est majoritaire dans le prix de production du vêtement on peut des lors parler d’un véritable made in France ou Europe.

Je n’hésite pas à éplucher les fiches produits, la FAQ du site, poser des questions sur Instagram…

MADE IN EUROPE

Il faut aussi savoir reconnaitre le savoir faire des autres pays comme le Portugal pour les chaussures et les accessoires, l’Italie pour les mailles…

MATERIAUX

Le pays de production est une information importante quand vous choisissez de faire confiance à une marque et de commander une pièce. Les matériaux sont aussi primordiaux. Deux choses sont à prendre en compte, les matières premières et la durabilité pour garder un vêtement le plus longtemps possible.

Matières naturelles :

Coton, lin, caoutchouc… des matières naturelles et végétales.
Cependant le coton nécessite beaucoup d’eau et de pesticides (traitements chimiques polluants comme le blanchiment au chlore et des teintures aux métaux lourds).
Il vaut mieux alors privilégier le (vrai) coton bio et des fibres qui ne nécessitent pas beaucoup d’eau et d’engrais comme le lin (la France est le premier producteur mondial) et le chanvre.

Matières chimiques :

Les matières synthétiques : nylon, polyester et élasthanne sont produites à partir de pétrole avec des procédés industriels extrêmement polluants.

Les fibres artificielles : viscose, lyocell… sont obtenues à partir de ressources naturelles comme la cellulose de bois, le soja ou le maïs avec utilisation de procédés chimiques.

Labels :

Oeko tex, bio… il serait bien plus simple de faire confiance aux labels qui caractérisent la qualité d’un coton. Cependant il faut se méfier de ces labels. Dans la réalité, il est impossible d’arriver à sourcer des informations vraiment transparentes sur l’organisme qui a labellisé la matière première. La plupart du temps, les labels sont attribués dans des pays d’Asie du Sud Est comme le Bangladesh et il est difficile d’éluder la possibilité que ces labels soient réellement honnêtes. Les contrôles sont absolument insuffisants et il est très facile pour une entreprise de filature ou de tissage au Bangladesh de mélanger du coton bio à du coton standard, voir ne pas mettre de coton bio du tout. Il faut savoir que le coton du monde entier arrive au Bangladesh avec des mélanges de coton de différentes qualités et de différentes origines.

Upcycling, fausse bonne idée ?

Il n’est pas rare de voir des marques surfer sur la tendance de l’Upcycling. Utiliser des chutes des tissus est une très bonne idée MAIS il faut faire attention à l’utilisation du broyage d’anciens textile pour en faire de nouvelles fibres. Le broyage a tendance à raccourcir les fibres qu’elles soient de coton ou de laine ce qui a pour effet de sérieusement diminuer la qualité des fibres d’origine. Ainsi, un rouleau de tissu Upcycle est rarement durable et donc de bonne qualité.

Faire appel à un comportementaliste pour régler ses problèmes avec son chat

En Août on adoptait Xabi, petit chaton non sevré trouvé dans la rue à Saint Jean de Luz. Nous connaissions les soucis que l’on peut rencontrer avec un chaton recueilli trop jeune.
Nous lui avons donné le biberon quelques jours et très vite il a préféré les croquettes. Il a compris la litière rapidement, il a grandi très rapidement et nous avons découvert qu’il appartenait à la race des turcs de van. 

Je posterais un article pour vous parler de cette race si ça vous intéresse. 

Après 10j nous sommes rentrés à Paris, tout c’est bien passé mais avec des pipis sur les tapis, les coussins, les canapés, le lit, dans la corbeille à linge sales… On se disait « pas d’inquiétude c’est un chaton ».

Arrivé à l’âge de 6 mois et après sa castration, toujours des problèmes de pipi, surtout sur notre lit, tôt le matin en général. De plus il nous mordait beaucoup. Nous avons testé plein de choses, appliqué des conseils mais rien n’y faisait.
Mon amie Angéline m’a parlé de Marion 
Ruffié comportementaliste. J’ai fait appel à elle et depuis tout a changé…

LA CONSULTATION

Marion est venue à la maison, un moment très sympa durant lequel nous avons parlé de Xabi, ses habitudes, nos habitudes avec lui, comment on le nourrissait, où était placée sa litière, elle l’a observé…
J’ai pu poser des questions, raconter les conseils que nous avions déjà essayé d’appliquer, les produits qu’on avait utilisés…
Et à son tour elle nous a expliqué ce qui était bien pour les chats, ce qui ne l’était pas et j’ai trouvé ça intéressant car il n’y a pas eu de jugement. Je ne me suis pas sentie comme une maitresse qui faisait mal. Par contre j’ai appris beaucoup et j’ai remis en questions beaucoup de mes certitudes. 

JE FAISAIS MAL ? 

Voici ce que je faisais et qui c’est avéré être des erreurs :

– nettoyer les pipis avec des produits odorants : vinaigre blanc, huiles essentielles…
– utiliser des diffuseurs type Feliway (diffuseurs de phéromones), des répulsifs
– le rationner et ne lui servir des croquettes que deux fois par jour (ordre du vétérinaire suite à la castration)
– préférer une litière avec un couvercle pour l’intimité du chat
– le gronder quand il me mort
l’enfermer quelques minutes dans la salle de bain (espace sombre) pour le laisser se calmer et redescendre en pression quand il était incontrôlable

CE QUE J’AI MIS EN PLACE
(il s’agit de propositions faites par Marion, en fonction de Xabi et de nos problématiques avec lui

– des croquettes à volonté !
deux gamelles ludiques de croquettes dans l’appartement
deux litières (emplacements étudiés avec Marion)
retirer le couvercle de la litière 
– lui proposer plus d’espaces en hauteur
– ne pas le punir ou le gronder mais plutôt l’ignorer ou le faire jouer
– si pipi, nettoyer seulement à l’eau et au savon et arrêter les diffuseurs
– changer ma panière à linge sale pour une panière fermée 

POURQUOI 

– des croquettes à volonté ! Ne pas avoir de self service stressait beaucoup Xabi. Un chat est un grignoteur, il mange un peu et ça 10 à 15 fois par jour. 

– deux gamelles ludiques dans l’appartement comme ça il sait qu’il ne manquera de rien. Les gamelles ludiques permettent au chat de se réguler sans trop prendre de poids et aussi d’être stimulé (intellectuellement car ça titille l’instinct de chasse, et physiquement si disposé en hauteur par exemple).

– retirer le couvercle de la litière : le chat a besoin de voir autour de lui si un danger arrive par exemple. Mais aussi « éliminer fait partie du marquage, et dans une caisse fermée, son marquage ne peut être vu… ce qui est stressant, et donc peut amener le chat à aller éliminer ailleurs ! »

– ne pas le punir : quand il fait pipi il marque son territoire, il indique que quelque chose ne va pas, donc inutile de le punir. Pareil quand il mord, il joue, il s’amuse. Lui envoyer un jouet ou l’ignorer. Mais ne pas l’enfermer dans une pièce. De plus, le gronder, le pousser, le montrer le doigt… pour lui c’est une réponse, il croit qu’on joue ou même qu’on l’agresse. Il ne va pas comprendre et donc ça va le stresser plus (et donc l’inciter encore plus à faire pipi pour s’apaiser), mais en tout cas il obtient une interaction.

– si pipi, nettoyer seulement à l’eau et au savon et arrêter les diffuseurs. Répulsifs, javel… le chat n’aime pas ces odeurs, il va chercher à les recouvrir avec son odeur rassurante. 

CHANGEMENTS 

– croquettes à volonté + deux gamelles = plus de stress ! Nous pensions avoir un chat ZERO STRESS et en changeant ces habitudes là on a découvert que pourtant c’était le cas. Très vite il s’est régulé tout seul (mais attention se n’est pas toujours le cas pour tous les chats) et ne mange pas forcément beaucoup plus à la fin de la journée que la dose journalière prescrite par le vétérinaire. 

– depuis il est capable de faire des siestes seul dans des pièces dans lesquelles on ne se trouve pas. 

– deux litières sans couvercle et bien placées : plus de pipi sur le lit ! Ça a été radical ! 

– ne pas le punir ou le gronder mais plutôt l’ignorer ou le faire jouer : très efficace. On porte son attention sur un jouet et de lui même il passe à autre chose. Du coup il ne nous mort presque plus et surtout on sait comment réagir. 

– si pipi, nettoyer seulement à l’eau et au savon et au savon et arrêter les diffuseurs. En plus des deux litières et du stress disparu grâce aux croquettes à volonté ça a aidé aussi pour les pipis sur le lit. Et vu les prix des diffuseurs, répulsifs… on est bien contents. Du coup on dort bien mieux (sans la peur de se faire uriner dessus dans la nuit).

COMPORTEMENTALISTE C’EST QUOI ?

Passionnée, Marion Ruffié est comportementaliste spécialiste du chat. Elle résout les problèmes de comportement que peut avoir votre chat ! Pipis en dehors du bac, mauvaise entente entre plusieurs chats, soucis d’agressivité, miaulements incessants, nocturnes… Elle intervient aussi en prévention, pour bien adopter, pour aider un chat lors d’un déménagement, ou l’aider à bien vivre l’arrivée d’un bébé.

Vous pouvez la découvrir sur son Instagram @absolumentchats et son blog pour retrouver beaucoup de bons conseils. Pour une consultation vous pouvez la contacter via son site dédié aux consultations : comportementaliste-specialiste-chat.com

Les rendez-vous avec Marion sont rares, mais elle propose de super vidéos de conseils hyper complets qui pourront vous aider .Cliquez en dessous pour voir les vidéos de Marion sur ces sujets, il faut s’inscrire sur son blog pour les découvrir mais ça vaut le coup.

« En finir avec la malpropreté de votre chat / pipi – caca n’importe où »

« Agitation nocturne, retrouvez un chat calme la nuit« 

« Qu’est-ce qu’il dit mon chat?« 

« Comment faire pour que mes chats s’entendent bien« 

Comportementaliste en France que vous m’avez conseillé : 

Emilie Dumoulin @emilie_comportementchat64 à Bayonne
Delphine Oulès @toutchattoutchien dans le 78
Sandie Decortiat @sandie_decortiat Toulouse, Albi (à distance et Paris)

Je suis healthy et confiné : ebook et séances de sophrologie

Je me suis entourée (à distance) de ma maman sophrologue et de Sarah ma diététicienne du programme Make my healthy pour imaginer des outils à vous offrir pour vous aider à traverser plus sereinement cette période difficile.

Tout d’abord un ebook, gratuit, « je suis healthy et confiné ». Il a été imaginé pour vous accompagner dans une hygiène de vie saine durant le confinement. Conseils, astuces, recettes, menu de la semaine, liste de courses, sport…

Cliquez ICI pour télécharger « Je suis healthy et confiné »

Ensuite, avec ma maman, Sophrologue caycédienne, nous avons créé un podcast pour mettre à disposition, des séances de Sophrologie. Toujours dans l’idée de vous aider à traverser ces moments qui parfois s’accompagnent d’angoisses, d’insomnies, de peurs…

Elles sont disponibles sur :

Deezer

Spotify

Sound Cloud

Apple Podcast

YouTube (à venir)

J’ai testé la méthode MARTINE DE RICHEVILLE

J’ai accepté de tester la méthode Martine de Richeville d’abord par curiosité, mes copines semblaient accro et complètement fan. Je voulais comprendre et découvrir.
J’étais très intéressée à l’idée de remodeler mon corps avec l’idée en tête de peut-être m’aider à déstocker quelque peu entre les cuisses.

Les séances m’ont été offertes, mais comme toujours ça ne change rien, je partagerai mon avis sincère.

Le massage

Les massages aident à « éliminer les toxines du corps, la rétention d’eau, diminuer l’aspect cellulite et améliorer la circulation sanguine ».

Le massage commence par le ventre (allongé sur le dos). Cette zone donne beaucoup d’informations au masseur sur votre état du jour (stress, fatigue…). Puis il continue sur les côtés et enfin sur le ventre.

Comptez moins d’une heure / séance, 1 massage par semaine, sans pause si possible pour faire 10 séances en 10 semaines.

La méthode ressemble à du palper-rouler sauf que les mouvements sont manuels. Concrètement il s’agit de pincements de la peau en mouvements de 8 et en profondeur.

Ça fait mal ?

J’ai trouvé le premier massage très douloureux mais sans l’expliquer j’avais déjà hâte de découvrir la seconde séance la semaine suivante.

Puis le corps s’habitue, la douleur diminue et durant mes derniers massages j’y ai même pris du plaisir.

Le lendemain il est possible de ressentir de légères courbatures mais pendant le massage la douleur s’évanouie instantanément.

Tarifs 

200€ la séance avec Martine et 150€ avec les thérapeutes spécialistes du cabinet.
Forfait 10 séances : 1800€ avec Martine et 1300€ avec les thérapeutes spécialistes.

En 10 séances je suis passée entre les mains de tous les collaborateurs je pense. Ils sont tous différents et talentueux.

Mon avis

J’ai pu voir le terme « amincissant » sur le site internet.

Personnellement mon corps n’a pas changé (je fais du sport et je mange équilibré). Je n’ai pas minci, aucune partie de mon corps ne semble remodelée. Cependant j’ai trouvé dans ces massages une dimension holistique et inattendue. Déjà après quelques séances j’ai eu l’impression de m’approprier mon corps, de me sentir à 100% connecté à lui. Une sensation que je ne connaissais pas qui m’a tellement aidé dans l’acceptation de soi.

Je recommande ?

Je recommande particulièrement ces massages à tous ceux qui cherchent à améliorer leur circulation sanguine. Après chaque séance, une sensation de légèrement addictive et de bien être !

 

29 février : quoi faire de ce jour bonus ?

Cette année le mois de février comptera 29 jours ! J’aime voir ce jour en plus comme une chance, un jour en bonus.

Et alors, comment utiliser au mieux cette journée qui en plus tombe un samedi ? Voici quelques idées, utiles, pour lesquelles on ne trouve pas toujours de temps. Des sujets hétéroclites mais qui me tiennent à cœur :

  • Installer Ecosia 
    Installer l’extension Ecosia à son navigateur prend littéralement quelques secondes et 3 clics. Ça ne change rien au niveau de la navigation et plus vous faites de recherches plus Ecosia plante des arbres. Plus de 85 millions d’arbres déjà plantés !
  • Aller au cinema 
    Plusieurs films à vous conseiller (dont beaucoup de films géniaux qui passent en ce moment) :
    1917 – toujours à l’affiche, ce film est une pépite. La réalisation est une prouesse technique et l’histoire est vraiment prenante.
    Les traducteurs – un film à huit clos dans lequel le scénariste joue avec nous jusqu’à la fin. Impossible de connaitre le coupable jusqu’au dénouement final.
    Scandale -Le casting est incroyable, à la hauteur de ce scandale révélé en 2016 par plusieurs présentatrices/journalistes harcelées sexuellement par le président de Fox News.
  • Tester un restaurant végétarien ou une recette maison
    J’ai pensé à cette idée pour tous ceux qui voudraient s’offrir un resto. Pourquoi ne pas tenter l’expérience d’un restaurant végétarien pour varier et s’essayer à d’autres choses (et par conséquent diminuer sa consommation de viande et poisson).
    Il existe beaucoup de restaurants végétariens et beaucoup de restaurants avec des options veggie. Mes préférés à Paris : friendly kitchen, season, vida, le potager de charlotte, ph7 équilibre, sol semilia, otium ou encore abattoir végétal. 
  • Faire sa lessive maison (ou liquide vaisselle, produit WC…)
    Si comme moi vous êtes remplis de bonnes intentions : je vais faire moi-même ma lessive, mon produit wc, mon savon, mon produit vaisselle… mais je ne prends pas toujours le temps. Lancez-vous dans une recette ! Voici ma recette de lessive ultra simple (et je vous reviens vite avec ma recette de liquide vaisselle que je peaufine) mais internet regorge d’idées.
  • Faire du tri chez soi 
    Pas toujours facile de trouver du temps pour trier chez soi. C’est personnellement une activité que j’adore, pour mettre de l’ordre dans ma maison et surtout mon esprit ! Ouvrir les placards, les tiroirs, trier, ranger, nettoyer… ça fait pas rêver ? Promis ça fait un bien fou.
  • Trier son dressing
    Vous pouvez aussi vous attaquer au plus dur : le dressing. Je vous parle de ma méthode de tri ICI avec tous mes conseils. Trier, jeter, recycler, vendre… car oui vendre demande aussi un peu de temps : photos, infos, mise en ligne… lancez-vous sur Vinted ou autres plateformes !
  • Scanner votre salle de bain
    La folie du tri vous à gagner ? On continue ? Amusez-vous à scanner les produits de votre salle de bain (mes astuces et mes applis préférées). L’occasion de faire de tri puis de vous intéresser à d’autres marques peut être plus alignées avec vos attentes.
  • Cuisiner pour la semaine
    Et si vous cuisiniez pour toute votre semaine? Prévoyez vos menus, faites les courses, cuisinez un maximum à l’avance et gagnez du temps la semaine suivante. La technique s’appelle le batch cooking. Je viens de m’acheter ce livre sur le sujet avec des idées menus par semaine et par saison avec toutes les étapes.
  • Prendre le temps de voir un(e) ami(e) 
    Prendre le temps de déjeuner ou boire un verre avec cet(te) ami(e) que vous ne prenez jamais le temps de voir alors qu’elle vie dans la même ville que vous. Et si c’était le jour idéal pour lui proposer de vous voir ?
  • Acheter et commencer le livre de Hugo Clément « Comment j’ai arrêté de manger les animaux »
    Si vous me suivez en stories vous savez que j’ai été bouleversée par le livre de Hugo Clément. En vous conseillant ce livre je ne fais pas la propagande du végétarisme, je vous invite d’avantage à vous informer. Ce livre est un condensé d’études, de faits et d’informations sur les éleveurs, les animaux, les abattoirs… tout ce qu’on nous cache ou qu’on refuse de voir (car où ça n’est pas évident de le lire et de se remettre en question). Mais je trouve que c’est une chance de savoir et de manger en conscience.