Browsing Category

Merci pour votre visite…

Bains d’hiver

Depuis le début de l’année 2024 j’ai découvert les bains d’hiver. Une véritable révélation. J’ai eu la chance la toute première fois d’être accompagnée de mon amie Laure.
Elle a accepté de répondre à mes questions dans ce post qui aidera toutes les personnes qui veulent aussi se lancer !


Qui es-tu ? 

Je suis Laure, je vis à Biarritz. Je suis passionnée par l’Océan et convaincue de ses bienfaits. Il a toujours été le moteur de mes grandes décisions de vie. J’en ai d’ailleurs fait mon métier. J’ai écrit un livre sur ce sujet « Ocean Therapy » et ai développé une méthode bien-être qui porte le même nom pour transmettre les bienfaits de cet élément puissant au plus grand nombre. J’organise des séjours Ocean Therapy pour particulier et entreprise pour faire découvrir les bienfaits puissants de l’Océan sur le corps et le mental et surtout je transmets des routines pour adopter ce mode de vie plus doux et apaisé que l’on a au bord de l’eau.

C’est une philosophie de vie que l’on peut adopter où que l’on soit.

J’ai aussi développé une plateforme en ligne pour profiter de ces routines bien-être et iodée à la maison de son salon. Chaque séance est filmée devant l’Océan pour offrir une immersion iodée et profiter des bienfaits même à travers l’écran. Et c’est prouvé scientifiquement, la vue de l’Océan même à travers l’écran et le son, apaise immédiatement. L’esprit s’évade et s’apaise immédiatement. C’est la magie et la puissance de ce que j’appelle l’Ocean Therapy.

Comment as-tu découvert les bains d’hiver ? 

Je passe ma vie au bord de l’eau, c’est un vrai besoin que je ressens depuis toujours. J’ai besoin d’être au contact de l’Océan (mer et océans). Depuis que je suis petite, j’aime découvrir à chaque fois des activités en connexion avec cet élément. J’aime ce terrain de jeu sans fin, du kite quand il y a du vent, du paddle & de la nage en eau libre quand c’est un lac, du surf quand il y a des vagues et des bains d’hiver quand la saison froide arrive. À chacun de ces sports aquatiques, on se reconnecte à la nature. On est pleinement dans l’instant présent pour apprendre d’elle et la comprendre afin de pouvoir évoluer avec elle. C’est une vraie osmose. C’est comme si je ne faisais plus qu’un avec la mer. C’est une sensation incroyable, si énergisante et en même temps planante.

J’ai toujours aimé me baigner quelque soit la température de l’eau mais je n’y allais pas vraiment l’hiver. En vivant ici, j’ai découvert les Ours Blanc. Cette association dont les membres sont réputés pour se baigner toute l’année en maillot de bain et sont en excellente santé. J’ai trouvé ça incroyable. Je me suis jetée à l’eau il y a 4 ans et depuis je suis accro. Je ne peux plus m’en passer. 

Moi qui étais toujours mélancolique de la fin de l’été, le bain d’hiver m’a permis d’apprécier l’arrivée de l’hiver quand la température de l’Océan qui se rafraîchit.

La pratique des bains d’hiver est une vraie activité aquatique. Ce n’est pas anodin comme pratique, il faut connaître l’Océan pour savoir où aller en fonction des marées et des conditions. Il faut maîtriser son souffle pour gérer ce choc thermique et tenir ces premières minutes intenses. Mais une fois que l’on a passé ce cap, on ne fait plus qu’un avec l’eau et on a cette sensation de planer et voler dans l’eau. On oublie tout, on se déconnecte de tout ce qui nous stresse et on se recharge en énergie. Un bien-être indescriptible tant mental que physique.

L’ocean cold therapy !

Tu proposes des initiations, des retraites ? 

Oui, je propose des initiations une fois par mois au Pays Basque et j’organise des séjours de 3 jours sur l’Ocean Cold Therapy.

Quels sont les biens faits du bain d’hiver ? 

C’est une cure de jeunesse, de bien-être et de jouvance incroyable ! Il y en a tant ! 
En hiver, nous avons des carences en sel minéraux et oligo-éléments. Cela affaiblit notre système immunitaire et impacte notre mental. Rien que le fait de s’immerger dans l’Océan nous évite ces carences.
Le choc thermique renforce notre système immunitaire. Il va aussi provoquer une sécrétion d’hormones dans tout le corps, d’où cette sensation incroyable de bien-être.
Le froid de l’eau prend soin de la peau, cela a un effet anti-âge et anti relâchement. La magie du froid !

Il y en a tellement, j’en parle sur oceantherapytv et dans mon podcast.

Quels sont tes conseils pour se lancer ? 

Les bains d’hiver ne sont pas anodins. Il ne faut jamais y aller seul. Il faut d’abord avoir le go de son médecin et ne pas y aller si on a des soucis cardiaques ou d’épilepsie.
Il faut y aller absolument accompagné par des personnes qui connaissent la pratique. L’Océan est un élément puissant et peut-être dangereux, notamment en hiver.
Il est vraiment indispensable d’y aller encadré pour le faire en toute sécurité. 

Il y a des choses à ne pas faire ?
Cette pratique demande beaucoup d’énergie. Si on se sent trop fatigué, on n’y va pas.
Il est aussi essentiel de ne pas rester trop longtemps. Pour ressentir les bienfaits, c’est bien de rester plusieurs minutes mais attention à ne pas rester plus d’une minute par degré de température de l’eau. Si l’eau est à 12° on ne reste pas plus de 12min. Souvent une fois que l’on a passé les 2min dans l’eau froid, le corps nous envoie tellement d’hormones que l’on ne ressent plus le froid on plane. Le danger est de ne pas sentir le froid arriver et de rester trop longtemps. C’est bien d’avoir une montre pour ne pas dépasser ce temps et surtout si on sent qu’on commence à avoir froid avant, on ne force pas on sort.
Si vous êtes frileux, vous pouvez protéger vos extrémités avec des gants et chaussons en Néoprène (1min suffit) et un bonnet en laine sur la tête. Je déconseille de mettre la tête si on a pas l’habitude c’est intense.
En fonction de là où vous habitez, les bains d’hiver sont différents. On parle de bain d’hiver entre 15° et 8°. En dessous de 8° c’est beaucoup intense. On parle de bain de grands froids. C’est encore une autre pratique. Au Pays Basque nous avons la chance d’avoir une eau à 11/12°C en hiver.

Mes indispensables pour les bains d’hiver

  • Un poncho pour se mettre vite au chaud et enlever son maillot mouillé
  • Des vêtements et chaussures chaudes faciles à remettre
  • Un pantalon bien large et chaud très facile à enfiler (éviter les pantalons serrés horrible à mettre après un bain quand la peau est humide)
  • Un thermos avec une boisson chaude pour se réchauffer en buvant du chaud
  • Un bonnet

Tu te baignes combien de fois par semaine ? 

SI je m’écoute, j’y vais tous les jours ^^ Mais cela est intense pour le corps, j’y avais plutôt 3 à 4 fois par semaine, j’adore !

Le meilleur moment pour se baigner dans la journée ? 

J’adore me baigner, au moment le plus chaud de la journée. J’y vais souvent à la pause déjeuner pour profiter de la chaleur, juste avant de déjeuner.

L’important est de profiter des bienfaits ensuite, de ne pas se faire des activités speeds ou stressante. On savoure l’après-bain d’hiver qui est grisante. On se sent si bien. 

Tes trois plages préférées pour un bain d’hiver sur la côte ? 

  • St-Jean-de-Luz car protéger des vagues et du courant.
  • Guéthary à marée basse .
  • Port Vieux à Biarritz, c’est chouette il y a toujours du monde et plutôt aussi à marée basse ou mi marée.

Où peut-on te suivre ? 

Vous pouvez me retrouver au bord de l’eau ou sur

@Santamila_ 

Ma plateforme Ocean Therapy TV et mes séjours Ocean Therapy 

Mes podcasts : Ocean & Happiness Therapy

Des solutions pour un smartphone plus responsable

La production d’appareils High-tech représente un important impact sur l’environnement (fabrication des composants, consommation d’énergie, transport…).
Apple, conscient des enjeux, propose plusieurs solutions à connaître.

REMIS À NEUF

Apple propose et ça depuis des années, des produits remis à neuf (refurbished). Retrouvez les produits reconditionnés par Apple et leurs partenaires de confiance sur apple.com/fr/shop/refurbished

À savoir : 
Ces produits reconditionnés (tout comme les produits neufs), sont accompagnés d’une garantie de 2 ans (et il est possible d’ajouter à ça l’Apple Care +).

Les batteries sont changées systématiquement.

Les réductions sont de -30% en moyenne.

RÉPARER

Réparer plutôt que racheter ! Chez Apple, tout est mis en place pour conserver son iPhone le plus longtemps possible. 

Le niveau de réparabilité est élevé, les smartphones peuvent ainsi être confiés à des réparateurs agréés ou directement dans un Apple Store. 

L’année de l’achat il est possible (en plus de la garantie) d’ajouter Apple Care + (une offre d’extension de garantie).
Le programme AppleCare couvre :

  • Le remplacement de la batterie si elle est à moins de 80 % de sa capacité d’origine
  • L’accès prioritaire à une assistance technique et aux centres de réparations Apple
  • La réparation ou le remplacement de votre appareil en cas de « dommages accidentels » (jusqu’à deux incidents par période de douze mois).

Des mises à jour même sur les anciens modèles sont proposées chaque année.

À savoir :
comment savoir si des pièces ont été changées et si elles sont agrées ? RDV dans les réglages de l’iPhone > Général > informations. 
Tout est indiqué ici. Des informations clés quand on achète un téléphone de seconde main par exemple.

Autre solution :
Offrir une seconde vie à son téléphone en le léguant à ses parents par exemple. Souvent (en le réparant ou pas) de nombreuses années l’attendent encore.

À télécharger : l’application Apple assistance. C’est une pépite pour résoudre seul.e les problèmes que peut rencontrer un appareil, contacter l’assistance, programmer une réparation…

RECYCLER 

Apple s’engage à récupérer nos produits (de la marque Apple ou non) et à les recycler.

Le saviez-vous ?
Aujourd’hui les appareils Apple sont composés à 20% de composants recyclés. 

À savoir :
Le robot Daisy a été imaginé par Apple pour désassembler les iPhones. Ce robot permet la récupération d’un maximum de composants. Les plans de ce robot sont gratuits et en libre service.

TRADE IN

Beaucoup de smartphones (et autre appareils) ont été oubliés dans nos tiroirs (110 millions selon l’ADEME).
Apple propose désormais une solution et nous rachète nos anciens appareils (qui seront réparés, recyclés…). 
Et les reprises sont plus intéressantes financièrement que sur d’autres plateformes ! 

Quelques appareils sont concernés ? Tous les produits Apple : iPhone, iMac, iPad… et les smartphones de toutes les autres marques. 

Tous les modèles d’iPhones ? Jusqu’à l’iPhone 7, pas en dessous. 

À savoir :
vous n’êtes pas obligés de rapporter les accessoires ou encore la boite de votre produit.

Comment ça marche ?
En magasin, une estimation est établie en quelques minutes et un crédit vous est proposé (sous forme de carte cadeau à utiliser tout de suite ou plus tard, en ligne ou en magasin).

En ligne, il est aussi possible de faire cette évaluation. Un kit (à renvoyer) vous sera alors envoyé chez vous. En échange : une carte cadeau ou un virement sur votre compte (le virement n’est proposé que lorsque le trade in se fait en ligne). 

Toutes les infos ici.

À savoir : 
Si vous ramenez un iPhone dans un Apple Store et que vous achetez un nouveau modèle, il est possible de rentrer chez vous avec les deux appareils. Vous aurez alors 14 jours maximum pour transférer vos données (et revenir en boutique pour finalement déposer votre ancien téléphone).

Van Trip en Galice, Espagne

Suite de notre van trip qui a commencé dans le nord du Portugal (l’article ici).
Direction la Galice. Nous connaissions déjà la Cantabrie (article ici) et les Asturies (article ici) et nous rêvions de découvrir la Galice ! Toute cette partie de l’Espagne est magnifique, sauvage et peu touristique. 

Article : City guide Porto 

Depuis Porto nous sommes arrivés directement à la Praia Da Lanzada. On regrette de ne pas avoir pu visiter quelques points que nous avions noté, mais il pleuvait. Une prochaine fois !

Ma note pour un autre séjour :

Vigo
Cabo de Home, îles Cies
Praia de Lourido, Combarro
Île de Ons

Coucher de soleil, installés dans un bar le long de la plage da Lanzada (Pé Na Praia). 

Pas très inspirés ce soir-là pour le night spot. Nous avons dormi avec d’autres vans sur le parking de la ville, au bord de la plage. Disons que ça a fait le job ! 

JOUR 1 : 

Balade sur les plages de la presque île. 
Une passerelle en bois fait tout le tour, une belle promenade matinale. 

Direction la illa de Arousa. Il est facile d’avoir accès à cette île grâce à un pont. C’est un endroit très connu dans la région mais début septembre nous étions presque seuls.

Pique nique et sieste sur la Praia Aruda puis découverte du parc naturel de l’île. 

Coup de cœur pour le parque natural de Carreiron au bout de l’île. C’est une zone protégée, piétonne et paradisiaque. Des plages de sable fin, l’eau est transparente, c’était magique. Nous avons exploré le parc à pied et nous nous sommes baignés. 

Nous sommes restés pour dormir sur l’île bien sûr ! Difficile de partir… Ça n’est pas autorisé alors nous avons passé la soirée sur le sable (Gradisela Chiringuito) avant de poser le van sur le parking du Camping Salinas. Quelqu’un est venu récupérer les 9€ annoncés le lendemain matin et nous avions accès à des WC. Idéal, surtout quand on préfère éviter les campings. 

JOUR 2 :

J’avais très envie de découvrir Saint-Jacques-de-Compostelle. 

Nous avons commencé par le Mercado de Abastos de Santiago (un des marchés les plus célèbres d’Espagne). L’endroit était convivial avec de nombreux restaurants. Ni une ni deux nous avons réservé une table chez Salvaxe pour la pause déjeuner. 

Délicieuse boulangerie : labulanxerí

La Place de la Quintana, Place do Obradoiro, la Cathédrale , L’Hôtel des Rois Catholiques…

Après une longue et mystique matinée dans la ville, notre table nous attendait. Installés dans les halles nous avons bu un verre de vin blanc avec une salade de tomates, des falafels, des croquettes… une belle adresse. 

Retour près de l’océan. Après-midi sur la plage de Santa Comba. Elle était magnifique, les vagues aussi alors nous avons dormi ici. La Galice c’est comme le Nord du Portugal, ça n’est pas prise de tête en van ! 

Un emplacement pour les vans était prévu à cet effet. Des toilettes, une douche extérieure et une dizaine de places gratuites. Une nuit paisible bercés par le bruit des vagues. 

JOUR 3 : 

Pique nique à Campelo Beach. Le lieu était désert. Nous avons installés notre table et nos chaises sur les hauteurs de la plage puis nous nous sommes baignés. Elle est fraîche en Galice mais c’était agréable ! 

La suite du programme était prévu à Pantin Beach. La plage est célèbre pour ses vagues et ses compétitions de surf. Tout le monde ne sera sûrement pas d’accord avec nous mais nous avons finalement préféré ne pas rester…  Une compétition avait eu lieu tout le week-end et nous sommes arrivés au moment de la désinstallation. Les emplacements pour les vans étaient saturés, bref la magie ici n’a pas opéré. Ça arrive et nous avons préféré dormir ailleurs. 

Pantin Beach

Après quelques recherches (sur l’application park4night) nous avons garé notre van au niveau du mirador Chao do Monte ! Et quel bel endroit… Aperçu océan, au milieu des vaches, des cheveux, une nature luxuriante… le rêve ! 

Spot night : N 43° 42′ 7″ W 7° 59′ 28″ 

JOUR 4 :

Nous avons tellement aimé le lieu que nous sommes restés jusqu’en début d’après-midi le lendemain. Pique nique, parties de molkky… 

J’ai reçu ce matin-là un petit message privé sur Instagram pour me conseiller « O Porto de bares » et MERCI pour ça (si tu passes par ici). 

Un charmant petit port mais surtout une plage paradisiaque juste en face : Praia de Bares. 

Après-midi baignades sur cette plage, l’impression d’être sur une île déserte. Un van était installé sur le parking de la plage, alors nous avons dormi ici également ! 

Night spot : Praia de Bares
N 43° 46′ 14″ W 7° 40′ 38″ 

JOUR 5 : 

Au Pays Basque, « Gaztelugatxe » est un endroit très visité depuis le tournage de Game Of thrones. En Galice, un endroit similaire est à visiter : Punta de Fuciño do Porco.
La visite est gratuite, sans réservation et il faut compter 50 min aller retour.

Puis pique nique et baignade sur une nouvelle plage superbe ! La Praia Area Da Fame. 
C’est simple, c’est le festival des plages paradisiaques dans cette région ! 

Et évidement, impossible de ne pas visiter la Plage des cathédrales. C’est l’incontournable. Nous avions réservé en ligne (c’est gratuit). 
Là aussi j’ai peur de ne pas faire l’unanimité mais nous avons été tous les deux très déçus. L’endroit était bondé (à quoi sert alors la réservation en ligne si ça n’est pas pour réguler ?) et nous n’avons pas du tout pu apprécier le site. 

Plage des cathédrales

Plages très belles juste après comme la Praia de Carricelas.

Spot night 
N 43° 33′ 26″ W 7° 1′ 17″ 

JOUR 6 :

Suite et fin de notre van trip… en Asturies. Impossible de ne pas passer en Asturies d’autant que pour rentrer au Pays Basque c’est sur la route. 

Encore une journée à la plage ? Tout à fait ! Pique nique à Frexulfe Beach ! Une grande plage de rêve longée par des forêts de grands pins. 

Après-midi à Silence beach. Il faisait gris (vous sentez la météo tourner ?) mais c’était tout simplement superbe ! On a enfilé de bonnes chaussures et on a exploré cet endroit fabuleux. Un décor de film…

Je vous conseille de finir la journée à El Nordés del Silencio. Un bar sur la falaise avec une vue imprenable sur la côte.

Spot night 
Mirador Cabo Vidio

JOUR 7 

Matinée dans le village de Cudillero. Un coup de cœur ! L’impression d’être aux cinq terres en Italie, vous ne trouvez pas ? Petit déjeuner à La Gijonesa (un bar et épicerie fine) et balade dans le village.

Après-midi à la Playa de Xan Xu. Il faut marcher un peu pour accéder à cette plage, ce qui fait que nous étions seuls au monde ! Nous nous sommes baignés sous la pluie, comme dans un rêve.

Nous avions prévu de voyager encore quelques jours mais le mauvais temps s’est abattu sur la côte. Nous avons décidé d’écourter la fin du voyage mais qui avait déjà duré 17 jours ! Que de bon souvenirs… 

Quoi faire à Hossegor ? Où manger, boire un verre, brunch…

Tellement de belles adresses à Hossegor !

Shopping :

dans le centre ville de Hossegor, de nombreuses boutiques et marques locales : Amuse Society, Salty Crew, Chipiron, Albertine, Pop up store, Woodstache, L’Atelier des dames…

The Mango tree

Où manger :

Pour déjeuner (ou bruncher, petit déjeuner…) autour du lac, rendez-vous chez The Mango tree. Un avocado toast, un bowl, un smoothie frais… le tout en mode pique nique, face au lac.

Manger dans le centre ville :

Green Cantine, propose une carte californienne.

Lou Garden, une brasserie revisitée avec des plats à partager, ou non. Idéal pour organiser de grandes tables.

Manger à la plage :

Le surfing since 1988

Le surfing since 1988 est niché derrière la dune de la plage des estagnots. Belle terrasse ou intérieur cosy et surtout une carte gourmande. Le matin de 9h à 11h : bowl, viennoiseries, toast…
De 12h à 15h : mezzes, plats, pizzas turques… et de 19h à 23h : plats à partager, viandes, poissons, veggie… j’adore !

Si vous souhaitiez être les pieds dans le sable : Lou cabana. Ça n’est pas de la grande cuisine mais le spot est idéal, sur la plage La Gravière.

Night Club & Comedy Club :

Dans le sous sol de Lou Garden Night Club le Jeudi, Vendredi et Samedi de 23h à 5h. Et pour le Comedy Club : les dates ICI.

Bonus (Capbreton) :

Une adresse en bonus mais qui se trouve à Capbreton : Monsieur Mouette. Grande terrasse sur le port, plats à partager et grosse ambiance à la tombée de la nuit !

Monsieur mouette

À emporter :

À emporter et à déguster sur la plage ou encore au bord du lac : Bliss street food

Zone Pedebert :

L’endroit le plus cool d’Hossegor la zone industrielle Pedebert ! Tous les outlets des marques de surf sont ici mais surtout des super restaurants (j’avoue que ça m’intéresse davantage).

Les pizzas de chez Spot Palace, JC sushis, Volt pour un café, Thai time pour un brunch, Magnolia pour déjeuner… vous trouverez forcément votre bonheur par ici.

Magnolia

Vintage : Une chouette fripe qui s’est installée dans la zone : Julienne vintage !

Où dormir ? :

Hôtel du parc : une adresse avec un bon rapport qualité/prix. Ou plutôt emplacement/prix. L’hôtel est au bord du lac d’Hossegor et les prix sont très souvent abordables même en saison.
Le petit déjeuner n’est pas à la hauteur mais pour le reste, je vous conseille l’adresse.

Maison de campagne, piscine, 4 chambres (3 lits doubles, 1 lit bébé et 1 lit superposé).
Découvrez la maison sur Instagram : @landifornia_house

Tiny House (lien ici)
Découvrez la petite maison sur Instagram : @landifornia_lodge

*Auberges de jeunesse, Hossegor*

Joe&Joe dortoirs et chambres privées.

Hejmo, dortoirs et chambres privées toujours. Adresse moins centrale mais bien moins cher aussi. 

ou encore Wood’n sea surf lodge, auberge de jeunesse à Capbreton.

Dépaysement au cœur d’Anglet (restaurant)

Le jardin de la paillote bleue est un havre de paix au cœur d’Anglet face à la plage de Marinella. L’intérieur est tout aussi bien aménagé que l’extérieur. Couleurs terra cota, bleu Majorelle… parasol, Olivier majestueux autour duquel il est possible de s’installer…
Un dépaysement total. À la carte : une cuisine méditerranéenne et des plats à partager. Les jus frais sont tout aussi délicieux ! La carte ici.

Le jardin de la paillote bleue 38 Bd des Plages, Anglet

Saint-Jean-de-Luz : Aux Pigeons Blancs (restaurant)

D’aussi loin que je me souvienne j’ai toujours connu ce restaurant autour de la Place Louis 14. Il y a quelques années il a été repris par la nouvelle génération et depuis c’est le coup de cœur. Une de mes adresses préférées à Saint-Jean. La carte change chaque mois, des entrées à partager, des plats avec toujours une option veggie, des desserts à tomber, une belle sélection de vins ! Réservez une table en terrasse face à la place ou à l’intérieur qui a gardé tout son cachet, vous allez adorer. 

Le compte Instagram

Aux Pigeons Blancs, 8 Rue de la République, 64500 Saint-Jean-de-Luz