Browsing Tag

voyage

POURQUOI J’AI CHANGÉ D’AVIS SUR DUBAÏ

J’ai visité Dubaï en 2014 après un voyage en Malaisie. Je faisais escale à Dubaï et une grève en France a repoussé mon second vol de plus de 48h. Deux jours donc pour découvrir la ville. C’était inattendu, je n’avais évidement pas prévu d’itinéraire alors j’ai vu des centres commerciaux, les fontaines de Burj Khalifa, un métro futuriste… je n’avais pas apprécié mon petit séjour pour être sincère, je n’avais même pas posté mon Vlog et je pensais ne jamais revoir cette ville. J’avais trouvé la ville surfaite, tout était trop neuf et surtout, tout poussait à la consommation, au shopping…

Et il y a 1 an, le meilleur ami de Nico s’est installé à Dubaï avec sa femme. Alors je savais qu’on finirait par finalement revenir…

À la rentrée nous avons été contactés par Visit Dubaï, l’office du tourisme, qui nous proposait des activités sur place. C’était l’occasion de rendre visite à nos amis et découvrir davantage la ville et ses alentours. Il s’agissait de la toute première fois pour Nico et de mon côté j’avais décidé de repartir sur de bonnes bases.

Nous avons voyagé avec Emirates, un vol direct Paris Dubaï. 7h de vol, 3h de décalage horaire. Sans surprise aucun soucis avec cette compagnie. Il y a 3 ans elle avait d’ailleurs était irréprochable face à la situation!

30h avant le décollage, comme avec toutes les compagnies nous avons reçu un mail pour nous proposer la business classe à un prix très intéressant. Je vous invite à consulter les tarifs la veille.

Nous avons séjourné à Vida DownTown, un hôtel vraiment chouette. Plusieurs restaurants, un petit déjeuner à tomber, une piscine, une salle de sport, des chambres très agréables… je vous recommande cet hôtel, pas trop grand, à quelques minutes à pieds de Burj Khalifa.

Comme nos amis avaient une voiture nous nous sommes rendus à Hatta (à environ 1h30 de route) le lendemain. Louer une voiture n’est pas très cher à Dubaï si la visite vous intéresse.

Nous avons marché autour du lac, fait du pédalo tous les 4, déjeuné dans un restaurant libanais…

Comptez 15€/personne pour un tour de pédalo sur le lac. J’ai adoré cette activité tellement relaxante. Et avec paysage…

Il est également possible de visiter (entrée gratuite) un village ancien reconstitué.

De retour à Dubaï nous avons dîné chez 3 fils (ce qui veut dire, 3 centimes). Nous étions près de l’eau, dans un port avec vue sur la ville. C’était idéal pour profiter du feu d’artifice tiré ce soir-là. Il y a d’ailleurs eu des feux d’artifices et des spectacles aériens tout le week-end pour le national day. Une chance.

Revenons au restaurant. Une superbe découverte! Une carte hétéroclite : viandes, poissons, sushis, desserts délirants… tous les plats étaient si originaux, une surprise à chaque bouchée. Je me souviendrai toujours d’une glace, servie devant nous dans un cornet puis jetée dans mon assiette à dessert. Quel spectacle!

Comptez environ 40€/personne

Visite de Abu Dhabi pour notre 3ème jour. Depuis que le projet d’un troisième Louvre avait été annoncé je rêvais de visiter ce musée. Nous avons pris les tickets sur internet, c’est idéal pour rentrer au plus vite (15€/personne). Nous sommes arrivés à l’ouverture, il y avait bien plus de monde par la suite, un bon plan.

Le musée a ouvert ses portes début Novembre, le bâtiment signé Jean Novel était donc flambant neuf. J’ai particulièrement aimé l’architecture extérieure qui laisse jouer la lumière du soleil au sol et sur les murs. Le musée est installé près de l’eau et il est possible de contempler la mer depuis quelques spots toujours sous cette coupole.

Pour ce qui est de l’architecture intérieure j’étais perdue. Mais chacun ses goûts comme on dit. Trop de lignes, trop d’espaces… les œuvres sont peu nombreuses (mais Le Louvre à Paris abrite tellement de merveilles) mais très bien exposées. Le parcours est original. Pas vraiment chronologique ou par courant artistique. Les œuvres sont liées par leurs histoires, les influences du commerce international…

L’exposition permanente est amenée à évoluer quelque peu mais les œuvres ne seront pas plus nombreuses. Des expos temporaires sont prévues par la suite.

Nous avons déjeuné en terrasse chez Momo al maz. Un délicieux restaurant marocain dans le centre commercial The Galleria. Merci pour cette adresse d’ailleurs. Vous pouvez aussi simplement boire un verre ici ou encore fumer une chicha avec la vue sur l’eau.

Vers 16h nous nous sommes rendus à la Grande Mosquée Cheikh Zayed. C’était l’heure idéale, juste avant le coucher du soleil. Une lumière magnifique nous a accompagnés tout au long de la visite (gratuite). L’extérieur est vraiment stupéfiant, la mosquée est majestueuse. L’intérieur est d’autant plus moderne, c’est étonnant. Nous avons ainsi marché sur le tapis le plus grand du monde.

Je vous conseille de faire un tour au Ritz Carlton. Peut-être pour boire un thé, fumer une chicha… La terrasse donne sur la grande mosquée et l’hôtel est tout aussi magnifique de jour comme de nuit. C’est à ne pas louper! J’ai entendu que le Ritz proposait le meilleur brunch d’Abu Dhabi mais je n’ai pas testé. Je le glisse ici malgré tout^^

Nous avons ensuite dîné à Dubaï, près de l’hôtel à Karak house. La terrasse était agréable et encore une fois nous avons très bien mangé. J’ai testé le karak, le chai latte local, ma nouvelle boisson préférée (froide comme chaude)^^

Comptez environ 25€/personne

Après une petite grasse matinée (mais en se réveillant assez tôt pour ne pas louper le petit dej^^) nous avons fait du shopping dans Dubaï Mall, assisté au spectacle des fontaines aux pieds de Burj Khalifa et nous avons déjeuné chez Baker and spice. La terrasse donne sur les fontaines avec vue sur la tour. La carte propose des plats healthy, des produits frais et bio. Délicieuse adresse!

Comptez environ 25€/personne

Le dubaï mall est vraiment gigantesque. Tellement de boutiques, de restaurants, un aquarium… de quoi y passer la journée.

Nous étions attendus à l’hôtel à 14h30 par la compagnie Heritage Desert Safari pour une excursion.

Direction le désert pour une balade en Land Rover, un petit stop les pieds dans le sable et un dîner spectacle dans un camp.

La version « luxe » de cette excursion est à 275€ pour deux personnes (il existe un autre forfait à 160€). Alors oui c’est un circuit touristique et d’habitude ce type d’organisation me fait fuir mais ici tout était si bien organisé, si bien amené. Le chauffeur était adorable, nous étions avec 8 autres personnes et une fois au camp le dîner était bon, accompagné de deux spectacles, nous nous sommes détendus à la belle étoile en fumant une chicha et j’ai même eu la chance de repartir avec un souvenir au henné sur le bras.

Durant toute l’excursion nous avons beaucoup appris sur le pays, la faune et la flore, les coutumes, la nourriture, nous avons vu des animaux du désert… alors oui nous étions une dizaine de voitures donc environ 100 personnes. Mais les moments passés ensemble étaient magiques.

Nous étions dans une réserve, nous avons vu des animaux… il ne s’agit pas d’une excursion en 4×4. C’est une excursion bien plus calme, un autre type d’expérience.

Sam le chauffeur nous a tous ramenés à nos hôtels respectifs (retour vers 22h).

Dernier jour à Dubaï. Nous décollions le lendemain vers 15h pour Paris.

Nous avions booké grâce à Visit Dubaï (tout comme le circuit dans le désert) un tour en hydravion.

Il s’agit de 20 minutes en hydravion durant lesquelles vous survolez la ville et ses îles artificielles. Je rêvais de voir un jour celles en forme de palmier.

Comptez moins de 200€/personnes, je ne suis pas sûre de conseiller l’activité. C’est une belle expérience mais qui a un prix et qui finalement est très rapide. Attendez-vous à être un peu secoués, un hydravion n’est pas trop stable (je précise pour ceux qui pourraient ne pas être à l’aise). Mais c’est assez fou de décoller et atterrir sur l’eau.

Quartiers sympa : city walk, box park, les souks...

Visite de Al fahidi, le quartier ancien de Dubai récemment rénové. Je vous conseille de passer par le musée du café (j’y ai bu l’un des meilleurs cafés de ma vie), Xva art café et Alserkal cultural fondation (et son rooftop).

Déjeuner à Arabian tea house. Une très bonne adresse vraiment agréable. À tester : le kebab spécial à l’agneau et les jus de fruits!

Impeccablement nous avons pris des places pour monter au 125ème du Burj Khalifa. La vue, à 425m du sol est très impressionnante. J’ai le vertige et promis tout se passera bien. L’ascenseur est rapide, vous ne réalisez pas la montée. Et je n’ai pas eu le vertige car j’étais presque trop haut pour vraiment voir les pieds de la tour.

Pensez à réserver vos places, comptez 50€/personne

Vers 16h vous profiterez du coucher du soleil mais c’est un moment prisé. Nous y étions à 15h c’était top. Une belle lumière rasante.

Sur Instagram durant le séjour je vous avais promis de belles adresses. En voilà une autre : le restaurant Bu Qtair, au bord de la mer. Il s’agissait d’un petit restaurant dans une cabane de pêcheur et aujourd’hui la bonne adresse s’est agrandie. Évitez d’ailleurs le week-end… (vendredi et samedi à Dubaï). Un seul plat : poisson, crevettes, curry, riz! C’était absolument délicieux… je vous laisse la surprise, foncez!

Comptez environ 10€/personne.

Bu qtair fish restaurant Old 32B Street, Fishing Harbour 2، Umm Suqeim 2 – Dubai

À 3 minutes à pied de là vous pouvez déguster une glace chez Coffee and Story. Elles étaient tellement bonnes… n’hésitez pas à les déguster les pieds dans le sable pour une ballade digestive avec vue sur la ville by night.

QUOI AJOUTER :

Il y a Uber (et de nombreux taxis) à Dubaï. La ville est très grande ils vous seront bien utiles en plus du métro.

Oui vous pouvez vous habiller comme vous le souhaitez, surtout si l’endroit est très touristique. Mais il est parfois désagréable de se balader en short. À vous de voir, j’ai trouvé idéal de porter des robes longues ou mi longues.

Il est encore rare de trouver de l’alcool dans les bars (sauf si le restaurant ou le bar est relié à un hôtel). D’ailleurs une adresse pour un cocktail ou une bière : Claw. Une jolie terrasse avec vue sur le Dubaï mall. Vous pouvez même manger.

Pensez à une écharpe ou un gilet dans votre sac. Pour les lieux (très nombreux) climatisés et suivant la période de l’année il fait plus frais le soir une fois la nuit tombée.

PREMIER VOYAGE EN INDE

Dans mon article « mes 15 destinations de rêve » je vous parlais de l’Inde comme un pays qui me faisait rêver mais que j’appréhendais.

Paris Aéroport m’a invitée en Octobre à découvrir Chennai et Pondicherry via la nouvelle ligne directe opérée par Jet Airways.

Avec Nico nous avons décollé direction Chennai où la mousson nous attendait et venait tout juste de débuter. Mais nous avons été très chanceux. Certains jours se sont écoulés sans une goutte de pluie et parfois il n’a plu que durant la nuit ou en fin de journée. Les températures étaient moyennes, c’était idéal.

Pour ce qui est de la compagnie Jet Airways, rien à redire. Comptez 9h30 de vol (et 4h30 ou 3h30 de décalage horaire), les sièges sont confortables et le vol direct est un vrai luxe.

Une fois arrivés à Chennai il a fallu patienter (beaucoup) à la douane… l’Inde nous apprend à être patient et ça commence ici^^

CHENNAI JOUR 1

Une guide de l’agence Storytrails nous a accompagnés toute la matinée pour découvrir la partie ancienne de la ville. Je vous conseille cette agence qui guide les voyageurs avec des histoires, des contes… C’était très intéressant dans les temples, particulièrement pour Nicolas qui découvrait l’Asie (après le Japon).

Nous avons également découvert une église.

Déjeuner à Isha life, un restaurant mais aussi une magnifique boutique (j’ai commencé le shopping ici^^). On a dégusté notre premier thaali du séjour. Les produits étaient frais, bio, c’était délicieux. (30€ pour 4 personnes).

Pour continuer le shopping je vous conseille Sundari silks (bijoux tissus vêtements déco…) et juste en face vous trouverez un magasin tout aussi grand, sur plusieurs étages avec seulement des bijoux (souvent au poids).

J’ai testé ce jour-là un massage ayurvédique : l’ayurvéda est un soin Indien, un massage à base d’huile de sésame tiède. Une médecine traditionnelle qui soigne le corps et l’esprit. À essayer un jour! En Inde ou ailleurs.
Adresse : Ayurillam

Diner incroyable chez Avartana (restaurant gastronomique) dans l’hôtel ITC Grand Chola. L’hôtel en lui-même est époustouflant et les plats du Chef Bangera le sont tout autant. Des plats indiens, déconstruits et revisités. J’ai choisi la formule avec 13 plats végétariens (vous avez différents choix, nombre de plats, végétariens ou non). Je vous laisse découvrir le spectacle dans le Vlog… Si cette expérience vous tente, comptez environ 65€/personne.

JOUR 2 DIRECTION PONDICHÉRY

Levés tôt ce matin-là pour rejoindre Pondichéry. Comptez 3h de route (et une conduite très sportive) pour rejoindre la ville.

Nous avons séjourné à la villa Shanti. Un petit havre de paix, des chambres spacieuses… très agréable.

Premier déjeuner à Pondichéry chez Surguru, une cantine indienne. Le sud de l’Inde étant traditionnellement végétarien, vous trouverez uniquement des plats veggies ici encore. J’ai beaucoup aimé cette adresse typique avec encore de belles découvertes culinaires.

Je partage avec vous l’adresse Domus. Une boutique pensée comme une maison dans laquelle vous trouverez de la déco, des vêtements, des tableaux… idéale pour ramener des souvenirs. Elle est tenue par un français, passionné. Vous pourrez également profiter de son petit café ou de son spa.

Des églises surprenantes sont à découvrir également à Pondichéry…

L’incontournable marché Goubert. Perdez-vous dans les allées. J’y ai trouvé des foulards, des tapis, des épices… vous verrez aussi des fleurs fraiches (quel spectacle), des légumes, des fruits, du poisson… La bonne adresse : Raoul Textiles pour les foulards en soie.

Pause goûter à la villa Helena. Dans cet hôtel vous pouvez boire un verre ou déguster un dessert. Je vous conseille 1000 fois de tester la compote de goyave…

Je vous parle de la boutique Via Pondichéry. Ces incroyables créations sont vendues également en France dans différentes points de vente :

ARLETTE : 20 rue St Nicolas, Paris 75012
Boutiques des Musées : Quai Branly, Musée Guimet, Musée du Louvre.
LIBERTY’S : 75 rue Oberkampf – 75011 Paris
NOUEZ-MOI : 27 rue des sablons 75016 et 8 rue Clément Marot 75008 Paris
JOEE : 69 rue d’argout – 75002 Paris

JOUR 3 AUROVILLE

Située à 10 km de Pondichéry, Auroville est une ville universelle, laboratoire de recherche unique au monde. Les résidents (les Aurovilliens) tentent de mettre en pratique l’Unité Humaine. Ici plus de 2000 habitants et 45 nationalités différentes. Au centre d’Auroville a été construite une sphère de 29 mètres de haut : le Matrimandir. Il abrite une chambre intérieure, lieu de concentration et de silence.
Les Auroviliens sont tous des travailleurs volontaires et bénévoles qui disposent d’un petit salaire égal. Plus de 5000 indiens travaillent également pour la ville sans y vivre.

Le Matrimandir a été pour moi une incroyable expérience, presque irréelle. Le reste de la ville est semblable à une autre de l’extérieur : écoles, cinéma, médiathèque, boutiques, restaurants… Plus d’infos sur leur site internet.

Déjeuner au bord de la plage, tout prêt d’Auroville chez Theevu. Puis balade digestive sur la plage entre les barques et les vaches 😉

Retour à Pondichéry. J’ai adoré la rue des antiquaires (east coast road). Là aussi j’ai ramené des souvenirs… Je vous poste très bientôt mon HAUL souvenirs.

Le Café des arts est dans tous les guides. Beaucoup de touristes dans ce café mais moment très agréable pour se poser un peu.

Chaque jour à 17h, l’éléphant Lakshmi bénit les gens devant le temple de Ganesh. Des jeunes enfants, des jeunes mariés, viennent se faire bénir par un léger coup de trompe sur le front.
Prenez aussi le temps de visiter le temple.

JOUR 4 DERNIER JOUR À CHENNAÏ

Retour à Chennaï avec une conduite toujours aussi sportive. J’ai préféré dormir que de m’inquiéter de la route^^

Encore une adresse shopping à Chennaï : Fab india pour la déco, les vêtements, les bijoux…

Peut-être mon meilleur souvenir : une séance de cinéma ! Nous avons choisi un film kollywood : Mersal (les films kollywook sont des films tamoul, alors que les films bollywood sont en hindi et donc réalisés en Inde du Nord). Le cinéma en Inde est une institution, les films durent 3h (avec un entracte), les gens crient, chantent, dansent, sifflent… quelle ambiance, j’ai adoré. (En choisissant un beau cinéma nous avons payé 2€/personne).

Déjeuner au restaurant Krishna. Encore une cantine Indienne, absolument pas touristique. Dernier thaali avant de quitter le pays 🙁 Comptez 2,5€ le thaali et pensez à tester une de leurs spécialités : les beignets au yaourt «Curd Vadai».

The Ametist. Encore un café incontournable. Une adresse un peu plus touristique mais la déco est magnifique, ça vaut le détour.

Autre idée d’activité très sympa, un spectacle à la Musical Academy. Ce soir-là nous avons vu de la danse classique traditionnelle. Impossible de prendre des photos mais super moment.

Dernier dîner au restaurant Hammsa. La déco était à couper le souffle et nous nous sommes régalés. Chacun a commandé un plat mais les serveurs les ont tous partagés dans nos assiettes 😉 C’était peut-être un peu plus épicé que le reste du séjour mais après quelques jours le palais s’habitue.

Et il a été l’heure de rejoindre l’aéroport de Chennaï. Sous une pluie battante. Comme je l’explique à la fin du Vlog ci-dessus j’ai été très touchée par l’Inde, bouleversée. J’ai appris à m’adapter au rythme indien, calme avec beaucoup de recul sur les choses. J’ai apprécié les odeurs, les saveurs… et j’ai déjà envie d’en voir bien plus.
Moi qui appréhendais cette destination je pense que commencer par visiter le sud de l’Inde était une bonne idée. Une belle introduction avant de parcourir le Nord. Un jour peut-être…

QUAND PARTIR?

La mousson ne dur que 3 semaines. Évitez la période qui vacille entre fin Octobre et Novembre.
Décembre, Janvier et Février sont visiblement des mois parfaits avec des températures encore agréables.

INDISPENSABLES DANS LA VALISE

un kway (en tout cas pour la saison mousson)
des vêtements en coton et en lin
de l’anti moustique

CONTRE INDICATION

Buvez uniquement de l’eau en bouteille, même à l’hôtel pour vous laver les dents.
Évitez les fruits ou  les légumes crus, au risque qu’ils soient rincés à l’eau non potable (sauf hôtels et restaurants haut de gamme).
Évitez aussi les glaçons du coup. Et tout devrait bien aller!

WEEK-END À PARIS : QUE FAIRE AVEC UN AMI EN VISITE ?

En Septembre, Antoine, un ami de Biarritz a débarqué à Paris. Je le sais particulièrement foodist et il m’attendait au tournant^^

Je lui ai concocté un programme gourmand sur un week-end. Et j’ai eu envie de le partager avec vous. L’occasion de vous parler (ou reparler) de mes QG, mes coups de cœur du moment et vous donner des idées de restaurants à découvrir.

SHAKE N’SMASH

Je crois ne jamais avoir eu encore l’occasion de vous parler de ce bar à cocktails. Un de mes préférés à Paris. L’ambiance est tamisée, la déco extravagante et les cocktails très originaux. La carte évolue constamment, la présentation des boissons aussi. Les barmans sont des passionnés, super adresse pour un tête à tête, un rendez-vous entre copines, en groupe…

Shake N’Smash 87 Rue de Turbigo, 75003 Paris

GOKU

Depuis le temps qu’il voyait ce fameux burger noir sur mon compte Instagram… je devais lui faire découvrir le burger qui a reçu cette année le prix du meilleur burger de France !

Mon article ici

BISOU

À 1 minute à pieds vous pouvez terminer la soirée chez BISOU. Un bar à cocktails sans carte.

Mon article ici

POLPO

Le lendemain midi nous avons déjeuné chez Polpo. Ici c’était une découverte pour lui comme pour moi. Une brasserie seafood, sur une péniche à Levallois.

Mon article ici

IPPUDO

J’aurais voulu lui faire découvrir Kodawari Ramen. Le lieu est incroyable, on se croirait dans une rue de kyoto… Mon article ici

Mais l’attente a eu raison de nous (réservation impossible).

Je me suis alors rappelée que dans le même quartier il existait un restaurant IPPUDO, que nous avions tellement aimé à Tokyo. C’était génial, très dépaysant et de délicieux ramens!

IPPUDO 14 Rue Grégoire de Tours, 75006 Paris

PIGALE

Instant touriste oblige, nous sommes montés dans une voiture et nous avons rejoint le quartier de Pigalle. C’est à voir de nuit !

SEASON

En groupe, Season est pour moi le parfait compromis pour un brunch entre amis. Wraps, pancakes, salades, avocado toast, bowls… tout le monde y trouve son compte. C’était comme toujours très frais, on s’est régalé.

Mon article ici

BALADE DIGESTIVE

Depuis République (Season) nous avons marché jusqu’au Marais pour un peu de shopping (j’adore les boutiques Flux). Mais surtout nous avons pris l’ascenseur (gratuit) direction le 5ème étage du centre George Pompidou. La vue est imprenable sur tout Paris (Nord).

Ensuite nous avons continué à nous promener. Nous sommes passés devant Notre Dame de Paris et la balade s’est terminée sur L’île Saint Louis.

Voilà quelques idées pour passer un week-end à Paris. Je vous invite aussi à consulter cet article : 20 choses à faire à Paris. J’ai essayé dans ce post de partager des conseils en dehors des sentiers trop touristiques.

Bon séjour et n’hésitez pas à m’envoyer un petit Snap quand vous testez des adresses 🙂 @youmakefashion

VLOG À TOKYO : ON A TESTÉ AIRBNB ET UN KARAOKÉ BOX

Troisième et dernier Vlog à Tokyo. Après nos folles expériences culinaires et notre journée à Tokyo DisneySea voici les derniers jours de notre séjour.

Coffee shop, shopping (beaucoup), karaoké box, quartier français, île artificielle et déjantée… mais aussi test de Airbnb à Tokyo. C’est parti!

Nico adore prendre de la hauteur. Pour faire des photos et être au calme. Moi qui ai le vertige j’ai accepté de monter la Tokyo Tower. Une demoiselle de fer, toute rouge. En ascenseur il est facile d’accéder à l’étage vitré. Et quelle vue!

Comptez 900¥/personne

Nous avons rejoint le quartier d’Akasaka pour déjeuner rapidement et surtout pour découvrir les Hei Jinja torri.

Robe H&M collection actuelle

Fin de journée à Shibuya. Toujours génial de traverser le plus grand passage piéton du monde. Vous le verrez nettement dans la vidéo, le mouvement de foule est très impressionnant.

Et comme la dernière fois, nous avons fait un peu de shopping dans les tours 190.

Mon article sur ce quartier ICI.

Pour une chouette vue sur le « crossing » nous ne sommes pas montés chez Starbucks mais au Shibuya Excel Hotel. Il y a un restaurant, un café… et la vue est idéale.

Avant de rentrer découvrir notre Airbnb nous avons pris un thé chez Chatei Hatou. J’avais noté l’adresse via le blog Le Polyèdre. Chatei Hatou est un « kissaten » (un vieux café japonais dans lequel le café n’est souvent servi qu’en drip). Ambiance tamisée, décoration à l’ancienne, thés délicieux… j’ai adoré cet endroit, d’autant qu’il est très étonnant de trouver un endroit pareil dans ce quartier électrique.

Direction notre Airbnb. À Kyoto nous avions testé un ryokan (auberge traditionnelle) mais pas encore d’appartement tokyoïte. Comptez 40-60€/nuit pour une compact room. Je n’ai en effet trouvé que de petits appartement sur le site. Comme je l’avais imaginé notre appartement était très épuré, avec des portes coulissantes, des chaussons à l’entrée et des rideaux en papier. La première nuit je me suis sentie un peu angoissée par les plafonds très bas et les lumières néons et j’ai finalement très bien dormi la seconde nuit.

-25€ sur votre première réservation en créant votre comptes Airbnb VIA CE LIEN.

Pour se poser un peu ce soir-là, nous avons fait des courses à la supérette (kombini) du coin. Petit pique-nique improvisé donc et achats pour les petits déjeuners à venir.

Étonnant de voir chaque légume emballé individuellement. Et pas évidement de trouver du lait, des céréales… mais nous avons trouvé notre bonheur 🙂

Le lendemain nous avons commencé la journée dans le quartier français : Kagurazaka. Kagurazaka-dori est la rue principale, à explorer. Elle était très animée ce dimanche matin, c’était chouette de découvrir une ambiance aussi vivante. Et vous trouverez plein de boutiques de vaisselle^^

Nous avons marché jusqu’au canal et nous avons visité le canal café. Un esprit péniche, le lieu idéal pour une boisson ou un gâteau au bord de l’eau.

En remontant à nouveau la rue de Kagurazaka nous sommes tombés sur le restaurant Kurumi. Je partage l’adresse car nous avons bien mangé et si comme nous vous voulez éviter les restaurants italiens ou français du quartier, l’adresse vous sera bien utile.

On s’est régalé avec des crêpes de nouilles.

Direction Yanaka. Je n’avais pas assez approfondi ce quartier la dernière fois. Nous avons commencé avec le cimetière de Yanaka. Une atmosphère tellement paisible règne sur le lieu. Des dizaines de chats se reposent sur les tombes et les familles sont là pour les entretenir. Rien de triste, juste une atmosphère paisible.

À quelques minutes du cimetière se trouve le temple Jyomyoiin connu pour ses 8400 statuettes. C’est à voir!

Nous avons ensuite parcouru Yanaka Ginza, la rue principale.

Vous trouverez beaucoup de petites adresses pour grignoter, des boutiques de vaisselle, de paniers, des salons de thé…

Une amie de Nico nous a rejoint et nous avons bu un thé chaud pour terminer l’après-midi.

Direction Akihabara pour dîner et faire la fête. Comme le quartier est très touristique nous nous sommes aidés de TripAdvisor. Qui finalement aide beaucoup pour éviter les mauvaises surprises. Nous avons atterri chez Kyushu Jangara Ramen Akihabara. Délicieux ramens dans un petit restaurant coloré! Super adresse.

Les forces étaient prises pour faire un karaoké. Il faut savoir que se faire un karaoké entre amis, entre collègues est très courant au Japon. C’est exutoire, un peu comme un verre de vin en terrasse après une longue journée. Et c’est même une manière pour eux d’apprendre à se connaître davantage. Et ça se comprend.

Une fois dans un karaoké box, micro à la main et lumière tamisée, tout le monde se lâche!

Vous trouverez beaucoup de chansons en anglais, parfois en français et nous pouvions même nous déguiser.

Compter environ 7000¥ pour 3 entrées (1h) et 3 boissons (obligatoires).

Une journée à Tokyo DisneySea… Bien trop de choses à vous dire et à vous raconter. Je vous invite à consulter mon article (et mon Vlog) dédié.

Passons directement au lendemain. Les deux dernières nuits nous avons dormi à l’hôtel Mercure dans le quartier de Ginza. Un hôtel un peu ancien mais dans lequel on a très bien dormi. Le personnel a été plus qu’adorable et nous a beaucoup aidés. Par contre pas de salle de sport…

Ginza est parfait pour faire du shopping. C’est le quartier luxe de Tokyo (je vous en parlais dans cet article). J’ai craqué chez Uniqlo, les prix sont bien plus bas au Japon.

Autre boutique : Itoya (une incroyable papeterie sur plusieurs étages).

Nous avons ensuite pris la Yurikamome Line à Shimbashi station direction Odaiba, une île artificielle. Si vous prenez le monorail pour vous y rendre, essayer de vous installer à l’avant, tout est automatique, sans chauffeur.

Sur l’île de Odaiba il y a surtout des centres commerciaux immenses, des salles de jeux… tout ça relié avec des passerelles.

Nous avons commencé par Aqua City pour déjeuner. Nous avions repéré le restaurant tsukiji sushiko. Assis au bar nous avons admiré le master sushis nous préparer notre délicieux repas. La déco était très neuve et simple, comme le reste du centre commercial mais on a très bien mangé.

4300¥ pour deux personnes

Direction Fuji tv, le siège d’une chaîne japonaise. Il est possible d’accéder au 25ème étage. L’entrée pour l’observateur est à 4€. Ne loupez pas la boutique du RDC, tout est à l’effigie des programmes diffusés sur la chaine (il y a même du papier toilette avec la tête des animateurs).

J’ai beaucoup aimé le diver city. Un immense centre commercial à plusieurs étages, connu pour son robot gigantesque à l’entrée : gundam.

La sélection des boutiques était vraiment chouette.

Vous trouverez aussi Mega web et le célèbre show room Toyota. C’est à voir! Les technologies futures présentées sont bluffantes et on peut presque tout tester.

Palette town est un mall un peu plus à l’américaine, en extérieur, avec des outlets.

Et nous avons fini la journée à Joypolis. Une salle de jeux et d’attractions. Comptez environ 30€ l’entrée par personne avec les attractions illimitées. On a essayé un coaster (les rails sont en plein milieu du bâtiment), des simulateurs… super plan pour par exemple un après-midi pluvieux à Tokyo. Mais je suppose qu’il faut éviter les week-end, là un mardi aprem c’était idéal.

En cherchant où dîner à Ginza je suis tombée sur l’article le de Tokyo BanhBao qui partageait l’adresse Shabu Shabu. Juste à côté de notre hôtel. Elle en parlait avait tellement d’enthousiasme que nous n’avons pas hésité.

Il s’agissait d’une fondue. Différentes viandes découpées en très (très) fines tranches à faire cuire dans de l’eau bouillante. Mais aussi du tofu, des légumes, des nouilles… tout ça à faire ébouillanter donc et à assaisonner avec de la sauce soja, des épices et surtout leur célèbre sauce sésame sécrète.

Nous nous sommes vraiment régalés Nicolas et moi.

Comptez minimum 30€/personne

Pour notre dernier jour à Tokyo nous avons déjeuné avec l’amie de Nico, Amandine. Elle nous avait donné rendez-vous dans le quartier où elle travaille (près de Shibuya) et nous a fait découvrir sa cantine favorite : Tas yard.

Une super adresse pour un délicieux curry. De plus, la déco du restaurant est parfaite.

Robe H&M et sac Chloé

Depuis ce restaurant nous nous sommes baladés à pieds toute la journée.

Jingūmae street. J’adore ce quartier derrière Omotesendo. Des fripes, beaucoup avec des pièces de luxe, des vêtements de collections, de boutiques aux styles très urban…

Ou encore le quartier Minami aoyama (juste à côté) avec une boutique magnifique : Beauty and youth. Peu de marques proposées sont dans mes moyens mais le lèche vitrine en vaut la peine je trouve.

Super difficile de rentrer à l’hôtel. On a traîné dans le quartier de Ginza pour repousser ce moment… Et c’est comme ça qu’on est tombé sur une boutique Muji, visiblement la plus grande de Tokyo. OMG. J’essaie de ne pas écrire un article dédié à Muji au Japon. Pour résumer, c’est un peu comme Ikea, au design japonais bien sûr. Vêtements, déco, vaisselle, nourriture, meubles, électroménager, plantes, produits de beauté… il ne manque rien. Le magasin propose même une librairie et un café restaurant. C’est à ne pas louper, j’ai eu du mal à ne pas tout ramener dans ma valise!

De notre côté, le coup de cœur pour Tokyo se confirme. Nous sommes bouleversés par ce pays si juste, si prévenant, si censé et ses habitants si doués dans le savoir vivre ensemble. Je rêve déjà d’y retourner… j’espère vous avoir fait voyager avec cet article et cette vidéo.

Retrouvez mes différents articles sur le Japon

Notre retour à Tokyo

Tokyo DisneySea

Kyoto

Ma première fois à Tokyo (partie 1 et partie 2)

Comment préparer son voyage au Japon

Les choses amusante à savoir sur le Japon