Browsing Tag

vlog

VLOG : aventure solidaire au Cambodge

Un petit mot à propos de Double Sens. L’agence avec laquelle nous sommes partis Romain, 11 voyageurs et moi. Double Sens propose 12 destinations dans le monde (bientôt 13), des voyages solidaires*. Pour notre part il s’agissait de 2 semaines au Cambodge dont 7 jours sur une île du Mékong avec 6 nuits chez l’habitant. Sur place l’idée est de participer à une mission locale en totale immersion. Nous avons ainsi fabriqué deux cuves de récupération d’eau de pluie et un potager pour deux familles. Le coût du voyage (toutes les infos sont sur le site) couvre les vols, l’hébergement, les repas, le matériel de la mission et même davantage. En effet les besoins de s’arrêtent pas là et même une fois partis nous contribuions à d’autres projets.

La partie touristique, elle, est organisée autour d’excursions toujours dans le respect du tourisme durable.

*Des voyages dans le respect du développement durable où les échanges et rencontres sont privilégiés.

Voici le carnet de bord que j’ai tenu sur place ainsi qu’un Vlog et des photos :

Après 11h de vol (avec la compagnie Air France) nous sommes enfin arrivés à Bangkok. Un bus nous attendait pour rejoindre la frontière. C’est à pied que la traversée s’est faite avec un passage aux douanes (un Visa est nécessaire).

Le bus nous attendait de l’autre côté, au Cambodge donc, pour reprendre la route direction Siem Reap.

Nous avons dîné près du marché de nuit. L’occasion de déguster la cuisine locale : RIZ, soupe de poisson, légumes croquants, viande en sauce et fruits. Plus ou moins ce que nous avons mangé chaque jour durant les 2 semaines.

Après le petit déjeuner, les tucks tucks nous attendaient pour rejoindre les temples. Nous avions une guide charmante qui nous a fait visiter Angkor wat, Ta Phron et Angkor Tom.

J’ai bien sûr adoré le temple d’Angkor War mais j’ai surtout été fascinée par Ta Phron où la nature a repris ses droits sur les temples.

Un autre coup de cœur de la journée, phare circus.

Un petit cirque (formateur) qui propose un spectacle poétique racontant l’histoire du Cambodge.

Bugs caféune super adresses tenue par un bordelais au coeur de Siem Reap pour déguster des insectes cuisinés.

Fin de soirée dans les rues de Siem Reap. Au programme : pub street, une rue de bars, des cocktails et des salons de massages…

La musique est forte, tout le monde danse. J’ai beaucoup aimé cette ambiance.

9h de bus nous attendaient le lendemain pour le rejoindre la campagne cambodgienne. La ville de Sen Monorom pour être exacte, dans le Mondulkiri.

Sur la route, déjeuner chez Smile à Kampong cham. Ce restaurant est une formation pour tous ceux qui y travaillent. Les serveurs et cuisiniers espèrent un jour ouvrir leur restaurant.

Je vous conseille cette adresse si vous passez par Kampong Cham. Et n’oubliez pas de passer sur le pont en Bambou.

Arrivés pour l’heure du dîner, direction Hangout. Toujours du riz, des nouilles, de la soupe de poisson, des légumes, du poulet et tout était très savoureux.

Pour les deux nuits suivantes nous avons séjourné dans un lodge. Des cabanes sur pilotis. La première nuit a été très difficile pour moi. Trouver le sommeil dans le noir complet, avec les bruits des animaux, des insectes, du vent… même sous ma moustiquaire je n’étais pas rassurée du tout. Saleté d’angoisses incontrôlables et insensées. Mais ma maman m’a rassuré « Nous avons une capacité d’adaptation incroyable tu vas voir tu vas te surprendre ».

Après une petite nuit donc, trek en forêt dans la réserve Ci Bunong.

Nous avons eu de la chance en tombant sur des éléphants. Quel incroyable animal. Ils sont ici en réinsertion dans cette réserve naturelle, protégés par WWF.

Pause déjeuner au bord de l’eau et BBQ. Nous avions transporté de la viande, du poisson, des légumes et du riz bien sûr^^

Tout a été cuit sur place par nos guides grâce à des brochettes de bambou.

Avant de repartir les éléphants nous ont rejoint et se sont baignés devant nous. Quel spectacle de les voir habillement plonger dans l’eau.

Et pour tout vous dire la seconde nuit dans le lodge a été vraiment meilleure. Je me suis étonnée. J’avais passé la journée dans la nature sans me faire tuer haha et je commençais peut être à m’y faire…

5h de bus avant de rejoindre Sambor.

Nous avons fait 1h de pirogues avant de rejoindre l’île de Koh Phdao. Il était 18h, nous étions donc dans le noir complet. Le chef du village nous a accueilli sur la plage et un dîner nous a été servi. C’est autour de cette table, à l’abri de la chaleur, à l’entrée du village, que nous nous sommes retrouvés pour tous les repas cette semaine-là.

Est venu ensuite le temps de rencontrer notre famille. 5 minutes de vélo dans le noir pour découvrir notre nouvelle maison. Un adorable couple nous attendait et nous avez préparé un espace pour dormir, sous des moustiquaires (dieu merci). Un vrai rêve d’enfant, une cabane cosy.

La maison (comme toutes les autres) étaient sur pilotis avec en dessous des animaux et les sanitaires.

L’agence Double sens n’en était pas à sa première mission sur cette île. Notre famille disposait déjà de deux cuves, d’un toilette turque, d’une petite douche, d’un poulailler et d’une porcherie.

Je me suis endormie comme un bébé, protégée par cette timide famille et accueillie les bras ouverts.

Le lendemain j’ai été réveillée à 5h. La vie s’éveille avec le lever du soleil. J’ai pu visiter la maison et surtout découvrir les environs. Je me sentais bien…

Après un bon petit dej (oui je commençais à manger des pâtes au réveil) la mission a pu commencer. Une famille en pleine construction de leur maison avait besoin de deux cuves de récupérations d’eau de pluie pour eux et leurs 4 enfants.

Pendant deux jours (le matin et en fin d’après midi, à cause de la chaleur) nous avons construit les fondations et créé les citernes en béton. Et le temps supplémentaire a été utilisé pour créer un potager.

L’agence Double Sens a formé sur place un chef de chantier qui supervise toutes les missions depuis 2013.

Quand nous n’étions pas en train de travailler nous avons rencontré un ancien du village, visité la maison de l’esprit de Koh Phdao et découvert des métiers artisanaux comme le tissage de panier. Que des gens qui étaient ravies de partager leur passion et répondre à nos questions. Et elles étaient nombreuses, leur quotidien nous intriguait tellement.

Notre mascotte <3

À la moitié de la semaine nous avons passé une matinée sur la côte. Visite du marché de Sambor (achat de tissus, d’encens ou encore d’un pyjama^^) et visite du temple aux 100 piliers et de son centre de protection des tortues du Mékong.

Nous avons aussi navigué sur le Mékong (dans lequel nous nous sommes baignés) à la découverte des dauphins d’eau douce, dégusté des pâtisseries locales et surtout nous avons cuisiné avec notre famille pour déjeuner tous ensemble.

Nous avons été si chanceux d’être accueillis par cette famille. Les cambodgiens sont très discrets, presque timides. Malgré ça ils nous ont ouvert leur maison, nous avons dormi avec eux, dans la même pièce et nous avons partagé leur quotidien si différent du notre. Ils nous ont remercié pour notre temps, pour cette mission mais je les remercie pour cette leçon, cette expérience. De la simplicité, beaucoup de sourire et une vie au rythme du soleil et du chant du coq.

Bénie par les bonzes.

Il nous aura fallu une journée de bus pour rejoindre Sihanoukville. Nous avons dormi sur place pour prendre le bateau le lendemain matin. C’est sur la plage que le séjour s’est terminé. Deux jours à Koh Rong avant de rentrer en France (avec une nuit à Bangkok pour ceux qui me suivent sur Snapchat).

Toutes les ambiances sont possibles à Koh Rong. J’étais heureuse de ne pas être dans la partie trop touristique et fêtarde. Des cabanes sur pilotis au bord de l’eau, les repas les pieds dans le sable et de beaux coucher de soleil… Nous avons eu le temps de nous baigner (beaucoup et les coups de soleil parlent pour moi), de faire du bateau pour plonger. Je vous conseille la sortie de nuit pour nager avec les planctons phosphorescents. Et de vous faire masser avec le bruit des vagues à l’ombre des arbres sur la plage.

Deux semaines, un programme sur mesure, varié, sans qu’un jour ne se ressemble mais toujours dans la volonté d’un tourisme durable, en dehors des sentiers battus et dans l’échange et le partage avec les habitants de ce superbe pays.

J »aimerais sincèrement vous conseiller de tester au moins un fois dans votre vie cette manière de voyager et découvrir (ou redécouvrir) un pays. Double sens organise des circuits en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud. Allez jeter un coup d’œil sur le site : le Pérou, la Mongolie, le Sri Lanka, le Bénin… Et pour vous tenir au courant : la page Facebook de Double Sens.

Vous pouvez partir seul, à deux, former un groupe ou encore vous ajouter à un groupe. Je ne connaissais personne à part mon Romain. Nous sommes partis avec 11 inconnus et nous sommes revenus avec 11 amis. De (très) belles rencontres, une expérience qui rapproche, qui crée des liens uniques et des souvenirs gravés à jamais.

J’ai aimé me faire bousculer, apprendre à construire une énergie de groupe, aller au bout d’un projet, dormir chez l’habitant, échanger avec ma famille d’accueil, ne jamais me sentir comme une touriste mais plutôt comme une respectueuse exploratrice et surtout avec pu partager tout ça avec vous. En vous souhaitant de tout mon cœur de tenter un jour cette expérience humaine et inoubliable.

J’embrasse fort Clémentine, Roxane, David, Jim, Ula, Laurent, Lucas, Widad, Aïcha, Caro, petit Romain et je remercie très fort Gwen et Vibol.

*Dans mon sac à dos (et non une valise)* 

De la crème solaire, de l’anti moustique, pas de maquillage (il fait bien trop chaud), un sac à viande, une serviette, des lingettes, des chaussures de marche, une tenue qui recouvre épaules et genoux, des tonges pour la douche, du shampoing sec, du savon, un coupe ongle, des gâteaux (quand le riz ça suffit), une batterie externe, une écharpe et un sweat pour dormir et dans les bus climatisés, une gourde, une lampe frontale, un sac à dos et un dictionnaire Kmer/Français.

PUNTA CANA : MA DESTINATION LA + PARADISIAQUE

Musiques Vlog : 1 : Chino y Nacho – Tu me quemas / 2 : Enrique Iglesias – bailando / 3 : Chino y Nacho – Andas en mi cabeza / 4 : Calvin Haris – Stars come out / 5 : Carlos Vies et Shakira – la bicicleta

Photos Sony alpha7s

J’ai découvert les villages vacances Lookéa pour la première fois cette année avec Lucie. Nous étions en Thaïlande en Juin. Vous pouvez retrouver mes articles et nos vlogs ICI.

Cette fois nous avons été invitées Laura, Alicia, Clémentine et moi par Look Voyages en République Dominicaine. Nous avons séjourné au club Lookéa de Punta Cana, Viva Dominicus Beach et avons visité l’île toutes ensemble.

Un village très festif, all inclusive, au bord de la mer. Vous le verrez en photos et vidéo mais les petites habitations étaient adorables et le club vraiment beau. Un choix idéal pour un séjour entre amis par exemple.

Je dis « tout inclus » mais pas exactement. Ne sont pas compris tous les restaurants et les excursions. L’hôtel propose des restaurants avec différentes cuisines du monde, un spa également (que j’ai pu testé et j’ai passé une heure de rêve) et des excursions donc.

_dsc9853 _dsc9847_dsc9826_dsc9813

Première excursion : à la découverte des champs de canne à sucre, de la cuisine dominicaine et de la fabrication de cigares. Toujours dans des paysages verts et superbes vous parcourez en petit bus un circuit touristique. Les visites sont didactiques mais peut-être trop rodées depuis le temps. J’ai beaucoup appris, le guide était géniale mais je préfère être moins encadrée dans mes découvertes.

À l’heure du déjeuner : haricots rouge, riz, beignets de manioc, de patate douce et viande.

_dsc9793 _dsc9791 _dsc9779 _dsc9770 _dsc9758_dsc9762

Deuxième excursion : l’incroyable visite de la casa de campo. Un père qui pour les 15 ans de sa fille a fait reconstruire un typique village italien en République Dominicaine avec des matériaux d’origine. Aujourd’hui l’endroit n’est plus privé et on peut même y manger. Le déjeuner dans le restaurant principal était très bon et la vue improbable.

_dsc9830_dsc9840_dsc9836

Troisième excursion : Santa Domingo (ou Saint Domingue). Une ville colorée dans laquelle il est agréable de se promener et se perdre dans ses ruelles. J’ai ai profité pour acheter du rhume comme souvenir incontournable.

Nous avons déjeuner chez Nicolas de Ovando, hôtel restaurant, un petit havre de paix.

_dsc9876_dsc9903_dsc9895_dsc9890_dsc9889_dsc9884_dsc9887_dsc9879

Excursion nocturne : le coco bongo. Le concept de cette boite de nuit existe aussi à Cancun et Playa del carmen. Le club organise des navettes et réserve l’entrée pour vous, pratique car le lieu est très prisé. J’y suis partie à reculant, j’ai eu peur de ne pas accrocher avec l’ambiance. Et j’ai passé une super soirée.

Le DJ enchaine tous les titres sur lesquels on aime danser en passant par tous les styles de musique. Et les sons sont accompagnés des clips sur des écrans géants. Son set est entrecoupé par des shows qui ont des films pour thèmes : Chicago, Tron, Moulin rouge… danseurs, acrobates, chanteurs, impossible de s’ennuyer et il est facile de se prendre au jeu et de danser jusqu’au bout de la nuit. À ne pas louper.

Dernière excursion de la semaine : Shoana island. LE souvenir paradisiaque. Départ en bateau, baignade dans une piscine naturelle puis sur une petite île, visite d’un village protégé, déjeuner les pieds dans le sable et après-midi farniente dans une eau turquoise et transparente. Tout est dit dans la vidéo je pense mais c’était littéralement un rêve. Pas facile de rentrer faire sa valise après ça.

Retour vers 18h pour 2 petites heures de catamaran. Musique, cocktail, coucher du soleil… tout était là. Impossible de mieux terminer ce séjour.

_dsc9908_dsc9936 _dsc9926 _dsc9918 _dsc9914_dsc9942

Alors oui le premier jour était gris à cause du passage de l’ouragan Matthew mais tout à très vite était oublié. Je retiens des maisons colorées, une douceur de vivre, la fierté de Santo Domingo d’avoir été la première ville du nouveau monde (découvert par Christophe Colomb) puis devenue capitale culturelle des Amériques en 2010 et le climat idéal (moi qui n’aime pas les grosses chaleurs). Je n’oubliai pas non plus les palmiers, le sable chaud, l’eau turquoise et le rhum (la vitamine^^). Oui c’est une destination carte postale, idéale pour se détendre, déconnecter, faire la fête et attention aux coups de soleil.

ON DÉMÉNAGE / VLOG

Nous y sommes. Après notre premier Vlog ICI vous m’aviez demandé une seconde vidéo pendant le déménagement. J’ai trouvé très rigolo de vous emmené avec Nico, Romain, Nicolas et moi. Une journée si spéciale.

Je les remercie très fort pour leurs aides. Mais aussi Paul et Amélia avec qui j’ai passé la journée de la veille à faire des cartons.

Nous avons déménagé avec Demeclic, un déménagement participatif. J’ai reçu les cartons (le scotch et les papiers de protections) quelques jours avant et le jour -J est arrivé un camion adapté (donc un seul aller-retour) et un déménageur (qui est venu un peu plus tôt car j’avais pris l’option emballage de la vaisselle^^). Le devis évolue en fonction des kilomètres, du nombre de déménageurs (et donc du nombre de copains qui viennent aider), du volume à déplacer, des options mais au final le devis est forcément plus bas qu’avec un déménagement classic. Vous pouvez faire votre estimation ici.

-30€ avec le code YMF30 pour une demande à partir de 250€.

ON A TROUVÉ L’APPARTEMENT DE NOS RÊVES

Nous cherchons un appartement depuis deux mois. Peu de biens nous intéressaient car nos caractéristiques étaient très arrêtées. Et nous n’en avons visité qu’un seul. Les agences ou les particuliers nous demandez notre dossier pour obtenir une visite. Ce qui n’arrivait au final jamais… le statut de free-lance ne séduit visiblement toujours pas.
Il y a trois semaines Nicolas a visité un premier appartement. Il m’a envoyé les photos et une vidéo (j’étais encore dans le pays basque) de son coup de cœur et à distance nous avons décidé ensemble de déposer un dossier. Nous avions trouvé l’appartement de nos rêves.
48h (et deux nuits blanches) après nous apprenions qu’un autre dossier avait été retenu. Impossible de se projeter autre part après ça. Et la semaine suivante l’agence nous a rappelé suite à un désistement. J’ai visité l’appartement (quand même^^) à la fin de la semaine et nous avons validé notre coup de cœur à nouveau.
Cétait il y a 10 jours et nous avons signé le bail de location hier soir. Ce matin nous déménageons et avant cela je voulais partager avec nous cet appartement vide qui va accueillir mon bureau et donner lieu à une série d’articles et vidéos déco… j’ai tellement hâte de poser nos valises. J’ai déjà commandé pas mal de meubles (ce qui explique aussi ma récente hyper activité sur Pinterest) il ne reste plus qu’à attendre les livraisons.

WEEK-END EN CORSE AVEC MA TRIBU

La semaine dernière j’ai plongé quelques jours dans l’univers de la nouvelle collection Miss Hippie de L’Oréal Paris. La gamme comprend un mascara Mega Volume Miss Hippie, un crayon à sourcil (le Brow Artist Maker) et surtout un Super Liner black Velvet. Mon coup de cœur de cette collection. Et même mon coup de coeur make-up du mois (la fille à pas peur des mots).

Il faut dire qu’avant lui je ne portais pas de liner et pour cause, je ne savais pas en appliquer. La révélation donc.

Quelques jours aux côtés de mes amies La Revue de Kenza, Marion Fringe and Frange et Jeanne Little J beauty. Bien sûr je les appelle aussi comme ça dans l’intimité^^

Au programme : découverte de la Corse en bateau et en 4×4. J’ai eu envie de filmer ces paysages magnifiques pour vous faire voyager avec nous.

J’embrasse très fort mes 3 miss hippie et je remercie L’Oréal Paris pour cette immersion magique.

Je vous laisse avec le Vlog ci-dessus et quelques photos de ma tribu :

Adresses : 

La plage Osani et son restaurant le Bel Ombra
L’agence Natura Corsa pour la balade en 4×4
Licciola (restaurant sandwich)
La vallée du Giussani

IMG_4091

Maillot Calzedonia, short Zara, chapeau New Look et lunettes Tiger (rdv sur le blog des copines pour les autres détails:)

Processed with VSCO with hb1 preset

IMG_4585IMG_4574IMG_4525IMG_4519L1023426IMG_4579

Chemise et short New Look, chapeau New Look, lunettes Tiger et sandales Surface to air (rdv sur le blog des copines pour les autres détails:).

Photos Kenza, Matthieu, Marion et Guillaume

VLOG ET BONNES ADRESSES à COPENHAGUE

Vlog filmé avec l’iPhone 6S Plus et photos prises avec le Sony a7s

tenue 1 : veste h&M et top Zara – tenue 2 : robe VILA, Nike Thea et lunettes TIGER

 

Un week-end qui nous aura marqué avec Nicolas. Copenhague était sur notre « wish trip » depuis longtemps et nous nous sommes décidés grâce à Vueling qui nous a offert les billets d’avion. La compagnie aérienne lance une nouvelle liaison Paris-Copenhague à partir de 35€.

Nous avons quitté Paris un vendredi en fin de journée pour rentrer le dimanche soir. Idéal !

J’ai testé un nouveau format de vidéo pour cette destination. Vos chéris vont être ravis je ne parle pas (alléluia). Une vidéo « clip » qui j’espère vous fera voyager avec nous.

Je vous laisse découvrir la vidéo et nos bonnes adresses en photos également ci-dessous :

city guide copenhague bonnes adresses week end hotel

Hôtel : nous avons séjourné au boutique hôtel Andersen. Nous étions ravie de l’emplacement (près de la gare) qui nous a permis de tout faire à pieds. La chambre était toute petite mais agréable (car colorée) et le buffet du petit dej était top (le plus important finalement ;).

COUPS DE CŒUR :

city guide copenhague tivoli 7city guide copenhague tivoli 6city guide copenhague tivoli 8city guide copenhague tivoli 5city guide copenhague tivolicity guide copenhague tivoli 4city guide copenhague tivoli 3

Tivoli

Vous l’avez compris sur mes réseaux sociaux (je n’ai pas attendu pour vous en parler) Tivoli a été mon coup de coeur de ce voyage. Un parc d’attractions Vintage au milieu de la ville ouvert d’Avril à Septembre. Nous y sommes allés le samedi matin et le dimanche matin (moins de monde le dimanche dans notre cas). C’était magique. Je me suis cru dans Mary Poppins ou encore dans Pinocchio. C’est à ne pas louper.

10€50 l’entrée (+ le prix des attractions) ou gratuit avec la carte pass.

city guide copenhague bonnes adresses week end restaurant hotelcity guide copenhague bonnes adresses week end restaurant hotel 2city guide copenhague bonnes adresses week end restaurant hotel 4Jardins botaniques

L’entrée des jardins botaniques de Copenhague est gratuite. La balade est vraiment agréable et les serres sont splendides. N’oubliez pas de grimper au sommet depuis l’intérieur.

city guide copenhague bonnes adresses week end restaurant hotel 6city guide copenhague bonnes adresses week end restaurant hotel 3city guide copenhague bonnes adresses week end restaurant hotel 7city guide copenhague bonnes adresses week end restaurant hotel 5

Les champs de patate

Les champs de patate est le nom donné au quartier Kartoffelrækkerne. Des petites rues à explorer, un quartier résidentiel dans lequel on rêve d’habiter. Des petits maisons, des jardins, des cabanes pour les enfants, des belles boîtes aux lettres… une parenthèse colorée.

LES INÉVITABLES :

city guide copenhague bonnes adresses week end restaurant hotel 9city guide copenhague portcity guide copenhague port quai bateauxLe port et ses maisons colorées. J’avais vu quelques jours avant le film « The Danish Girl » et je me faisais une joie de voir en vrai ce petit quai et surtout ses maisons. Je n’avais pas réalisé que c’était LE spot touristique de la ville et que c’était sans compter les centaines de visiteurs. Le spectacle n’en est pas moins beau mais nous ne nous sommes pas attardés.

Christiana

Beaucoup m’avez conseillé le quartier hippie de la ville. Une partie autonome dans laquelle la police n’a pas le droit d’aller et où la drogue est vendue est pleine rue. L’ambiance est digne d’un petit festival mais nous n’avons fait que passer.

Les photos y sont interdites.

city guide copenhague bonnes adresses week end restaurant hotel 8city guide copenhague bonnes adresses week end restaurant hotel 10Bibliothèque Royale

Si vous passez devant la bibliothèque municipale de Copenhague n’hésitez pas à entrer et à monter les escaliers pour admirer l’architecture.

OÙ MANGER : 

Osteria 16

Nous avons pris notre premier diner chez Osteria 16. Un petit restaurant aux inspirations Italiennes. Ici le menu est unique. 250kn (33€) pour 8 anti pastis. Tout est pensé autour du poisson cru, cuit, mariné, séché, à tartiner… nous avons adoré l’ambiance chaleureuse de ce petit resto simple avec sa cuisine ouverte. Et surtout c’était un régale. Je vous le conseille !

city guide copenhague bonnes adresses week end restaurant marché kbhcity guide copenhague bonnes adresses week end restaurant marchécity guide copenhague bonnes adresses week end marchéMarché (Torvehallerne)

Le samedi midi nous avons dej sous le marché couvert Torvehallerne. J’adore manger dans les marchés (Budapest, Lisbonne…).

Nous avons fait la queue comme des petits moutons au stand Hallernes smørrebrød pour dévorer leurs célèbres tartines. C’était parfait pour manger sur le pouce et continuer nos visites.

Comptez 60kn (8€) / tartine

Vous trouverez des stands de poisson, charcuteries, bières, olives, glaces, pâtisseries… et des superbes fleurs à l’entrée.

city guide copenhague bonnes adresses week end restaurant hotel 11city guide copenhague bonnes adresses week end restaurant street foodcity guide copenhague bonnes adresses week end restaurant street food truck

Copenhague Street food

Le samedi soir nous avons bu une bière au Copenhague Street Food. Quelle ambiance ! Cours de Zumba collectif, coucher de soleil pour les longues tables en bois à l’extérieur, food trucks… Parmi les burgers, sushis, wraps, buns ou encore les viandes grillées nous avons mangé coréen.

Une adresse idéale pour un dej au soleil, un apéro ou un diner en musique.

city guide copenhague bonnes adresses week end restaurant granolacity guide copenhague bonnes adresses week end restaurant brunchGranola

À l’unanimité nous avons choisi Granola pour bruncher. Mais il s’agissait plutôt d’une adresse pour petit déjeuner et ce avant 11h30… à 13h nous avons donc déjeuner. Tartare pour lui et tartine d’avocat mozzarella pour moi

Notre milkshake à la banane était bon. Par contre les plats très bien assaisonnés cachaient le manque de saveur des produits. Le restaurant est mimi et bien décoré mais la carte est pour moi surestimée.

BOIRE UN VERRE

city guide copenhague bonnes adresses week end restaurant hotel boshDans le même style que le Copenhague street food il existe le quartier Meat packing. L’adresse la plus connue est BOB, un grand restaurant dans une ancienne usine Bosh. Vous pouvez bruncher, diner ou prendre un verre. Mais derrière cette célèbre adresse sont installés un grand nombre de food trucks et toujours des longues tables en bois. Tout le week-end vous pouvez boire une limonade, une bière, un cocktail, manger une glace, un burger, un wrap… Les nombreux styles de cuisine mettront tout le monde d’accord. C’est ce que j’adore dans les food courts.

Nous y étions en fin de journée le dimanche avant de partir mais ça doit être super en soirée également.

Et voilà nos bons plans et nos adresses ramenées de Copenhague. Je recommande chaudement cette ville à seulement 1h45 de Paris. On reviendra!