Browsing Tag

Japon

UNE JOURNÉE À TOKYO DISNEYSEA

Vlog filmé avec un iPhone 7+ et photos by @le_petit_francais

Lors de notre premier séjour à Tokyo nous avions préféré explorer à fond la ville et réserver quelques jours pour Nara et Kyoto.

Cette fois-ci avec nos 7 jours sur place nous nous sommes concentrés sur Tokyo. Et nous avons consacré une journée pour visiter Tokyo DisneySea. J’en rêvais!

N’étant pas du genre à planifier nous sommes arrivés sur place à 8h45 et avons donc acheté les tickets le jour J.

Les horaires du parc sont 8h30-22h, il est conseillé d’arriver vers 8h pour acheter ses tickets et entrer pile à l’heure de l’ouverture. A 9h nous y étions! Comptez 55€/personne (pour un adulte), le tarif est fixe toute l’année.
Tarifs pour Tokyo DisneySea et Tokyo DisneyLand ICI

Vous pouvez acheter vos billets sur le site de Tokyo DisneySea mais il est courant que l’opération ne fonctionne pas bien depuis l’étranger. Et le jour-J, impossible de les payer en ligne.

Quelques attractions sont très populaires. Toy Story Mania par exemple. À l’ouverture les gens foncent réserver leur fast pass. N’hésitez pas à faire de même pour être certains de tester l’attraction. Je vous le conseille aussi pour Némo, La tour de la terreur mais aussi Indiana Jones.

Nous avons réussi à être très stratégiques en fonction des moments de la journée grâce à l’appli TokyoDMap. Elle est mise à jour toutes les 15 minutes max et donne ainsi les temps d’attente. Idéal.

Voilà pour les informations pratiques^^

Le parc, construit en 2001 est au bord de l’eau, lui même inspiré des ports, des navires, des films Disney autour de l’eau… les décors de chaque monde, sont à couper le souffle. Vous passez de Venise, à un port de pêche, à une ambiance marocaine, des décors sous marin… Rien que la balade à travers le parc est fascinante.

Les attractions sont modernes, aux sensations (fortes) moyennes et aux décors délirants. Souvent l’attente ne dépasse pas 30 minutes et nous avons testé ainsi 9 attractions, un show et le spectacle nocturne final. Plus du temps pour déjeuner. Si vous n’aimez que moyennement les sensations fortes, promis tout est plutôt doux à Tokyo, même les loopings!

Jasmine’s Flying Carpets

La photo parle d’elle-même, c’est une attraction similaire aux Tapis volants à DisneyLand Paris.
Le Arabic World est plus poussé qu’en France, magnifique.

Sinbad’s storybooks voyage

Le monde des poupées existe à Tokyo DisneyLand. Du côté de Tokyo DisneySea, nous avons testé Sinbad’s storybooks voyage. Une balade à bord d’un bateau, où l’on suit les aventures de Sinbad à travers le monde. Ouf, la chanson (écrite par Alan Menken!) reste bien moins en tête^^

Toy story mania

Une des attractions les plus populaires du parc. Nous avions pris des fass past directement en arrivant et avons pu tester Toy Story Mania avant midi.

Comme à Paris (avec Buzz Lightyear Laser Blast), il s’agit d’un lazer game. Ici vous portez aussi des lunettes, tout est en 3D. L’expérience est géniale.

Journey to the Center of the Earth

Mysterious Island est incroyable. Difficile à décrire mais les photos vous montreront parfaitement l’immensité des décors. Pareil pour ceux de l’attraction. Mais n’ayant pas pu prendre de photos il faudra me faire confiance 😉

Nemo & Friends SeaRider

À Tokyo, l’attraction de Nemo est un simulateur (vous pouvez en voir plus ici), qui ne nécessite pas de lunettes 3D pour une balade au cœur des fonds marins. Je ne suis pas fan des simulateurs, j’ai préféré l’attraction de DisneyLand Paris.

Indiana Jones® Adventure: Temple of the Crystal Skull

Dans l’attraction Indiana Jones® Adventure, vous revivez les aventures d’Indiana Jones au volant d’une Jeep. Comme je vous le disais dans le Vlog ci-dessus j’ai vraiment découvert des sensations nouvelles à bord de cette voiture.

Raging Spirits

Raging Spirits ressemble totalement au India Jones de DisneyLand Paris mais en plus doux. Le looping est moins rapide et le temps total de l’attraction est plus court.

Mermaid Lagoon

On a vraiment adoré cet univers couvert. On a déjeuné sur place, un burger violet à la croquette de poisson et à la sauce au poulpe et nous avons testé deux attractions et assisté à un spectacle de la petite sirène au Mermaid Lagoon Theater (que vous pouvez découvrir avec quelques photos ici sur le site). Ariel chante avec ses sœurs, virevoltant dans les airs comme si elle nageait dans les océans.

Blowfish Balloon Race

Les attractions de cet univers sont pensées pour les enfants. Clairement^^ Mais on se sentait bien dans cette immense bulle colorée. Alors on s’est laissé porter.

Jumpin’ Jellyfish

Une autre attraction du Mermaid Lagoon. Encore plus douce que la première, mais tellement poétique.

Je vous conseille aussi : Tower of Terror (mais nous n’avons pas pris le temps de la faire, comme je la connais par cœur à DisneyLand Paris elle n’était pas dans nos priorités cette fois, une belle occasion de revenir^^), Aquatopia20,000 Leagues Under the Sea (qui était fermé ce jour-là mais j’ai lu que c’était dingue) et les nombreuses autres attractions que vous pouvez retrouver ici

DRESS CODE

La chose qui frappe le plus ici ce sont les dress code. Les gens sont déguisés et parfois il est possible de les confondre avec les vrais personnages (à Paris ils ne pourraient pas rentrer…). Et souvent les japonais préfèrent même s’accorder. Qu’ils soient en couple, groupe de 2,3… 10, ils sont tous habillés pareil, au détail prêt. Vous verrez ça dans la vidéo, c’est vraiment fun et ça ajoute un énorme plus au parc et à l’ambiance.

Ceux qui auront passé le plus de temps sur leur costumes passent la journée à se shooter dans les différents endroits du parc, c’est amusant à voir.

FOOD

Nous n’avons pas été très gourmands ce jour-là mais le parc est rempli de stands food. Des odeurs de sucre et de pop corn partout et des gourmandises de toutes les formes inimaginables. Je vous invite sur le blog de TokyoBanBao qui a posté un article très complet sur Tokyo DisneySea avec de nombreuses photos miam miam.
ICI la liste des restaurants de Tokyo Disneysea

SHOPPING

Gardez un peu de temps et de budget pour le shopping. Les produits dérivés sont nombreux et très originaux. Niveaux prix, j’ai clairement eu l’impression qu’ils étaient plus bas qu’en France.
ICI la liste des shops de Tokyo DisneySea

FANTASMIC!

Fantasmic! est le nom du spectacle final, nocturne, que nous avons vu à 20h. Les japonais sont extrêmement ponctuels. Sachez-le pour les horaires des shows, spectacles… 20 minutes de sons et lumières pour ce spectacle qui joue aussi avec l’eau (à l’aide de bateaux). Impossible pour moi de faire plus magique que le mapping sur le château parisien mais c’était un moment vraiment magnifique.

LES PARADES

Complètement dans l’euphorie du moment, j’en ai oublié les parades… je sais juste qu’il faut bien se renseigner sur les horaires pour arriver un peu en avance et s’assoir sagement. Ici la parade se regarde assis, dans le calme. Pensez à apporter quelque chose dans le fond de votre sac pour vous assoir par terre. Encore une raison pour revenir. Mais la prochaine fois, je veux découvrir aussi : Tokyo DisneyLand

Une dernière chose, il est possible de faire les deux parcs en une journée mais il parait que c’est vraiment la course. Mais je suis sûre que même en faisant moins d’attractions la journée est magique. 

VLOG : DE RETOUR AU JAPON, EXPÉRIENCES CULINAIRES…

Vlog tourné avec mon iPhone 7Plus

Je pense que tout le monde l’avait compris mais Nicolas et Moi avons eu un (immense) coup de cœur pour Tokyo. C’est comme ça que nous avons décidé sur un coup de tête de revenir au Japon.

Retrouvez tous mes articles sur le Japon ICI

Voici le premier Vlog, publié sur place. J’ai tellement envie de partager avec vous les expériences, principalement gourmandes de nos premiers jours… Je remercie Nico @le_petit_francais pour ses photos qui résument notre voyage à la perfection.

Shinjuku

Nous avions tellement aimé le Keio Plaza hôtel au mois de Mai. Nous avons décidé de séjourner là-bas les deux premiers jours de ce séjour.

Une fois nos affaires déposées nous avons marché dans Shinjuku et nous avons déjeuné dans le quartier. Au hasard nous avons testé un ramen un peu spécial : des nouilles froides à tremper un bouillon/une sauce avec des légumes.

Nous n’avons pas retenu le nom du restaurant mais à Tokyo il est difficile de mal manger. Faites-vous confiance et suivez le monde !

Harajuku

Nous avons ensuite marché jusqu’à Harajuku. Le quartier était bien plus calme cette fois-ci^^ Passage obligé par le petit Disney Store de la rue principale.

Omotesando

Arrivés à Omotesando (à pieds) nous avons davantage exploré le petit quartier hipster qui nous avez tellement plu. La rue Jingumae regorge de boutiques pointues.

Yamanami Restaurant

Pour le premier soir nous avions réservé une table à l’hôtel Keio Plaza. Le chef du restaurant Yamanami a cuisiné pour nous, devant nous. C’était un rêve que de vivre cette expérience. Les techniques de cuissons sont incroyables et fascinantes à découvrir en live. Les légumes, le poisson et surtout le bœuf de kobe… tout était parfait. Je vous le racontais sur Instagram mais je ne me suis jamais autant régalée. Le chef était là pour nous conseiller, quoi manger en premier, avec quelle sauce, quelle épice. Sauce soja, vinaigre, poivre, wasabi… ça donne des idées.

YAMANAMI (Keio plaza hotel)  2 Chome-2-1 Nishishinjuku, Shinjuku, Tokyo 160-0023

Shimokitazawa

Pour notre seconde journée nous avons choisi le quartier Shimokitazawa. Une ambiance populaire, beaucoup de bazars, de fripes (dont Chicago! Mais vous pouvez en retrouver d’autres dans Tokyo), des petits cafés, des restaurants…

Sieste dans le Uber ^^

Top Zara, jupe Promod, sandales Surface to air, sac Chloé et lunettes Edie et Watson

On a d’ailleurs très bien mangé. Chez Hiroki : crèpes de udon et omelettes « okonomyaki ».
Hiroki Kitazawa, 2 Chome−14−14

Naka-Meguro

Nous avons rejoint le quartier Naka-Meguro pour se promener le long du canal. J’ai pu voir sur internet que le canal est magnifique pendant les sakura. La balade est très agréables même le reste de l’année, on croise des fripes, des boutiques avant-garde, des petits cafés comme celui-ci…

Tomigaya

À pieds nous nous sommes dirigés vers le quartier Tomigaya. Je vous en parlais dans cet article. Nous avons marché dans les alentours et bu une bière au Sakara Bar. Tout petit bar qui propose aussi des plats. La terrasse n’est-elle pas adorable ?

Path Restaurant 

Nous n’étions pas dans le coin par hasard, nous avions réservé une table chez Path pour 19h30. Lors de notre dernier séjour à Tokyo les vacances locales nous avaient empêchées de réserver. Cette fois-ci c’est la première chose que nous avons faite en arrivant^^

Et l’expérience était à la hauteur de nos espérances (pas évident quand tout le monde vous conseille un lieu). 7 plats accordés avec autant de verres de vin. Les vins sont français ou japonais et tous naturels.

Nous étions assis au bar (j’avais croisé les doigts pour être face aux chefs) et c’est fascinés, attentifs, que nous avons découvert le dressage de nos plats les uns après les autres. Le soir, il s’agit d’un menu unique (10 000¥ avec les vins / personne ou 5800¥ / personne sans les vins) qui s’adapte aux allergies ou intolérances si jamais.

Chaque plat était si fin, si savoureux…

Ces deux anciens chefs de chez Troisgros ont choisi dans ce lieu de proposer un café, une boulangerie et un bistrot. Suivant l’heure de la journée. Nous reviendrons un jour je l’espère tester le petit dej, le brunch (viennoiseries maison à ne pas louper je crois! L’un des deux chefs, Yuchi Goto, étant pâtissier) ou le dej.

PATH 〒151-0063 Tokyo, 渋谷区Tomigaya, 1−44−2 A-FLAT

À très vite pour la suite du séjour…

Photos Nico @le_petit_francais et mon iPhone 7S

10 FUN FACTS : JAPON, À SAVOIR

10 choses à savoir en allant au Japon ou faits amusants que j’ai pu noter pendant notre séjour :

Les japonais conduisent à gauche. Dans la rue ou dans des escaliers pensez à garder votre gauche. Faites attention bien sûr en traversant et à vélo.

Les toilettes, un sujet qui semble vous avoir intrigué. Et il y a de quoi! Tout ce que vous avez entendu est vrai^^ Les cuvettes sont chauffées, vous pouvez vous nettoyer avec des jets (avec différentes pressions), souvent la cuvette se lève seule et la chasse d’eau est automatique.

J’ai même pu voir un bouton « sound » pour couvrir le son pendant votre passage divin.

Au Japon tout est très carré et propre, chacun fait la queue sagement quand il faut attendre (bus, métro). C’est très apaisant…

Les japonais n’aiment pas dire non. Ne vous étonnez pas si quelqu’un aura préféré vous dire oui ou vous donner une réponse approximative plutôt que vous répondre par la négative.

Avec quelques mots d’anglais et une bonne gestuelle vous n’aurez aucun mal à vous faire comprendre. Même si parfois ils ne parlent pas du tout anglais ils sont toujours patients. Vous verrez, aucun souci pour communiquer.

Oui parfois tout est écrit en japonais mais avec des photos proposées et surtout le wifi donc tout ira bien. C’est aussi souvent traduit en anglais! Mais c’est vrai, vous ne saurez pas toujours ce que vous commandez, goûtez ou quelle direction vous prenez.

La politesse, répétez après moi : arigato gozaimasu, merci beaucoup. Apprenez bien ce mot car vous l’emploierez souvent. Les japonais le répètent sans cesse alors prenez le pli.

Pour le shopping il y a beaucoup de tailles uniques ou alors S et M ou M et L. Le L étant vraiment petit. J’ai souvent craqué sur des shorts ou pantalons mais qui n’étaient pas proposés au dessus d’un 27 (37).

Une fois la nuit tombée tout le monde se lâche. Bars à saké, karaokés, restaurants… je peux vous dire que ça titube dans les rues^^

Préparez-vous à voir des choses amusantes, inhabituelles, goûts nouveaux, des associations improbables : kitkat aux pancakes, glace aux fromages, barbes à papa arc-en-ciel…

VLOG AU JAPON #3 : RETOUR À TOKYO

Après mon premier article sur Tokyo et un second sur Kyoto voici mon dernier post sur le Japon. Quelques jours à Tokyo, à nouveau.

Retrouvez également ICI « comment préparer son voyage au Japon« .

KEIO HÔTEL

Nous avons séjourné au Keio hôtel, en plein cœur de Shinjuku. Une chambre au 39ème (et un petit dej au 45ème) avec une vue imprenable sur la ville. J’ai adoré notre chambre, un petit appartement. Cet hôtel propose une salle de sport, une chapelle, des restaurants, des expositions… des chambres Hello Kitty et une cérémonie du thé. Un incroyable souvenir. À faire absolument au Japon. La tea master était passionnante, nous en avons profité pour lui poser de nombreuses questions.

OMOTESANDO

Soirée à Omotesando pour notre retour à Tokyo. La rue principale est idéale pour du lèche-vitrine. Les boutiques (de luxe) sont incroyables et les vitrines hypnotisantes.

Vous trouverez dans cette rue Oriental Bazar pour vos souvenirs. Tout y est : vaisselle, petits objets kawaii, kimonos, déco…

Kiddy land est à ne pas louper, même pour un petit tour rapide. Des étages et des étages de jouets. Hihi.

J’ai surtout aimé me promener autour de cette grande avenue dans le petit quartier de Minami aoyama (cherchez le batiment SunnyHills, un bijou d’architecture, tout en bois).

SHINJUKU

Nous sommes retournés dans notre quartier (celui de notre hôtel), Shinjuku, pour boire une bière. Nous nous sommes installés chez Tap Stand. Une grande sélection de bières et la possibilité de dîner.
Japon, 〒160-0022 Tokyo, 新宿区Shinjuku, 3 Chome−35 新宿高野第2ビル

Nous avons dîné à Mentsudan, le repas qui m’a le plus marqué je pense. Un plan de udon, à customiser comme dans un self. On s’est régalé (je vous conseille celui avec un œuf cru)!
Je vous laisse précieusement l’adresse car c’est un super plan : Japon, 〒160-0023 Tokyo, Shinjuku, Nishishinjuku, 7 Chome−19−9 15 西新宿ビル

Toujours dans le quartier de Shinjiku nous avons le lendemain visité le parc visible depuis notre chambre d’hôtel : Shinkuju gyoen. Il ferme ses portes à 16h (dernière entrée à 15h30), on s’était fait avoir la veille^^

Comptez 200¥ par personne pour l’entrée

ARAJUKU

Dans le quartier électrique de Arajuku nous avons bien sûr parcouru Takesita street (les barbes à papa arc-en-ciel de chez Totti Candy factory, le frozen pop corn de chez Suret ox…) et nous avons fait du shopping chez WEGO. Une super adresse (voir mon HAUL ici).

Une autre adresse mais gourmande cette fois : Gyoza lou, un restaurant de gyozas. Le personnel n’est pas très sympathique mais nous avons aimé nous installer au bar, regarder les gyozas cuire et bien sûr les engloutir. MIAM.

6-2-4 Jingumae, Shibuya, Tokyo Prefecture (Shibuya / Harajuku / Ebisu)

Balade digestive dans le parc Yoyogi-kōen.

OMOTESANDO / MINAMI AOYAMA

Comme je vous le disais plus haut nous avons adoré nous promener la veille dans ce quartier « hipster ». Mais les magasins ferment tôt au Japon, tout était fermé. Alors nous sommes revenus pour découvrir les boutiques et le quartier de jour!

Non loin de là nous avons dîné chez Tonkatsu Maisen Aoyama Honten, un adorable petit restaurant qui cachait une énorme salle à l’arrière. Nous avons commandé un katsu délicieux. Je vous le recommande!

4-8-5 Jingumae, Shibuya 150-0001, Préfecture de Tokyo

Amateurs de whisky ? La public whisky library vous propose plus de 3000 whiskies à la carte. L’adresse est toute proche du restaurant, nous avons fini la soirée ici. Les bibliothèques de bouteilles étaient géniales et les cocktails super bons.

Japon, 〒107-0062 Tokyo, Minato, Minamiaoyama, 5 Chome−5−24 南青山サンタキアラ教会

SHIBUYA

Shibuya crossing est le plus gros carrefour du Monde. Un super point de vue pour étudier toute cette agitation : le Starbucks au premier étage de Tsutaya ou encore l’hôtel Excel.

Adresses shopping dans le quartier : 109 mens, 109 women et Muji (vous n’êtes pas prêts… Muji au Japon c’est énorme).

On a déjeuné chez Ichiran, un ramen très connu dans le quartier. À l’entrée vous commandez et payez via un distributeur automatique. Vous allez vous asseoir au comptoir et on vous sert sans que vous ne puissiez voir personne^^ Une étrange expérience mais très rigolote et surtout délicieuse. Super ramen!

Japon, 〒150-0041 Tokyo, 渋谷区Jinnan, 1 Chome−22−7

  

Le soir nous sommes revenus à Shibuya pour vivre le carrefour de nuit et nous avons mangé chez Uobei sushis. Des sushis commandés via un iPad face à vous et apportés en quelques minutes sur un tapis roulant. Une adresse ludique, pas cher et de très bons sushis à la carte. Il y a très souvent de l’attente mais patientez, ça avance vite et ça vaut le coup.

Une adresse dépaysante ensuite pour boire une bière : PDX Taproom. Un bar hommage à Portland.

Japon, 〒150-0001 Tokyo, 渋谷区Jingumae, 5−30−2

TOMIGAYA

Un de mes quartiers coup de cœur… c’est un peu le 11ème de Tokyo^^ Enfin j’ai trouvé. Je me suis sentie vraiment bien dans toutes ces rues que nous avons visitées les unes après les autres. J’avais les yeux grands ouverts « Nico je veux vivre ici!!! ». Des adorables boutiques, des petits immeubles bas, des maisons, des rues piétonnes… très agréables.

DAIKANYAMA

Un autre quartier vraiment sympa (je veux bien y vivre également, le quartier était encore plus hipster je crois). Des boutiques aux airs français, des brocantes, des petits cafés (nous avons siroté un smoothie chez Sign) et surtout de la déco. Je vous conseille les magasins Everyday by collex et And style store.

Et c’est ainsi que s’est terminé notre séjour au Japon. Vous pouvez découvrir également mon premier article sur Tokyo ICI et un second sur Kyoto (et Nara) ICI).

J’ai tellement aimé ce pays si vous saviez. Si vous hésitez encore, foncez, de très belles surprises vous attendent. Kyoto, Nara et Tokyo qui est une ville énorme mais pas du tout stressante, au contraire. Les japonais ont un savoir vivre ensemble, que du bonheur… On repart quand???

PRÉPARER SON VOYAGE AU JAPON

Je vous avais déjà parlé de mon rêve de visiter le Japon. Avec Nicolas nous nous sommes envolés fin Avril direction Tokyo. 10 jours au Japon, un court séjour mais la parfaite introduction à ce pays avec la visite de Tokyo, Nara et Kyoto.

Nous sommes partis avec Japan Airlines en choisissant des billets éco premium. La différence n’était pas si grande et avec autant d’heures de vol nous avons opté pour un peu plus de confort et d’espace. Super compagnie avec des plateaux franco japonais presque bons.

Une fois que vous êtes arrivés sur le sol japonais et que vous avez récupéré vos valises vous pouvez vous débarrasser de quelques tâches directement à l’aéroport.

Le secret pour avoir internet partout avec vous : une pocket wifi. En voyage je me débrouille toujours avec le wifi des restaurants, des hôtels. Mais ici je n’ai pas regretté! C’est un peu comme prendre un GPS quand vous louez une voiture pour un Road Trip en Californie. Entre les rues qui ne sont pas marquées sur les cartes et les mots ou adresses qu’il faut traduire en japonais… on était ravis de notre investissement {moins de 100€ pour 10 jours}.

Si vous comptez visiter plus que Tokyo, pensez à commander sur internet et surtout en France vos « Rail japan pass« . Vous recevrez un bon chez vous par courrier qu’il suffit d’activer une fois sur place, à l’aéroport par exemple. Ensuite le train est illimité au Japon.

Nous l’avons utilisé pour Kyoto et Nara. Le pass était déjà rentabilisé avec un aller retour.

Nous avons aussi utilisé notre Rail Japan Pass à notre arrivée pour rejoindre le centre ville. Comptez 1h de train, très pratique.

Et enfin votre carte de métro, la SUICA. Elle permet de voyager en illimité dans la ville, en bus ou métro (nous l’avons utilisée à Tokyo mais aussi à Kyoto), ce qui est très pratique car chaque ligne de métro est indépendante, avec ses propres tarifs. Donc le casse tête si vous décidez de payer vos trajets un par un.

Pour l’hébergement, nous avons varié entre hôtels et ryokan (auberges) réservés sur AirBnb. En fonction de votre budget à vous de voir.

J’en profite pour partager avec vous une promo de -35€ en vous inscrivant sur Airbnb via CE LIEN. Inscrivez-vous, 35€ de réduction vous attendent et seront appliqués sur votre première réservation, partout dans le monde.

Nous avons préparé notre voyage avec les adresses et les conseils trouvés sur des blogs mais aussi grâce à vous.

Je partage à nouveau mon article sur comment « je prépare mes voyages« .

Pour ce qui est de la langue : les japonais parlent un peu anglais, parfois pas du tout mais ils n’ont aucun soucis à l’idée de discuter avec vous, au contraire. Alors avec quelques mots clés et de la volonté il n’y a jamais eu de soucis pour communiquer.

Je remercie toutes celles qui m’ont envoyé leurs adresses. Pour ce qui est des blogs j’ai parcouru ceux de :

Tokyo ban bao

Le polyèdre (dont ce précieux guide de Kyoto)

Carnet de traverses

Kanpai

Tous ces articles et messages nous ont aidé à noter un maximum de choses que nous avons divisé par quartier et jours de visites.

Sur place quand nous cherchions par exemple où manger nous nous connections au site Serious eats ou aux applications TripAdvisor et Foursquare. Vous précisez où vous vous situez et vous n’avez plus qu’à choisir. Super pratique grâce au wifi encore une fois.

Et vérifiez bien les horaires d’ouvertures et fermetures. Surtout pour les restaurants qui ferment tôt!

En espérant ne rien avoir oublié voici mes conseils avant votre futur voyage 😉