Browsing Tag

City Guide

Longyearbyen : l’arctique en été !

Notre second voyage à Longyearbyen. La dernière ville du monde se situe en arctique dans les archipels Norvégiens (Svalbard). Je vous prépare un article sur comment et quand s’y rendre.

Avec Romain nous avions découvert cette ville en Janvier 2017 (mon article ici). En plein hiver, il fait nuit 24H SUR 24H. Et nous rêvions de découvrir les lieux en été. En Juillet et en Août il fait jour 24H SUR 24H et nous avons cette année planifié un nouveau séjour fin Août.

J’avais eu il y a un an et demi un coup de cœur immense pour cet endroit. Plus que ça, j’avais été marquée comme aucun autre de mes voyages. L’impression d’avoir passé plusieurs semaines sur la lune… Je voulais revivre ça, autrement, de jour cette fois et enfin découvrir l’endroit avec de la lumière.

Après une première courte nuit (atterrissage à 2h du matin) nous nous sommes réveillés au Funken Lodge. Un hôtel très cosy de Longyearbyen (environ 200€ la nuit). Il faisait tout aussi jour qu’à notre coucher^^
J’ai trouvé cet hôtel vraiment chouette. Super petit dej (surtout si on aime le salé), superbe déco… je vous reparlerai aussi du resto plus tard dans l’article.

Première activité de ce séjour : randonnée sur un glacier. Base camp explorer propose toute une journée organisée : 2h de speed boat pour rejoindre le glacier, un pique nique autour du seul chalet des environs, une randonnée (tout le matériel est fourni), un dîner (à 16h) au chalet et le retour en bateau.
C’était la plus belle journée; le ciel était bleu, la mer était très calme et découvrir un glacier dans ces conditions était inoubliable.
Rien de trop sportif, n’hésitez vraiment pas à booker cette activité.
Prix : 363€ / personne (repas compris)

Ce soir-là nous avons dîné (une seconde fois donc) au Funken Lodge : le Funktionærmessen Restauran. Ayant dîné tout d’abord à 16h nous avons eu faim à 22h^^
À Longyearbyen si vous avez faim tard vous trouverez différents restaurants : Radisson bar, Svalbar, Cold miners…
Nous avons choisi la facilité en dînant à l’hôtel. Ça n’était pas le choix le plus économique mais nous avons bien mangé !

Le lendemain nous avons passé une belle partie de la journée avec Tommy de Husky travellers. Tommy est éleveur de 48 huskies. Il vit près de ses chiens avec sa famille. Nous avons fait du traîneau avec 9 d’entre eux. L’été, sans neige, vous utiliserez des traîneaux à roulettes.
C’est une toute autre expérience que sur la neige et surtout de nuit (comme nous l’avions fait en 2017).
Je retiens la balade bien sûr. La nature était magnifique. Mais surtout Tommy. Il nous a invité à déjeuner dans sa maison, il nous a raconté ses aventures au pôle nord avec ses chiens… une très belle rencontre.
Prix : 155€ / personne (déjeuner compris)

Dîner à Polfareren. Je vous avais déjà parlé de ce restaurant la première fois. Nous voulions y retourner et nous avons toujours aussi bien mangé. La carte n’avait pas tant changé mais ravie de ce second passage.
Carpaccio de baleine en entrée, poisson et soupe chaude de fruits rouges.

Nos amis nous ont embarqué en voiture, ce soir-là pour nous faire découvrir les « plages ». Nous avons même aperçu des renards.

Run avec svalbard treningsopplevelser. Une activité très originale : la découverte de la ville en courant. En tout nous avons fait environ 5km. Nous nous sommes beaucoup arrêtés pour écouter la coach et toutes ses anecdotes. Elle connait la ville par coeur et surtout elle a beaucoup de choses à raconter sur l’époque des mines. Fascinant. Vous pouvez la contacter en anglais via sa page Facebook.

Déjeuner à barentz pub & spiseri, le bar du Radisson Blu. Ici on mange des burgers, fish and chips, salades… j’ai bien aimé l’esprit pub ! Et on a rencontré la barmaid et le manager, français tous les deux.

L’après-midi nous avons pêché avec Hurtigruten Svalbard. Nous avons pris le même bateau que le premier jour pour s’éloigner un peu des côtes et nous avons pêché notre dîner sur le Fiorg.
Nous avons ainsi dégusté notre pêche au restaurant Nansen (le restaurant du Radisson Blu). Le ceviche préparé par le chef était délicieux.
Si vous bookez un après-midi pêche avec hurtigruten svalbard ils organiseront également un dîner pour vous.
Côté plat de résistance j’ai mangé l’assiette de légumes la mieux préparée de toute ma vie !
Prix : 103€ par personne 

Changement d’hôtel. Direction une Guest house : Coal miners cabine. Nous avions dans notre petite chambre deux lits simples. La salle de bain était dans le couloir, en partie commune, ainsi qu’une salle à manger/cuisine. Tout était très propre, nous avons très bien dormi.
Surement la solution la plus économique pour dormir à Longyearbyen (environ 85€ la nuit)

À cause de la météo (mer très agitée) nous avons changé nos plans pour faire du quad avec Svalbard Snoscooterutleie AS. C’était ma toute première fois. Nous avons conduit dans les hauteurs de la ville avec Romain ! Je vous laisse découvrir dans le Vlog cette folle matinée.

Déjeuner au Svalbar pub. Super jeu de mots^^  et super pizzas ! Vous trouverez sur la carte des burgers, un plat typique du jour…

Grâce à la voiture d’une copine nous avons découvert d’avantage les environs. Tout ces espaces que nous ne pouvions pas voir la première fois…

Dîner chez Mary-Ann’s Polarrigg. L’endroit est connu pour son décor original et sa patronne excentrique.
Nous avion si bien mangé… pâté de phoque, baleine séchée, renne… tout ça accompagné de superbes vins. Une adresse à ne pas louper.

Nous avons raté l’avion cette nuit là. Nous sommes ainsi restés deux jours de plus. « À nos actes manqués… ».

Un samedi à la cool. On a flâné dans les boutiques, on a déjeuné à la médiathèque… et nous avons dîné à Coal Miners. La Guest House propose aussi un beau restaurant. Nous avions dîné là-bas le premier soir en 2017, juste après l’expérience la plus physique de notre vie…
C’était drôle de se retrouver ici à nouveau. La première fois j’avais trouvé le burger top mais cette fois je ne me suis pas régalée plus que ça avec ma salade.

Ce soir-là nous avons testé les cocktails du bar du Funden Lodge avec une copine, Delphine. Rose, la barmaid, est française, elle s’occupera bien de vous ! J’ai testé un gin tonic cannelle et romarin. Top !

Le lendemain midi nous avons avalé une salade sur le pouce, toujours au bar du Funken Lodge. Je ne vous recommande pas ce plat de la carte du bar.

Dernier jour, le beau temps était au rendez-vous. Nous avons ainsi pu reprogrammer la visite annulée du vendredi. Direction Pyramiden, une ville soviétique, abandonnée à la fin des années 90. Depuis 2013, 12 personnes vivent ici, protègent la ville et proposent des visites. Une poste fonctionne ainsi qu’un bar, un magasin et un hôtel.

C’est une découverte unique à ne pas manquer.

Vous pouvez vous y rendre en speed boat (192€ / personne) mais aussi en ferri (176€). Le ferri est l’option tranquille, le bateau est stable mais vous êtes accompagnés de plus de 140 touristes (maximum).

Vous longerez tout d’abord un glacier avant d’arriver à Pyramiden. En 2h notre guide nous a fait faire le tour de la ville, nous racontant comment vivez les gens il y a 20 ans et nous faisant entrer quelques minutes dans la cantine de l’époque ou encore dans l’espace culturel. Tout est resté tel quel, comme si les gens allaient revenir (et ils le pensaient). La salle de théâtre, de danse, de musique… rien n’a bougé. Une atmosphère si particulière.

  

Pour notre dernière soirée nous avons testé Stationen, le tout nouveau restaurant de la ville. Super déco, plats variés, accueil adorable. J’ai commandé une assiette de pâtes et je me suis régalée.

À 2h du matin nous avons finalement eu notre vol. C’est le ventre noué que j’ai quitté Longyearbyen mais avec la certitude de revenir, un jour…

Saint-Jean-de-Luz (quoi faire, ou manger et boire un verre)

Je suis née au Pays Basque et j’ai vécu les 18 premières années de ma vie à Saint-Jean-de-Luz (en Basque, Donibane Lohitzun). Je reviens voir mes parents et mes amis très souvent. C’est à chaque fois un plaisir de retrouver la Côte Basque et ses adresses magiques. Je vous ai concocté mon TOP 12 des choses à faire à Saint-Jean-de-Luz. Il y a bien sûr de nombreuses autres choses à découvrir. Et comme dans toutes les villes il faut se perdre à pied, explorer les petites rues et entrer dans les boutiques.
RUE GAMBETTA

La rue Gambetta est la rue principale de Saint-Jean-de-Luz  Piétonne elle est très agréable à parcourir de long en large. Vous trouverez des boutiques de linge basque, des glaciers, des bijoutiers, des magasins de vêtements (Billabong, 64, Quiksilver, IKKS…).

GATEAU BASQUE ET MACARONS
Maison Adam. Au 17ème siècle Louis XIV s’est marié à Saint-Jean-de-Luz et a demandé au pâtissier Adam une friandise exceptionnelle. Sont nés les macarons aux amandes, spécialités de Saint-Jean (mais aussi d’autres villes françaises).
Les macarons de la Maison Adam sont les « véritables macarons » de Saint-Jean-de-Luz  Laissez-vous également tenter par le turon !
Maison Adam (et épicerie fine) 6 Rue de la République Saint-Jean-de-Luz
et 49 Rue Gambetta Saint-Jean-de-Luz

PARIÈS

J’ai un faible certain pour les macarons de chez Pariès, appelés les muxus (prononcez mouchous). Le traditionnel est à l’amande douce. Je vous conseille de craquer pour l’assortiment amande, pistache, chocolat . Mais ce n’est pas tout, la pâtisserie propose des gâteaux basques individuels (les classiques crème ou confiture de cerise mais aussi tout chocolat !), des canougats (caramels fondants) et des pâtisseries. Que des délices.
Les parisiens peuvent retrouver une boutique près du Bon Marché, 9 bis rue Saint Placide dans le 6ème.
Je vous parlais ici de ma visite des ateliers Pariès à Urrugne. Une belle expérience (une idée pour les journées pluvieuses).

Pariès 9 rue Gambetta Saint-Jean-de-Luz

 

MACAMILIA. Le macaron « parisien » a lui aussi trouvé sa place à Saint-Jean-de-Luz. C’est Macamilia (mon article ici) qui propose les meilleurs. Ils sont fait maison par Emilie (dans son laboratoire Luzien au premier étage de la boutique). Chocolat, vanille, café, coco, framboise, pistache, fleur d’oranger, rose, citron & le parfum du mois !

Le corner se trouve dans la boutique de linge basque Gachucha 23 Boulevard Victor Hugo, 64500 Saint-Jean-de-Luz (face aux halles).

MANGER UNE GLACE SUR LA PLAGE. Si le temps vous inspire, offrez-vous une glace et dégustez-la sur la plage, les pieds dans le sable. Encore une fois je vous conseille les glaces maison Macamilia (mon article ici). En effet, les parfums des macarons sont déclinés en glace. Des petits pots individuels ou des grands pots de 800ml. Vous devez ABSOLUMENT goûter ces crèmes glacées…

ENTRER DANS L’ÉGLISE. Je vous racontais l’histoire du mariage de Louis XIV qui s’est uni à l’infante d’Espagne au coeur de l’église de Saint-Jean-de-Luz.  Pensez à regarder à droite de la porte principale. Une porte avait été ouverte pour le passage des amoureux et a été condamnée par la suite. Seul le jeune couple a ainsi emprunté cette ouverture. Entrez dans l’église pour découvrir l’orgue et le bateau en bois suspendu au centre de l’édifice.

Église Saint Jean Baptiste 11 rue de l’Église Saint-Jean-de-Luz


GOÛTER AUX PRODUITS LOCAUX

Si vous avez envie de goûter aux charcuteries locales et aux fromages du Pays, rdv à la maison Thurin. Depuis 1926 cette épicerie propose tous les classiques Basques : fromages de brebis, jambon de Bayonne, sardines, vins, pâtés et piments.

Les patrons vous proposeront un emballage sous vide si vous devez voyager avec des produits frais mais il est toujours difficile de ne pas tout dévorer au prochain repas…

Maison Thurin 32 rue Gambetta Saint-Jean-de-Luz
 

SHOPPING MADE IN SAINT JEAN DE LUZ

 

La maison Laffargue fabrique à la main depuis plus de 100 ans des sacs, des ceintures et des portefeuilles. Il est très facile de reconnaitre les pièces Laffargue grâce aux rivés argent (toujours posés un à un à la main). Le savoir-faire de cette enseigne est toujours respecté.  La maison n’existe qu’à Saint-Jean-de-Luz. Ici tout le monde possède au moins une ceinture ou un portefeuille Laffargue. J’ai reçu à mes 20 ans un portefeuille rose que je ne quitte jamais. C’est toujours drôle de rencontrer une personne qui porte du Laffargue à Paris, ou quelque part dans le monde… Vous savez ainsi qu’elle a visité un jourSaint-Jean-de-Luz 😉
Laffargue 25 rue Gambetta Saint-Jean-de-Luz

S’OFFRIR UNE VRAIE PAIRE D’ESPADRILLES. Impossible de quitter la ville sans une paire d’authentiques espadrilles.
Une adresse à retenir : Sandales Bayona 60 Rue Gambetta Saint-Jean-de-Luz

BOIRE UN CHOCOLAT CHAUD
Le meilleur chocolat chaud se boit chez Etchebaster (mon article ici). Il est maison et juste incroyable. Je vous conseille pour accompagner votre boisson un baltazar ou leurs fameux pains au lait (avec une touche de fleur d’oranger).

Etchebaster 42 Rue Gambetta Saint-Jean-de-Luz
 
LA PLUS BELLE VUE

La pointe de Sainte-Barbe est l’endroit qui offre la plus belle vue sur Saint-Jean-de-Luz et sa baie. Promenez-vous sur la jetée. En regardant l’océan, les plus belles maisons se trouvent sur votre gauche en front de mer. J’adore les passerelles qui mènent aux villas. Je suis d’ailleurs née dans l’une d’entres elles.
Et sur votre droite, Sainte-Barbe. Empruntez les sentiers, grimpez sur Saint Barbe et profitez de la vue.
LES HALLES
Le marché des Halles a lieu le mardi et le vendredi matin (+ le samedi matin en juillet et août). Vous pourrez y trouver charcuteries, poissons, fleurs, fruits, légumes, herbes, fromages… et bien sûr du gâteau basque. Cherchez le stand de J.B Inda (tout au fond à droite de la porte) pour savourez un gâteau basque DOUBLE (crème et confiture de cerise noire).
Les halles 18 Bis Boulevard Victor Hugo Saint-Jean-de-Luz
 

RAPPORTER UN SOUVENIR DU PAYS BASQUE
Un super souvenir a rapporter de Saint-Jean-de-Luz (après la nourriture) serait pour moi du linge Basque. À La Gachucha (la gracieuse) la même famille vend du linge depuis 1926. C’est la plus ancienne boutique de linge basque. Toiles enduites, nappes, serviettes de toilette, torchons… vous trouverez forcément une pièce made in Pays Basque à votre goût! Le choix va du traditionnel au plus coloré.
La Gachucha 21 Boulevard Victor Hugo Saint-Jean-de-Luz (en face des halles).
C’est bien la boutique qui propose le corner de macarons et glaces Macamilia. Car Emilie, propriétaire du magasin et également pâtissière. 
LE PORT Depuis le port vous pouvez profitez d’une vue parfaite sur la ville de Ciboure et la maison de l’infante (la femme de Louis XIV). Elle se visite de mi-juin à mi-octobre. Ici vous pouvez pendre le Nivelle V pour découvrir la côte lors d’une croisière de 45min ou de 1h45. Toutes les infos ici.
 

APERO L’endroit le plus animé et le plus branché pour boire un verre est à l’entrée de la ville : chez Renault (mon article ici). 

Quand j’étais petite il s’agissait d’un garage Renault, je venais y faire l’essence pour mon scooteur. Aujourd’hui des food trucks y sont installés, une scène et un énorme bar. Un food truck de burgers (burger et frites délicieuses), des tapas, des planches, des huîtres, des hotdog, des tacos ou des mêmes des jus frais.
Chez Renauld 4 boulevard Victor Hugo 64500 Saint-Jean-de-Luz (ouvert tous les jours dés 18h30).

SPOT SUNSET
Si vous avec une voiture, direction le Bistro du Mata ou La Ginguette pour un verre au coucher du soleil…

Bistro du mata 71 Chemin d’Erromardie, 64500 Saint-Jean-de-Luz (mon article ici)

La ginguette d’Erromardie, 64500 Saint-Jean-de-Luz (mon article ici)

OU MANGER ?

LE KOMPTOIR DES AMIS
Ce restaurant vient d’ouvrir. Il se situe face à la gare, avec une terrasse et un bel espace intérieur.

Le concept est simple : mettre en avant les produits locaux. Fromage, viande, poisson, herbes, fruits, légumes, vins… tout est local et produit dans la région.

La carte change constamment, en fonction de la pêche, des trouvailles du jour… vous devriez ainsi trouver 3 entrées (viande, poisson et veggie) pareil pour les plats et quelques desserts.

Un sans faute pour le Komptoir ! Super accueil, on nous a expliqué chaque plat et la provenance des produits, les recettes étaient délicieuses et la déco m’a beaucoup plue. Que demander de plus ?

Le komptoir des amis 7 Boulevard du Commandant Passicot, 64500 Saint-Jean-de-Luz

ETXE NAMI
Un restaurant japonais mais aussi un concept store dans lequel se rencontrent le Japon et le Pays basque (mon article ici).

La déco est boisée, vous pouvez manger assis sur le sol comme au Japon ou sur des chaises. Le mobilier est créé dans les Landes par une association et des jeunes en réinsertion. Vous retrouverez aussi des paniers pour déposer votre sac à main. On se croirait en Asie 😉

À la carte : toujours 3 plats de la semaine avec des saveurs japonaises comme le thé vert, le riz soufflé, le yuzu, le sésame, le miso … Vous pourrez retrouver : soba, udon, tempura, onigiri… ainsi que des produits bio et locaux. 

Etxe Nami 11 Avenue Jaureguiberry 64500 Saint-Jean-de-Luz

LA PLACE LOUIS XIV

La place Louis XIV est le centre historique de Saint-Jean-de-Luz. Tout autour on retrouve pendant la journée des peintres, des terrasses de bars, un kiosque, la mairie et de superbes maisons dont celle de Louis XIV qui se visite l’été (accompagné d’un guide) de Juin à Septembre.
Pour boire un verre en terrasse vous avez le choix : La Marine, La Baleine, Le Majestic ou encore Le Suisse. Passez y faire un tour le dimanche ou le mercredi, les soirs du toro de fuego, une animation très réputée et festive ! Attention bataille de confettis obligatoire.
 
+ Ma famille vit toujours ici, je ne me suis donc jamais penchée sur les hôtels luziens. Je ne peux pas vous aider sauf peut-être vous conseiller l’Ibis Hôtel de Ciboure pour les petits budgets. À 3 minutes de la gare, 4 minutes du centre ville de Saint-Jean-de-Luz et 5 minutes de la plage. Vous avez aussi AIRBNB (-35€ sur votre première réservation en vous inscrivant ICI) et Booking (-25€ sur votre première réservation via ce lien).

SAN SEBASTIAN : SEMANA GRANDE

Chaque année à San Sebastian, un concours international de feux d’artifice en plein milieu de la baie (La Concha) est organisé : la semana grande. Renseignez-vous mais il s’agit souvent de la seconde semaine d’Août.

Cette année elle se déroule du 11 au 18 Août 2018.

L’occasion de faire les magasins l’après-midi à San Sebastian (le plus grand Zara d’Europe vous attend), des manger des tapas (mes adresses ici) et de profiter d’un incroyable feu d’artifice. Ils sont toujours à couper le souffle.
Installez-vous par exemple sur le sable, des transats vous seront prêtés.

Comment y aller?
En voiture par l’autoroute, comptez 20€ de parking pour une journée complète.
En topo. Ce petit train démarre de Hendaye et vous emmène en 40 min dans le centre ville de San Sebastian. Comptez 3€ l’aller-retour. Les départs se font toutes les demi-heures. Durant la Semana Grande il n’y a pas d’interruption nocturne. Le bon plan !

HOSSEGOR (LANDES) : LE MANGO TREE – BUDDHA ET AÇAI BOWLS

Je ne savais pas quand j’aurais l’occasion de tester enfin cette adresse. Je passe tous mes étés au Pays Basque et je suis très peu souvent dans les Landes. Samedi dernier j’étais invitée au mariage d’une amie à Hossegor et j’ai quitté Saint-Jean-de-Luz plus tôt pour déjeuner à Mango Tree !

Cette charmante paillote tenue par deux soeurs propose des smoothies, des jus, des bowls, des wraps, des tartines… bref une carte végétarienne. Et même un brunch le dimanche (le MENU ici).

Vous pouvez manger sur leur jolie terrasse ou à emporter. Des tapis sont proposés et le lieu est face au Parc Rosny. L’idéal pour un pique-nique healthy.

J’ai commandé un bouddha bowl du jour, un smoothie et un açai bowl. Oui, j’ai tout gouté^^

Les bouddha bowls sont servis dans des grands bols en bois (je suis arrivée tard, j’ai dégusté le mien dans une box).

Tout était frais, fait maison, très savoureux (tellement d’épices et de saveurs différentes) et l’açai bowl était une absolue perfection. Il faut que j’arrive à en manger un autre d’ici la fin de l’été !

Le Mango Tree
Plage du Parc Rosny, 40130 Hossegor

 

SAINT-JEAN-DE-LUZ : MACARONS / GLACES & LINGE BASQUE

On trouve beaucoup de magasins de linge basque à Saint-Jean-de-Luz mais j’ai sans hésitation choisi de vous parler de celui-ci : la Gachucha.

Cette boutique est une histoire de famille depuis 4 générations. Aujourd’hui le magasin est tenu main dans la main par Emilie et son frère. Fournisseurs Basques, des tissus traditionnels aux plus originaux, des peluches, des torchons, des serviettes, des accessoires… rien n’est oublié. Une adresse immanquable pour ramener de beaux souvenirs.

Le plus ? Macamilia : un corner de macarons fait maison par Emilie (dans son laboratoire Luzien au premier étage) à tomber par terre :

chocolat
vanille
café
coco
framboise
pistache
fleur d’orange
rose
citron
& le parfum du mois !

Que vous soyez des inconditionnels du macaron ou non, vous êtes certains de vous régaler.
De plus, les parfums des macarons sont déclinés en glaces, elles aussi maison bien sûr. Petits pots individuels ou grands pots de 800ml.

La Gachucha (et le corner Macamilia) : 21 boulevard Victor Hugo 64500 Saint Jean de Luz

La Gachucha saint jean de luz boutique linge basque bonne adresse pays basque La Gachucha saint jean de luz boutique linge basque bonne adresse pays basque 2 La Gachucha saint jean de luz boutique linge basque bonne adresse pays basque 3 La Gachucha saint jean de luz boutique linge basque bonne adresse pays basque 4 La Gachucha saint jean de luz boutique linge basque bonne adresse pays basque 5 La Gachucha saint jean de luz boutique linge basque bonne adresse pays basque 6 La Gachucha saint jean de luz boutique linge basque bonne adresse pays basque 8 La Gachucha saint jean de luz boutique linge basque bonne adresse pays basque shopping La Gachucha saint jean de luz boutique linge basque bonne adresse pays basque7 _DSC9056