Browsing Category

Merci pour votre visite…

Décorations de Noël, sapin, playlist…

17 novembre… je ne sais pas si j’ai déjà fait mon sapin aussi tôt. Mais je ne pouvais plus à attendre. Pour ma défense je descends au Pays Basque dans un mois, alors je voulais profiter de ma déco^^ C’est une bonne excuse ?

Dans ce petit article je voulais vous donner les détails de ma déco :

Sapin artificiel Jardiland modèle Carolina
Fleurs séchées Monsieur Marguerite
Vaisselles de Noël : Villeroy and boch
Couvertures, coussins, soldats de bois, chandeliers, guirlandes lumineuses, chaussettes, compte à rebours en bois, figurine père Noël, bougies… Zodio.

décos sapin :
sucres de canne trouvés dans une boutique de Noël à Strasbourg
petits oiseaux Bonton (trouvés l’année dernière)
grandes fleurs artificielles Flying Tiger Copenhagen
grand nœud rouge Primark

Cette année j’ai recyclé, pour une déco rose et rouge. La seule chose neuve sont ces superbes fleurs séchées. Il m’a fallu deux bouquets et j’ai recréé des petits bouquets que j’ai maintenu avec du fil de fer fin. J’ai également coupé les tiges.

La petite astuce adorable est de nouer un ruban sur les boules de Noël. J’ai ainsi fait des noeuds avec des rubans bordeaux sur des boules blanches.

Par ici, l’article sur la décoration de mon salon si jamais vous avez des questions sur le canapé, fauteuil, table basse…

Ma playlist de Noël pour vous accompagner pendant la décoration de votre sapin.

AIRPODS PRO – réduction du bruit

Des écouteurs réducteurs de bruits… j’attendais ça avec beaucoup d’impatience. La réduction de bruits est un luxe en avion, dans les transports en commun, les lieux publics… et je suis plus écouteurs intra-auriculaires que casque (sauf peut-être au sport, l’habitude du casque). Cette nouveauté Apple est donc attendue !!!

Mode réduction du bruit : 

Le mode qui m’intéressait le plus. Le mode « réduction du bruit » se choisie directement sur le téléphone ou sur l’écouteur et vous coupe du monde extérieur. Comme dans un cocon. J’ai fait des crash tests dans un bar brouillant, dans la rue, dans le métro, le train… et le miracle se fait à chaque fois (rien que ça). Je suis dans ma bulle, concentrée sur mon livre ou autre et plus rien ne peut me déconcentrer. Tout ça avec des écouteurs discrets et légers.

Mode transparence :

Cet autre mode reste très important car quand vous marchez par exemple, vous devez rester connectés avec le monde extérieur (la voiture qui traverse, la grand-mère qui vous demande son chemin…). Avec le mode « transparence » vous écoutez votre musique (ou autre) mélangée aux sons qui vous entourent. Vous pouvez donc discuter sans couper votre musique, entendre une annonce dans une gare ou un aéroport…

Vous pouvez activer le mode via l’iPhone ou appuyer sur le capteur de l’écouteur. En un clic vous basculez entre le mode Réduction du bruit et le mode Transparence. Ce capteur permet aussi de contrôler sa musique, ses appels..

Siri : 

Avec un simple « Dis Siri » vous ne touchez même plus vos écouteurs et vous contrôlez la musique, les appels, le volume, un itinéraire…

Trois tailles : 

Avec le boitier et les écouteurs sont livrés 3 tailles d’embouts en silicone. En allumant vos nouveaux Airpods un test vous est proposé pour trouver votre taille parfait. J’ai été très étonnée, instinctivement je n’aurais pas installé ces tailles-là (oui car je n’ai pas la même taille à chaque oreille). Ce test est bluffant.


Sport : 

Ils sont résistants à l’eau et à la transpiration. Donc pas de soucis pour transpirer avec ! Surtout qu’ils se connectent avec l’Apple Watch.

Batterie : 

Le nerf de la guerre, « la batterie donne quoi ? » Aucun soucis pour les utiliser toute la journée. Je ne les recharge même pas tous les jours. Le boitier se charge sans fil (ou avec) et en 5 minutes de charge vous récupérez 1h d’écoute !

Le partage audio : 

YEAY, vous pouvez désormais écouter une chanson ou autre avec deux paires d’AirPods en même temps. Génial pour une série sur l’ordinateur ou la tablette à deux. 

Prix : 

Les Airpods classiques sont à 179€ (229€ avec l’option de recharge sans fil). Les Airpods Pro sont à 279€ (recharge sans fil).

Mon avis : 

Le design des Airpods Pro est plus discret que celui des Airpods, le mode « réduction du bruit » est un vrai tour de magie (n’hésitez pas à essayer dans un store), je suis accro à l’état de calme dans lequel ça me met. Pour lire, travailler… c’est incroyable.

SOLUTIONS NATURELLES CONTRE LES BOUTONS DE FIÈVRE

Un bouton de fièvre une fois, un bouton de fière pour toujours… Voici mes solutions, naturelles au maximum…

SUR LE LONG THERME

Pour traiter le problème sur le long therme, je vous conseille une cure de vitamine C. Je prends celle de NaturesPlus, la « super C complex ». Elle aide le système immunitaire et réduit la fatigue. Une gélule par jour.

UNE SEMAINE

Si vous savez que vous êtes dans une semaine à risque (une semaine précise durant votre cycle, une période de stress, de fatigue…) vous pouvez compléter la cure de vitamine C par 7 jours de lysine, un acide aminé. Je prends « L-Lysine » (que je trouve en pharmacie, comme ma vitamine C). 3 gélules le matin et 3 le soir pendant une semaine.

IL DÉBARQUE

Vous connaissez ce moment où le bouton de fièvre débarque. La lèvre picote, elle tire… n’attendez pas. 1 goutte d’huile essentielle de neroli et une goutte d’huile essentielle de ravintsara (ou tee tree) directement sur le bouton, plusieurs fois par jour. Je le fais avec le doigt pour éviter les cotons tiges et je rince bien mes mains. L’idée est d’éradiquer le bouton et de le sécher.

À la fin, j’aime utiliser un peu de biafine ou cicalfate pour hydrater la zone.

LA CATA

Et puis parfois, ça n’a pas suffit et c’est la cata. La blessure est profonde, la croute ne tient pas et ça peut saigner… En cas d’urgence j’utilise les « compeed invisible » (que je trouve en pharmacie). Ce petit patch transparent cache la misère, ce qui est déjà bien pour ne faire peur à personne en rendez-vous et surtout il aide à cicatriser et soulage.

Vous m’avez soufflé que le pansement liquide Urgo était encore mieux !

MES GESTES ÉCOLOGIQUES À LA MAISON (+ MES OBJECTIFS)

Un article pour partager avec vous tous les petits gestes adoptés à la maison. N’hésitez pas en commentaire à nous parler des votres !!!

DANS L’APPARTEMENT

Chauffage
Nous allumons le chauffage le plus tard possible dans l’année. Aujourd’hui 3 novembre, il n’est toujours pas allumé et avec un sweat dans l’appartement tout va bien !

Appareils en veille
Nos appareils branchés consomment de l’énergie ! Même un câble de téléphone branché à aucun appareil. C’est un réflexe à prendre mais nous débranchons nos appareils quand nous n’en avons pas besoin (bouilloire, four, grille-pain, rétroprojecteur, chargeur iPhone, sèche cheveux…).

Allumer le moins possible les lumières
« C’est pas Versailles ici ! » Ma maman me répète ça depuis toute petite alors il est facile pour moi d’éteindre chaque lumière derrière moi.

NEXT STEP : 
Débrancher aussi la box wifi la nuit.

CUISINE

Tri
Dans ma cuisine j’ai une poubelle pour les aliments et ce qui ne se trie pas. Je remplis une seule poubelle par semaine car je trie tous mes déchets et surtout je ne jette pas de nourriture.
Pour le tri j’utilise de vieux paniers, c’est pratique pour tout descendre dans les plus grandes poubelles de l’immeuble. Un grand panier pour le carton, le métal et le plastique et un petit panier pour le verre.

Bouilloire
J’utilise une bouilloire pour préparer mon thé, mon café mais aussi faire chauffer l’eau de mes féculents. Plus de 50% d’économie d’énergie par rapport à la méthode casserole classique.  

Frigo
Il y a encore quelques mois, sans le savoir mon frigo était réglé thermostat 2… l’idéal est de régler votre frigo thermostat 4 (grâce à la molette qui se situe à l’intérieur).

Pas d’éponge
Plus d’éponge synthétique dans la cuisine (qui n’est pas biodégradable). À la place j’utilise une éponge tricotée main (technique japonaise) : Tawashi.

Liquide vaisselle plus clean
Un liquide vaisselle plus respectueux de l’environnement que je trouve en magasin bio.

Pas de bouteilles d’eau en plastique
La guerre contre le plastique commence à la maison. Ça n’est pas évident, il y en a partout mais le plus simple est déjà de ne plus acheter de bouteille d’eau à la maison. Nous buvons l’eau du robinet et nous voyageons avec des gourdes.
J’ai du charbon à la maison pour filtrer l’eau mais j’avoue ne pas toujours l’utiliser.

J’essaie également d’acheter des aliments produits en France. Ça veut dire moins d’avocats, d’ananas ou de mangues.

Fruits et légumes
Quand j’achète mes fruits et légumes au marché je les range directement dans mon caddie. Au magasin bio je les pèse et je montre simplement mes étiquettes à la caisse. Et au super marché j’utilise des sachets en tissus.

Fini le papier alu
Je ne sais même plus pour quoi j’en avais besoin avant !

Fini le film étirable
Je n’ai pas encore investi dans du tissu ciré réutilisable mais j’utilise des boites à la maison pour conserver mes restes au frigo.

Moins d’emballages
Depuis bientôt 3 ans je mange principalement des produits bruts (et donc presque plus de produits industriels) je produis donc naturellement moins d’emballage.

NEXT STEP :
Un compost
Des pastilles pour le lave vaisselle maison

SALLE DE BAIN

Plus de coton-tiges
Fini les cotons-tige à la maison. Je vous renvois sur cet article dédié. Car nous continuons de nettoyer nos oreilles ! Mais autrement…

Plus de cotons
Nous sommes passés aux cotons réutilisables. Une amie m’a offert mes premiers il y a un an et j’en suis ravie. J’utilise de l’huile pour me démaquiller donc pas besoin de cotons et pour le reste j’ai quelques cotons réutilisables et lavables.

Brosse à dents en bambou
J’ai suivi la tendance sans être sûre à 100% de cette décision. Bambou compostable OK mais poils en nylon et donc synthétiques. Et bambou = pas fabriqué en France. Je creuse encore.
Mon dentifrice lui est Bio et made in France.

Gel douche, shampoing… plus clean
Gel douche, shampoing… je teste des marques, j’habitue mes cheveux et ma peau à des produits clean… pas évidente cette transition. Mais je tiens le coup et j’adore la marque Daydry.

Espacer les shampoings
Grâce au shampoing sec je me lave moins les cheveux (car c’est là que je passe du temps sous la douche). J’utilise alors un shampoing sec au lait d’avoine Klorane, sans gaz.

Raccourcir les douches
J’en parlais juste au dessus, le temps sous la douche… Je garde en tête chaque matin de passer le moins de temps sous la douche possible et de couper l’eau quand je me savonne !

Machine à 30°
Du côté de la machine à laver, nos machines ne dépassent pas 30° et nous évitons d’utiliser l’option sécheuse ! Le bon vieux tancarville fonctionne très bien et amuse le chat haha.

NEXT STEP :
Lessive maison
Shampoing solide 

TOILETTES

Litière végétale
Nous achetons une litière végétale pour le chat, 100% biodégradable (dispo chez Monoprix). Niveau odeurs c’est le top et elle fait des blocs avec les pipis du chat donc facile à nettoyer.

Moins de chasses d’eau
Je suis comme toujours 100% sincère avec vous et sachez que ici Nico n’est pas ravi. Mais je ne tire pas la chasse pour un petit pipi.
Je n’en suis pas à tirer la chasse une fois par semaine mais parfois je ne la tire pas.

Culotte de règles
Pour ne plus acheter de tampons je suis passée à la culotte de règles. Mon article ici.

DRESSING

Ici je pense qu’un article dédié serait nécessaire. Mais pour vous expliquer rapidement j’ai décidé d’éviter au maximum de mettre un pied chez Zara et ses copines. Et en règle générale j’achète bien moins car je n’ai tout simplement besoin de rien. Si déjà j’arrive cet hiver à porter tous mes vêtements ça sera un exploit. On s’en reparlera mais cette année est le début d’une autre consommation de la mode pour moi.

ALIMENTATION ÉQUILIBRÉ : le restaurant n’est pas forcément un écart

Un nouvel article pour répondre à un message que je reçois très souvent. « Je rééquilibre mon alimentation » (ou « je mange équilibré ») « mais je mange souvent dehors, comment faire? ».

Se faire un petit restaurant n’est pas forcément synonyme d’écart ou de cheat meal.

C’est vrai que je sors bien moins qu’il y a quelques années (et je me fais bien moins livrer) parce que j’apprécie énormément cuisiner pour moi, mon chéri ou mes amis. Au restaurant les plats sont plus conséquents, plus riches… qu’à la maison.

Mais il est important de ne pas couper sa vie sociale et même important de s’octroyer des sorties !

CHOISIR LE RESTAURANT 

Les conseils sont les mêmes que dans cet article « manger heathy en voyage« . Mais finalement il est très rare de ne pas trouver un plat équilibré sur n’importe quelle carte.

QUAND ON NE CHOISI PAS LE RESTAURANT

Une invitation par son boss, sa belle mère… je vous l’assure il y a toujours une solution. Je me souviens d’un jour où j’ai même joué la végétarienne et le cuisinier m’a préparé une assiette ; oeuf au plat, frites et ratatouille. C’était trop bon !

COMMANDER

Choisissez un plat sain, une salade équilibrée ou même créez votre assiette. Je n’hésite jamais à prendre le poisson et à demander (à la place des frites) moitié riz moitié légumes.

J’essaie de toujours me rapprocher d’une assiette équilibrée : 50% légumes, 25% protéines et 25% féculents. 
Parfois quand il n’y en a pas assez dans mon plat principal je prends une entrée de légumes, une petite salade, une soupe ou même une portion de légumes en plus.
C’est pas toujours à la carte mais on ne me l’a jamais refusé.

DESSERT

J’ai rarement de la place pour un dessert. Et si j’ai simplement besoin d’une note sucrée je commande une boisson chaude (thé, café, infusion…).

Sinon il est parfois proposé à la carte un fromage blanc avec des fruits, une salade de fruits (demandez si elle est fraiche, sans sirop ou sucre)…

CHEAT MEAL

Un restaurant peut être aussi l’occasion d’un repas plus riche, un cheat meal. Mais choisissez quand, quoi et où. Depuis que je mange équilibré j’apprécie énormément qu’un burger, une pizza… soient occasionnels. Je les mange maison ou dans mes restaurants préférés et quand j’en ai très envie.

DECULPABILISER

Je termine par un dernier conseil. Ne pas culpabiliser. Si vous décidez de manger un plat riche ou de boire un cocktail ou de commander un dessert, faites-le avec plaisir !
Culpabiliser ne changera rien et pire, cela gâchera votre dégustation.

Encore une fois, choisissez quand, quoi et où. Et appréciez votre plat, votre boisson…