Browsing Category

Voyages

VLOG AU PANAMA (on se détend!)

Je voyage depuis toute petite. Mes parents m’ont appris à visiter un maximum une fois sur place, à organiser des journées bien chargées et à revenir avec des millions de souvenirs plein la tête.

Jamais je n’aurais pensé avoir envie de vacances pour ne rien faire. Je ne comprenais pas les copines qui partaient une semaine autour d’une piscine. Et pourtant ces dernières années je ressens ce besoin. J’avais tenté l’expérience l’année dernière à Pukhet avec Lucie. Mais au final nous avions été tentées par plein d’excursions et les journées bronzette n’avaient pas été si nombreuses^^

Cette année je suis partie en vacances avec mon amie Léa pour se détendre et fêter son anniversaire 😉 On a à nouveau choisi un club de vacances pour ne s’occuper de rien et qu’ils s’occupent de tout^^

Je n’ai pas réussi à m’accorder la semaine entière pour me reposer. J’avais trop envie d’en voir un peu plus sur le Panama. Nous avons coupé la poire en deux. Moitié visites, moitié farniente. Une journée à Panama city, une au lac de Gatun et dans la forêt tropicale et une autre coté caraïbes.

Pour le reste du séjour on s’est pris au jeu de l’ambiance Lookea. Piscine et plage toute la journée, activités sportives, cocktails, soirées à thèmes, un restaurant différent chaque soir… Nous avons testé une carte mexicaine, péruvienne, japonaise, méditerranéenne, italienne et bien sûr les buffets.

Après Lookea Pukhet et Lookea Punta Cana je peux dire que ce club-ci m’a impressionnée par sa diversité d’activités. Des spectacles, du sport, des initiations cocktails ou food locale, du cinéma en plein air, du yoga au coucher du soleil… la semaine est passée bien trop vite 🙂

Je vous laisse avec un Vlog tourné un peu chaque jour et des photos de nos découvertes et moments passés au club.   

Première journée les fesses dans l’eau. Une séance d’aqua gym, du cardio en salle face à la mer et de la bronzette.

Le lendemain nous sommes parties à Panama City pour découvrir la ville où nous avions atterri. Merci pour tous vos conseils, notre programme s’est construit grâce à eux.

Promenade (piétonne) sur la cinta costera. 5km au bord de l’eau en direction de la vieille ville. Et de l’autre coté la sky line, des dizaines de building.

Le marché aux poissons annonce la fin de la cinta costera. Nous avons visité ce marché où il est conseillé de goûter un ceviche au restaurant. Mais il était un peu tôt pour nous^^

Casco Viejo, la vieille ville de Panama City. Le quartier est tout petit, il suffit de sillonner les rues et s’y perdre. Certains immeubles sont en rénovation et d’autres sont fraîchement rénovés. Ma partie préférée de la journée, j’ai adoré l’architecture et l’ambiance de cette partie de la ville sans trop de voitures.

Nous avons déjeuné au cœur du quartier chez Nazca 21, un restaurant péruvien. Ceviche et poulpe grillé en entrée et poisson frais du chef pour finir. On s’est toutes les deux régalées ! +1 pour la déco péruvienne.

Nazca Calle 8a Este, Panamá

Ne prenez pas de dessert et craquez pour une glace une fois dehors. Il y a des glaciers partout. On a choisi une des boutiques qui vendaient des bâtonnets maison.

On a pris un taxi pour rejoindre le biomuseo. Ce musée dessiné par l’architecte Frank Gehry. Comme à son habitude l’architecte a beaucoup pensé à l’extérieur. Nous avons donc tourné autour du bâtiment puis accédé à l’intérieur. Même sans vous faire l’exposition vous pourrez traverser son œuvre et découvrir le jeu des toiles et des couleurs. On reconnaît d’ailleurs des lignes serpentueuses du Guggenheim àBilbao.

Je suis fascinée par son travail à Bilbao mais ici je n’ai pas été conquise.

Il est possible ici de louer des vélos et faire la balade sur calzada de Amador. La promenade rejoint une île et une marina. Visitez l’île en vélo et repartez vers le musée. La vue sur la sky line est magnifique avec les bateaux en premiers plans.

Nous sommes rentrées après ça en passant par la Avenida Central. Une avenue bien plus populaire de la ville.

Vous pouvez encore visiter le canal de Panama et dîner dans le Casco Viejo. Pour plus d’adresses je vous renvoie vers cette photo Instagram où vous avez partagé vos coups de cœur avec moi.

Le jour suivant nous avons pris le téléphérique près de Panama City, à Gamboa pour prendre de la hauteur et découvrir la canope d’une partie de la forêt tropicale. Silencieux, le téléphérique est idéal pour s’immerger dans la forêt et observer les arbres, les fleurs, les insectes, les animaux… Là-haut la vue est magnifique. On surplombe la forêt, le canal de Panama et le lac. On a même aperçu (et entendu) un village d’indigènes. Le guide est là pour vous montrer les papillons, les grenouilles, les oiseaux…

L’après-midi, en bateau, nous avons navigué sur le lac de Gatún. Avec respect nous avons exploré les berges et aperçu des singes, des oiseaux, des caïmans et des rongeurs.

Une excursion proposée par Look voyages.

Le lendemain nous avons traversé le pays (dans sa largueur) pour rejoindre Portobello. Le premier port qu’a trouvé Christophe Colomb lors de sa deuxième visite. Un village portuaire donc, coloré, qui protège les vestiges des remparts construits à l’époque contre les pirates.

Nous avons déjeuné à Colomb avant de visiter une écluse du canal du Panama. Un bateau arrivait et nous en avons appris davantage sur ce Canal, 7ème merveille du monde moderne. Les panaméens en sont très fiers.

Nous sommes rentrées sur Panama City en train express depuis la gare de Colomb. Une ligne qui existe depuis plus de 100 ans et qui longe le canal. Un des wagons est panoramique et les autres sont inspirés des wagons d’autrefois. Une super activité pour voir du pays dans des conditions originales.

Une excursion proposée par Look voyages.

Maillot Primark

    

Nous sommes encore restées 3 jours au club après ces excursions. 3 jours à se reposer, faire la fête et faire du sport^^ Tout ce dont on avait besoin, se détendre, ne pas se prendre la tête et… se détendre 😉 Moi qui suis habituée à sillonner une ville ou un pays j’ai forcément vu moins de choses qu’à mon habitude. Mais c’était une bonne introduction au Panama et en Amérique centrale. Je reviendrai et je ne regrette pas d’avoir su lâcher prise, pour une fois. Et je me rappellerai du Panama comme d’un pays très coloré aux habitants détendus et adorables.

VLOG AU JAPON #2 : KYOTO ET NARA

En partant 10 jours seulement au Japon nous savions qu’il serait impossible de sillonner le pays. Mais pour comprendre un temps soit peu ce pays nous voulions visiter au moins une seconde ville (si ce n’est deux). Nous avons ainsi passé quelques jours à Kyoto et découvert Nara par la même occasion. Nous savions que Kyoto était très touristique mais nous voulions voir le japon plus traditionnel. Nous avons pris le train, comptez 2h30 de trajet.

Sur Airbnb nous avons réservé un ryokan. Une « auberge » typique japonaise.

Je partage avec vous le lien car tout était parfait, l’accueil de l’hôte était très touchant et en plus le ryokan était bien placé (des vélos étaient à disposition c’était super pratique) :

-35€ en vous inscrivant sur Airbnb via CE LIEN. Inscrivez-vous, 35€ de réduction vous attendent et seront appliqués sur votre première réservation, quelque part dans le monde.

L’entrée se faisait dernière un temple tenu par le fils de la propriétaire du ryokan. Après avoir laissé ses chaussures à l’entrée il suffisait de monter à l’étage pour découvrir l’unique pièce séparée par des portes coulissantes en papier et en bois. Dans un style plus que minimaliste nous avons dormi sur un futon. On a adoré !

PONTOCHO

Premier soir direction la rue piétonne Pontocho. La rue est parallèle à la rivière kamo que vous pouvez longer pour une balade avant de dîner. Un choix immense s’offre à vous dans cette rue touristique mais géniale. Nous avons par hasard misé sur un petit restaurant qui proposait une fondue japonaise au yuzu. Légumes, poissons, viandes, nouilles… nous avons tout fait cuire nous-mêmes dans un bouillon citronné. Un délice ! Je vous conseille cette adresse.

YUZUGEN

212 Nabeyamachi, Pontocho Shijo-dori Agaru, Nakagyo-ku, Kyoto 604-8015 Kyoto Prefecture

Faites bien attention aux horaires, les japonais mangent très tôt, les restaurants ferment entre 21h et 22h.

Tellement de temples à visiter, de sites à découvrir… il a fallu faire des choix.

Vérifiez bien les horaires également, les parcs et les temples peuvent fermer tôt.

KINKAKU JI (pavillon d’or)

Pour chaque visite il est conseillé d’y être tôt. Alors vous serez plus tranquilles lors de votre première visite matinale et un peu moins le reste de la journée.

Nous avons commencé ce matin- là par Kinkaku Ji (que nous avons atteint en bus). Nous y étions à 8h30 pour l’ouverture. Un temple bouddhiste recouvert de feuilles d’or qui se reflète dans l’eau de son beau jardin.

Comptez 400¥ l’entrée par personne

GINKAKU JI (Pavillon d’argent)

Après avoir récupéré les vélos prêtés au Ryokan nous avons filé au pavillon d’argent (6km tellement agréables en vélo, même si parfois ça grimpe aussi).

La matinée ayant bien débuté il y avait davantage de monde (nous étions en plein milieu de la golden week, LA semaine de vacances pour les japonais donc il faillait s’y attendre).

Le temple était lui aussi superbe mais j’ai surtout été fascinée par le jardin du pavillon d’argent. Une nature riche, un entretien pensé au millimètre près (j’ai aperçu des gens dépoussiérer les arbres et balayer la mousse) et une ambiance si zen…

J’ai moins aimé visiter ce circuit bien défini à la queue leu leu avec des centaines d’autres touristes mais pendant ce séjour à Kyoto il a fallu faire avec pour profiter de ces merveilles malgré tout.

Comptez 500¥ l’entrée par personne

TETSUGAKU NO MICHI (promenade des philosophes)

Toujours en vélo (mais très sympa à faire à pied également) nous avons longé la promenade des philosophes. La balade se fait le long du canal, à l’abri des arbres (surtout des cerisiers), c’est un moment très paisible.

HONEN IN

À tout moment il est possible de bifurquer et visiter un des nombreux temples autour de cette promenade.

Nous avons entre autre découvert Honen in, un petit temple caché dans la forêt et bien plus calme.

GION

Retour en vélo direction Gion. Un quartier où nous comptions dîner mais que nous voulions voir aussi de jour.

Nous avons déjeuné en plein cœur du quartier chez Gino tanto. Comme souvent nous nous sommes aventurés au hasard dans un restaurant qui s’est avéré délicieux avec une terrasse atypique qui donnait sur Shirakawa-Minami dori.

Nous avons commandé des okonomiyaki que nous avons dégustés directement sur une plaque chauffante au centre de notre table. Ici vous mangez assis au sol avec vue sur les cuisines. Génial!

On s’est ensuite balladés dans Gion pour digérer 😉 De superbes petites rues à découvrir comme Shirakawa-Minami dori et ses alentours.

FUSHIMI INARI TAISHA

En vélo nous avons rejoint la gare la plus proche pour prendre le train pour Fushimi Inari Taisha.

4km de portes couleur vermillon. Des milliers de torii qui sont des dons, les écritures sont d’ailleurs les noms des généreux donateurs.

En arrivant vous risquez d’être impressionnés par le monde mais plus ça monte et plus les gens rebroussent chemin. On enfile de bonnes chaussures ce jour-là et on grimpe découvrir cet incroyable sanctuaire.

Entrée gratuite

BIERES ET COCKTAILS

Ce soir-là nous avons bu une bière avec des amis chez Beer komachi. Un bar situé sous le marché couvert Furukawa-chō. Une adresse sympa pour tester une bière japonaise.

Beer Komachi 444 Hachikencho, Higashiyama-ku, Kyoto 605-0027 Kyoto Prefecture

L’une de vous m’avait conseillé le Bar K Ya , un speakeasy avec un jardin d’intérieur. Il était complet alors ils nous ont gentiment réservé une place au Bar K Ya annex à quelques rues de là. Une pièce nous était réservée et nous avons pu commander un cocktail pour une soirée intime vraiment typique. J’ai adoré la décoration.

En plus du prix des cocktails et de la taxe il faut comptez 5000¥ pour la privatisation.

Bar k ya 103 Yaoyacho, Rokkakudori Gokochimachinishi-iru, Nakagyo-ku, Kyoto 604-8072 Kyoto Prefecture

ARASHIYAMA (la bambouseraie)

Il est possible de se rendre à la bambouseraie en vélo. Moins vaillants que la veille nous avons choisi le train. À quelques minutes de la gare de Kyoto la bambouseraie est une promenade sur 500m à travers des bambous géants et majestueux.

Ne faites pas demi tour tout de suite, rejoignez le point de vue qui est à couper le souffle.

Entrée gratuite

NARA

Sur un coup de tête nous avons pris un train pour Nara. En 45 minutes nous étions sur place. Je rêvais de découvrir enfin cette ville mystérieuse dans laquelle des centaines de daims vivent en liberté.

Dans la rue piétonne qui rejoint le parc de Nara nous avons dévalisé un super marché pour préparer un pique nique. Nous nous sommes installés sur l’herbe à l’ombre des arbres et nous avons testé une tonne de choses. MIAM.

La golden week se faisait encore plus ressentir à Nara. Le parc et les rues étaient pleins à craquer, noir de monde. Il a fallu faire abstraction du monde pour profiter des nombreux temples du parc.

Sur le retour nous avons suivi vos conseils et fait un peu de shopping sous une galerie marchande couverte et notamment à Daison. Un tout à 108¥ où j’ai trouvé des pépites!

Difficile de se faire un avis sur cette ville adorablement typique et dépaysante mais tout sauf paisible ce jour-là!

COCKTAILS DANS UNE BIBLIOTHÈQUE

Dîner et cocktails au Café bibliotec Hello pour notre dernier soir. À la carte : des pâtes, des sandwichs… tout était très bon. On ne s’attendait pas à manger aussi occidental mais si un peu de pain et de légumes vous manquent pendant votre séjour^^ Je conseille aussi et surtout cette adresse pour boire un verre. L’ambiance était vraiment géniale j’ai adoré. Grande table d’hôte à partager, coin fumeur plus tamisé, des canapés… vous avez le choix, tout ça avec vue sur cette incroyable bibliothèque sous une haute charpente.

Cafe bibliotec 650 Seimeicho Nijo Yanaginobanba Higashi iru, Nakagyo-ku, Kyoto 604-0951 Kyoto Prefecture

KIYOZUMO DERA

Nous avions gardé ce temple pour le denier matin. En mettant notre réveil encore plus tôt que d’habitude nous y étions à 7h (l’ouverture se fait même à 6h). C’était l’idéal… nous étions presque seuls pour visiter ce temple avec vue sur Kyoto et une luxuriante végétation.

Baladez-vous ensuite tout autour. Les ruelles sont adorables et même si les boutiques sont touristiques c’est l’occasion d’acheter par exemple de jolies cartes postales.

400¥ l’entrée par personne

INODA COFFEE

Affamés nous avons petit déjeuné à l’angle d’une des jolies ruelles au pied de Kiyozumo dera. Inoda coffee : encore une adresse que vous m’avez soufflée.

Un restaurant ancien avec une ravissante terrasse et des serveurs en costumes. Un petit déjeuner de luxe 😉 Il est conseillé de commander le morning set mais il est aussi possible de déguster des sandwichs ou des gâteaux.

Inoda coffee 3-334 Kiyomizu, Higashiyama-ku, Kyoto 605-0862 Kyoto Prefecture (ouverture 9h).

680¥ le club sandwich

1380¥ le morning set (jambon, œil brouillé, croissant…).

SANJUSANGEN-DO

Sur le retour nous avons visité le sanctuaire Sanjusangen-do. Je l’avais peu vu dans les guides et heureusement vous étiez là pour m’en parler. 1001 statues regroupées en armée, un spectacle à couper le souffle. Une de mes découvertes préférées à Kyoto. Les photos étaient interdites, vous pouvez toujours en trouver dans Google images mais un conseil : gardez la surprise intacte.

600¥ l’entrée par personne

Il a fallu ensuite reprendre le train direction Tokyo. Nous étions impatients de retrouver la capitale pour découvrir d’autres quartiers (un autre article et un autre Vlog sur Tokyo arrivent…).

Kyoto était très différente et nous avons vraiment apprécié nos déplacements à vélo et ce fantastique dépaysement. Mais pas évident en pleine golden week (semaine de vacances pour tous les japonais) d’apprécier pleinement les temples, les sanctuaires ou les parcs). Nous ne gardons cependant que les bons souvenirs et espérons revenir, un jour.

PREMIER VLOG AU JAPON (TOKYO)

(Je vous prépare un article à mon retour avec mes conseils pour préparer votre voyage au Japon)

Nous sommes arrivés à 19h dans Tokyo samedi dernier. Juste le temps pour déposer nos valises à l’hôtel avant d’aller dîner. Nous avons dormi les deux premières nuits à l’hôtel Intercontinental Ana.

Nous avons profité de cet hôtel à fond! Cocktails au 35ème étage en arrivant avec vue sur Tokyo by night, salle de sport et piscine le matin et bien sûr le petit déjeuner. Le premier matin je suis restée plutôt classique et le second j’ai craqué sur le buffet tenu par un cuisinier japonais. Nouilles, bouchées vapeurs, tofu… Il m’a fallu peu de temps pour m’acclimater^^

ROPPONGI

Nous n’avions pas prévu de découvrir le quartier Roppongi. Mais à 15 minutes à pieds de l’hôtel il a été bien pratique pour le premier dîner.

Nous avons mangé chez Ippudo. Il en existe plusieurs dans Tokyo (en Asie et dans le monde également). Ramen et gyoza au menu, un régal! Je vous conseille cette adresse absolument.

AKASUKA

Ce qu’on a aimé :
Le temple Sensoji
Le quartier autour du temple
Le parc d’attraction Hanauyashiki

La visite du temple SensoJi est gratuite. Le métro pour s’y rendre est Akasuka et il est conseillé d’y être tôt le matin. Nous avons ainsi commencé la journée avec cette visite.
Je vous conseille ensuite de vous promener autour du temple : des petits restaurants, des boutiques, des snacks… trop de tentations par ici.

Juste à côté : le part d’attractions Hanayashiki
1000y l’entrée
1000y les 11 tickets pour les manèges

Un parc d’attractions ancien, très apprécié des Tokyoïtes. Nous étions dimanche matin, il était rempli d’enfants et comme eux nous avons adoré les manèges. J’ai beaucoup aimé l’atmosphère du lieu, je comprends que ce parc soit cher aux yeux des habitants.

UENO

Nous avons aimé :
Ueno park
Les pédalos
Yamashiroya et autres boutiques de jouets

Tellement de parcs à visiter à Tokyo. Celui de Ueno est un incontournable il me semble. Vous pouvez vous promener, visiter des temples, pique-niquer, faire du pédalo… Le pédalo en forme de cygne est très populaire (comptez 700y les 30 minutes) mais il est déconseillé pour un couple d’en faire si les deux personnes ne sont pas mariées. On a préféré regarder seulement, superstitieuse que je suis^^

Baladez-vous ensuite dans le quartier de Ueno. Il est prisé pour ses magasins de jouets (comme Yamashiroya pour les objets Hello Kitty, Disney, Marvel, Manga…) et ses boutiques.

NEZU

On a aimé :
Les maisons
L’architecture plus authentique
Le calme

Une lectrice qui a vécu à Tokyo m’avait conseillé ce quartier (métro Nezu) où se trouvait son ancien appartement. Un gros coup de cœur pour ses ruelles, ses maisons, ses petits immeubles… J’ai adoré le calme du quartier et son authenticité. À voir!

AKIHABARA

Nous avons aimé :
L’ambiance électrique
Les lumières
Les jeux d’arcades

Un quartier à faire en fin de journée ou en soirée. Il est bien plus impressionnant de nuit. Je me suis sentie un peu comme à Las Vegas, version japonaise. J’ai adoré entrer dans les immeubles et découvrir les centaines de jeux d’arcades sur plusieurs étages. C’est fascinant de regarder tout ce monde jouer en rythme.

PENINSULA

Pour notre troisième nuit nous avons dormi au Peninsula. Nous voulions marquer le coup pour nos 3 ans… voici quelques photos de notre incroyable chambre mais je vous parle du dîner et du petit dej’ plus bas dans cet article.

GINZA

Nous avons aimé :
Manger des sushis au marché aux poissons
Faire du lèche vitrines

Le marché au poisson est à faire tôt ou même très tôt. Renseignez-vous sur les horaires suivant vos envies mais ça tourne autour de 5h pour l’arrivée des poissons et 7h-9h pour les enchères.

Nous avons déjeuné sur le port dans un tout petit restaurant de quelques places seulement. C’était sans aucun doute le moment de manger du poisson frais! Au hasard nous avons fait la queue devant Yamaziki. Après plus de 1h30 d’attente (qui valait vraiment le coup) nous sommes entrés nous installer face aux chefs. Les sushis et le shirashi ont été préparés devant nous et nous avons dégusté toutes sortes de poissons crus! Quelle expérience…

Comptez 3900y pour les 11 sushis et 35000y pour le shirashi.

Ginza est le quartier luxe de Tokyo. Dior, Fendi, Céline, Gucci… toutes les plus belles enseignes sont ici. Vous pouvez également trouver H&M, Zara, Uniqlo, GU… Nous n’avions pas prévu cet après-midi shopping mais par temps de pluie c’était une solution de repli. Je vous conseille : Mitsukoshi qui est un peu l’équivalant des Galeries Lafayette.

PENINSULA

Ce que j’ai aimé : 
La décoration générale de l’hôtel
Le restaurant Peter
Le petit déjeuner Japonais

Revenons au Peninsula donc. Nous avions réservé une table pour deux chez Peter, le restaurant de l’hôtel.

Je ne pouvais pas rêver mieux pour fêter nos 3 ans. Une superbe déco, une vue fascinante, un accueil parfait… Notre serveur était si adorable, nous lui avons fait entièrement confiance pour la commande. Cocktails de la maison, thon et soupe en entrée, dégustation de viandes japonaises, vin japonais… Nous nous sommes régalés. Pour résumer, une soirée parfaite.

Le lendemain matin j’ai pu découvrir la salle de sport et la piscine avant de commander en chambre un petit déjeuner japonais. Thé vert, lait de soja, légumes, œuf, nouilles, riz bouilli aux fruits de mer, dim sum et bun.

Sans être client de l’hôtel il est possible de réserver une table au restaurant Peter mais aussi au restaurant principal du Peninsula pour un petit dej. Pour une belle occasion de vous le conseille vivement. J’ai également aperçu le tea time qui a l’air très gourmand.

PALAIS IMPÉRIAL

Nous avons visité ce qu’il est possible de voir du palais impérial. En théorie il ne se visite pas mais vous pouvez vous promener tout autour. Le site est très vert avec de très nombreuses variétés de fleurs et d’arbres. C’est entretenu avec beaucoup de précision, c’est superbe. Et le contraste avec les buildings en fond ne fait qu’accentuer la beauté du lieu.

Voilà pour les quartiers et adresses que je voulais partager avec vous après notre 2 premiers jours à Tokyo. Je suis dans le train direction Kyoto, rendez-vous sur les réseaux sociaux pour voyager avec nous @youmakefashion.

SCAD : VISITER UN CAMPUS AMÉRICAIN

Dans le top des 10 choses que je veux faire dans la vie : un semestre dans un campus américain. Il est sûrement trop tard mais j’ai reçu il y a quelques mois cette invitation qui m’a faite sauter au plafond, tomber de ma chaise… venir visiter une université en Géorgie. La SCAD, Savannah College of Art and Design est une école qui propose des licences, des masters, avec des cours d’architecture, déco d’intérieur, vidéo, TV, mode, équitation, accessoires, jeux vidéos, joaillerie, script, application, effets spéciaux, animation, peinture, photographie, gravure…

Il existe également une école à Atlanta, à Hong Kong et une antenne à Lacoste en France pour par exemple effectuer 8 semaines.

À Savannah la ville est le campus. L’école possède 73 bâtiments pour les cours, les appartements étudiants, la cafétéria, salle de sport, piscine, poste, shops… 9000 étudiants en tout dont 20% d’internationaux. Il est possible de venir étudier une année, un trimestre, faire une licence, un master…

J’écris cet article dans l’avion sur le retour. Je viens de quitter la ville, le campus et Sean qui nous a accompagné pour tout nous faire découvrir. Je suis toujours triste à la fin d’un voyage, à l’idée de reprendre ma routine. Mais cette fois le sentiment est encore plus fort. J’étais tellement dans mon élément au sein de cette université. J’ai seulement envie de reprendre mes études déçue de ne pas avoir connu la SCAD à la fin des miennes (mon parcours scolaire ici).

Dans cet article et surtout dans ce Vlog j’aimerais vous faire découvrir les différentes infra structures qui accueillent les nombreux cours. Mais aussi la cafétéria, le centre équestre, les logements étudiants… et quelques bonnes adresses de Savannah.

Vous l’aurez compris j’ai été fascinée par la SCAD et le matériel mis à disposition des élèves. Imprimantes 3D, traceurs, caméras, studios d’enregistrements…

Mais j’ai également été séduite par la ville. Peut-être mon plus gros coup de cœur aux États-Unis. Savannah est la ville la plus ancienne du pays. Une ville à taille humaine si je puis dire, des maisons au style victorien, des petites boutiques, de délicieux restaurants, une promenade au bord de la rivière (river street), des parcs, des arbres absolument partout. Je me souviendrai de cette ville comme un endroit très vert avec des maisons majestueuses, colorées et des perrons sur lesquels on aimerait passer la journée. Et surtout l’atmosphère si paisible et heureuse. Plus que dans un film je me suis crue dans un roman.

Je vous laisse avec le Vlog de mon séjour, un maximum de photos de la SCAD et mes bonnes adresses de Savannah.

La Géorgie…

Boutique souvenirs

Cafétéria

Appartement étudiants

Donner un cours en anglais dans une université Américaine… mon meilleur souvenir

Le musée de la SCAD – 601 Turner Blvd, Savannah, GA 31401

Gryphon, un salon de thé au décor féérique. Je me suis crue à DisneyLand… une adresse idéale pour boire une limonade maison, manger une salade ou bien sûr boire un thé. 

Gryphon tea room 337 Bull St, Savannah, GA 31401

J’ai cru à une adresse healthy mais au Soho Café c’est surtout une bonne adresse pour un burger, un grill cheese ou encore un bol de maïs crémeux. J’ai commandé une salade qui c’est avéré être une pyramide mais on s’est tous régalés 😉 Heureusement que le doggy bag est une habitude aux États-Unis^^

Soho cafe 12 W Liberty St, Savannah, GA 31401

J’avais tout d’abord goûté à The Collins Quarter et j’avais adoré leur chaï tea latte glacé. Le dernier midi à Savannah nous sommes retournés dans ce café si bien décoré et accueillant. Salade chinoise pour moi mais la carte propose des bugers, des avocado toasts, des pancakes… On y retourne quand ??

The Collins Quarter 151 Bull St, Savannah, GA 31401

Vous m’aviez énormément conseillé The grey. Une institution. Ce restaurant ressemble d’abord à un diner chic et les détails font finalement penser à un train ancien. La carte est sophistiquée, les plats presque gastronomiques. J’ai commandé tous les accompagnements. Des brocolis, des patates et des épinards. C’était délicieux ! 

Pensez à commander un de leurs 3 cocktails à base de glace (rhume glace banane…). Le meilleur glacier de la ville les livre pour des cocktails glacés, comme des milkshakes alcoolisés. 

The grey 109 Martin Luther King Jr Blvd, Savannah, GA 31401

Garibaldi… ce lieu m’a envouté ! Et nous avons très bien mangé (sauf les huitres qui ce soir-là ne m’ont pas inspirées). Le chef est français ainsi que les vins. Les recettes sont re visitées façon américaine, un délice.  L’endroit idéal pour manger un bon steak .

Garibaldi 315 W Congress St, Savannah, GA 31401

Centre équestre

Espace détente pour les étudiants et piscine

Mes conseils : comment manger sainement aux États-unis ?

Après un mois de rééquilibrage alimentaire (je vous en parlais ici) un challenge s’est imposé : 10 jours en déplacement aux États-Unis.

Pas évident de ne pas craquer devant les pancakes, les burgers, les glaces, les gâteaux… j’ai réussi à garder une alimentation équilibrée et j’avais envie de partager avec vous mes conseils et adresses :

À l’hôtel, les petits déjeuners :

À New-York il y a peu de buffets, plus souvent des plats à la carte. Vous trouverez des fruits coupés, du granola, du porridge… accompagnés d’une boisson chaude et le tour est joué.

Air Bnb ou Abritel :

Si vous faites vos courses il est facile de retrouver vos aliments habituels.

Au restaurant :

Oui il y a à la carte des burgers, des pâtes, des pizzas… mais toujours aussi des salades. La petite astuce (surtout aux US) est de commander la sauce à part pour n’ajouter qu’une grosse cuillère. À vous de choisir une salade avec des légumes, des féculents et un peu de viande, poisson ou tofu. Et pas de dessert pour moi.

Dans les marchés couverts :

J’adore les marchés couverts, celui de Chelsea par exemple. Les copains prendront une part de pizza, un burger, un sandwich au homard (lobster roll)… vous trouvez aussi des soupes, des salades et mon pêché mignon : les poké bowls. Riz, saumon, avocat… miam miam miam.

Les deli’s :

Ouvrez l’œil, dans les grandes villes américaines il existe une tonne de Deli’s avec des buffets. Des salades à composer où il sera facile de créer un plat équilibré. À vous d’ajouter la sauce ensuite.

Les supers marchés :

CVS, D , magasins bio… dans les rues, de nombreux supermarkets proposent des salades, des fruits coupés, des fruits… parfait pour un pique nique ou une collation dans la journée.

Les fast food healthy :

Il existe aussi des fast food plus healthy. Des salades à emporter, des plats à composer… j’ai par exemple adoré The little beet : 1 protéine + 2 accompagnements. Ici tofu, brocoli au sesame et quinoa. Un délice.   

Le sport :

À New York j’adore marcher, beaucoup, tous les jours. Je suis assurée d’une petite activité sportive quotidienne et je découvre la ville. J’emporte dans ma valise des bonnes chaussures pour marcher mais aussi un maillot et une tenue de sport en espérant que mon hôtel ait une salle de sport et/ou une piscine. C’est très courant aux États-Unis.

Surtout les premiers jours quand le décalage horaire fait que je suis réveillée assez tôt. Alors avant le petit déjeuner je commence ma journée à la salle. Par exemple 30 minutes de cardio et 30 minutes de piscine.

Et le cheat meal dans tout ça ?

Lâchez-vous ! J’ai foncé chez Shake Shack pour ma part. Pas de sauce sur les frites et un cheese burger simple (j’ai laissé le double à Nico). En ayant fait attention toute la semaine, ce burger n’était que bien meilleur !