Browsing Category

Voyages

SCAD : VISITER UN CAMPUS AMÉRICAIN

Dans le top des 10 choses que je veux faire dans la vie : un semestre dans un campus américain. Il est sûrement trop tard mais j’ai reçu il y a quelques mois cette invitation qui m’a faite sauter au plafond, tomber de ma chaise… venir visiter une université en Géorgie. La SCAD, Savannah College of Art and Design est une école qui propose des licences, des masters, avec des cours d’architecture, déco d’intérieur, vidéo, TV, mode, équitation, accessoires, jeux vidéos, joaillerie, script, application, effets spéciaux, animation, peinture, photographie, gravure…

Il existe également une école à Atlanta, à Hong Kong et une antenne à Lacoste en France pour par exemple effectuer 8 semaines.

À Savannah la ville est le campus. L’école possède 73 bâtiments pour les cours, les appartements étudiants, la cafétéria, salle de sport, piscine, poste, shops… 9000 étudiants en tout dont 20% d’internationaux. Il est possible de venir étudier une année, un trimestre, faire une licence, un master…

J’écris cet article dans l’avion sur le retour. Je viens de quitter la ville, le campus et Sean qui nous a accompagné pour tout nous faire découvrir. Je suis toujours triste à la fin d’un voyage, à l’idée de reprendre ma routine. Mais cette fois le sentiment est encore plus fort. J’étais tellement dans mon élément au sein de cette université. J’ai seulement envie de reprendre mes études déçue de ne pas avoir connu la SCAD à la fin des miennes (mon parcours scolaire ici).

Dans cet article et surtout dans ce Vlog j’aimerais vous faire découvrir les différentes infra structures qui accueillent les nombreux cours. Mais aussi la cafétéria, le centre équestre, les logements étudiants… et quelques bonnes adresses de Savannah.

Vous l’aurez compris j’ai été fascinée par la SCAD et le matériel mis à disposition des élèves. Imprimantes 3D, traceurs, caméras, studios d’enregistrements…

Mais j’ai également été séduite par la ville. Peut-être mon plus gros coup de cœur aux États-Unis. Savannah est la ville la plus ancienne du pays. Une ville à taille humaine si je puis dire, des maisons au style victorien, des petites boutiques, de délicieux restaurants, une promenade au bord de la rivière (river street), des parcs, des arbres absolument partout. Je me souviendrai de cette ville comme un endroit très vert avec des maisons majestueuses, colorées et des perrons sur lesquels on aimerait passer la journée. Et surtout l’atmosphère si paisible et heureuse. Plus que dans un film je me suis crue dans un roman.

Je vous laisse avec le Vlog de mon séjour, un maximum de photos de la SCAD et mes bonnes adresses de Savannah.

La Géorgie…

Boutique souvenirs

Cafétéria

Appartement étudiants

Donner un cours en anglais dans une université Américaine… mon meilleur souvenir

Le musée de la SCAD – 601 Turner Blvd, Savannah, GA 31401

Gryphon, un salon de thé au décor féérique. Je me suis crue à DisneyLand… une adresse idéale pour boire une limonade maison, manger une salade ou bien sûr boire un thé. 

Gryphon tea room 337 Bull St, Savannah, GA 31401

J’ai cru à une adresse healthy mais au Soho Café c’est surtout une bonne adresse pour un burger, un grill cheese ou encore un bol de maïs crémeux. J’ai commandé une salade qui c’est avéré être une pyramide mais on s’est tous régalés 😉 Heureusement que le doggy bag est une habitude aux États-Unis^^

Soho cafe 12 W Liberty St, Savannah, GA 31401

J’avais tout d’abord goûté à The Collins Quarter et j’avais adoré leur chaï tea latte glacé. Le dernier midi à Savannah nous sommes retournés dans ce café si bien décoré et accueillant. Salade chinoise pour moi mais la carte propose des bugers, des avocado toasts, des pancakes… On y retourne quand ??

The Collins Quarter 151 Bull St, Savannah, GA 31401

Vous m’aviez énormément conseillé The grey. Une institution. Ce restaurant ressemble d’abord à un diner chic et les détails font finalement penser à un train ancien. La carte est sophistiquée, les plats presque gastronomiques. J’ai commandé tous les accompagnements. Des brocolis, des patates et des épinards. C’était délicieux ! 

Pensez à commander un de leurs 3 cocktails à base de glace (rhume glace banane…). Le meilleur glacier de la ville les livre pour des cocktails glacés, comme des milkshakes alcoolisés. 

The grey 109 Martin Luther King Jr Blvd, Savannah, GA 31401

Garibaldi… ce lieu m’a envouté ! Et nous avons très bien mangé (sauf les huitres qui ce soir-là ne m’ont pas inspirées). Le chef est français ainsi que les vins. Les recettes sont re visitées façon américaine, un délice.  L’endroit idéal pour manger un bon steak .

Garibaldi 315 W Congress St, Savannah, GA 31401

Centre équestre

Espace détente pour les étudiants et piscine

Mes conseils : comment manger sainement aux États-unis ?

Après un mois de rééquilibrage alimentaire (je vous en parlais ici) un challenge s’est imposé : 10 jours en déplacement aux États-Unis.

Pas évident de ne pas craquer devant les pancakes, les burgers, les glaces, les gâteaux… j’ai réussi à garder une alimentation équilibrée et j’avais envie de partager avec vous mes conseils et adresses :

À l’hôtel, les petits déjeuners :

À New-York il y a peu de buffets, plus souvent des plats à la carte. Vous trouverez des fruits coupés, du granola, du porridge… accompagnés d’une boisson chaude et le tour est joué.

Air Bnb ou Abritel :

Si vous faites vos courses il est facile de retrouver vos aliments habituels.

Au restaurant :

Oui il y a à la carte des burgers, des pâtes, des pizzas… mais toujours aussi des salades. La petite astuce (surtout aux US) est de commander la sauce à part pour n’ajouter qu’une grosse cuillère. À vous de choisir une salade avec des légumes, des féculents et un peu de viande, poisson ou tofu. Et pas de dessert pour moi.

Dans les marchés couverts :

J’adore les marchés couverts, celui de Chelsea par exemple. Les copains prendront une part de pizza, un burger, un sandwich au homard (lobster roll)… vous trouvez aussi des soupes, des salades et mon pêché mignon : les poké bowls. Riz, saumon, avocat… miam miam miam.

Les deli’s :

Ouvrez l’œil, dans les grandes villes américaines il existe une tonne de Deli’s avec des buffets. Des salades à composer où il sera facile de créer un plat équilibré. À vous d’ajouter la sauce ensuite.

Les supers marchés :

CVS, D , magasins bio… dans les rues, de nombreux supermarkets proposent des salades, des fruits coupés, des fruits… parfait pour un pique nique ou une collation dans la journée.

Les fast food healthy :

Il existe aussi des fast food plus healthy. Des salades à emporter, des plats à composer… j’ai par exemple adoré The little beet : 1 protéine + 2 accompagnements. Ici tofu, brocoli au sesame et quinoa. Un délice.   

Le sport :

À New York j’adore marcher, beaucoup, tous les jours. Je suis assurée d’une petite activité sportive quotidienne et je découvre la ville. J’emporte dans ma valise des bonnes chaussures pour marcher mais aussi un maillot et une tenue de sport en espérant que mon hôtel ait une salle de sport et/ou une piscine. C’est très courant aux États-Unis.

Surtout les premiers jours quand le décalage horaire fait que je suis réveillée assez tôt. Alors avant le petit déjeuner je commence ma journée à la salle. Par exemple 30 minutes de cardio et 30 minutes de piscine.

Et le cheat meal dans tout ça ?

Lâchez-vous ! J’ai foncé chez Shake Shack pour ma part. Pas de sauce sur les frites et un cheese burger simple (j’ai laissé le double à Nico). En ayant fait attention toute la semaine, ce burger n’était que bien meilleur !

CES CHOSES QUE JE N’AI JAMAIS FAITES À NEW YORK

Notre troisième fois ensemble à New York avec Nico. Je vous laisse découvrir nos premiers articles et Vlog ici pour plus de bonnes adresses.

Pour ce séjour New Yorkais nous avions décidé d’innover. De faire toutes ces choses que nous n’avions jamais pris le temps de faire, qui nous faisaient rêver et que des nouvelles adresses.

Veste homme Urban Outfitters 

Nous avions été invités par Samsung à la conférence « unbox your phone » pour découvrir le nouveau Galaxy S8 et S8+ et ses nouveaux accessoires. J’ai pu inviter deux lectrices et les rencontrer là-bas. D’ailleurs je les embrasse fort. Et je vous parle de cet événement dans cet article car assister à une conférence high tech était un de mes rêves. L’excitation d’une nouveauté dévoilée à un public de passionnés. Tout ce que j’adore.

Le premier soir nous avons soutenu les Knicks au Madison Square Garden. Nous avions pris des tickets avant de venir et nous avons choisi le soir de notre arrivée pour nous forcer à rester éveiller. L’idéal pour vite se caler sur un nouveau fuseau horaire. Quelle ambiance! J’adore les matchs de basket. Le jeu est rapide, les supporters sont enjoués et plein de choses se passent durant les nombreuses mi-temps. Jeux, danses, chants…

Je ne sais pas pourquoi je n’étais jamais rentrée dans la bibliothèque publique de New York. L’accès est gratuit et elle se situe tout près de la gare centrale (à voir aussi). Ce lieu silencieux est rempli de milliers de livres et le bâtiment est superbe.

Pour déjeuner à Brooklyn Camille @Noholita nous avait conseillé Brooklyn Crab. Nous avons adoré! Le restaurant sur pilotis est décoré comme dans un film, vous savez les bars dans les ports Américains. Nous avons mangé… du crabe, et des crevettes. C’était frais, délicieux et le décor était si irréel au milieu de Brooklyn. Nous conseillons nous aussi.

Brooklyn crab 24 Reed St, Brooklyn, NY 11231,   

Nous en avons profité pour nous promener autour du restaurant dans le quartier de Red Hook. Des maisons et des bâtiments bas, des shops super mignons et des rues calmes. Un très chouette quartier de Brooklyn!

L’année dernière nous avions découvert l’Oculus encore vide après le mémorial du 11 septembre. Nous avons voulu y retourner maintenant qu’il accueille un très grand nombre de boutiques. Toujours aussi impressionnant de l’intérieur. Je suis cependant moins fan de son intégration avec l’architecture extérieure.

Pour ne pas retourner dans notre traditionnel speak easy (l’adresse ici) nous avons testé Apotheke. Une ambiance tamisée (bien sûr) des cocktails originaux et de la musique live. Au cœur de China Town cette adresse est vraiment sympa mais beaucoup moins intimiste que notre bar habituel.

Apotheke 9 Doyers St, New York, NY 10013

Une comédie musicale à Broadway. Enfin. Un beau cliché New Yorkais mais nous n’en avions jamais vues dans cette ville et surtout sur cette mythique avenue.

J’ai choisi King Lion car elle me faisait rêver depuis des années et mes amies m’en avaient dit tellement de bien. Je me suis dis aussi qu’il serait rigolo de pouvoir chanter.

J’ai ADORÉ (et Nicolas aussi). L’histoire, les musiques bien sûr mais surtout la mise en scène et les costumes. La réalisation est tellement créative c’était incroyable du début à la fin.

Billets commandés sur http://www.ticketmaster.com/

Un autre très bon souvenir : faire du golf comme dans les films. Avec des amis nous avons loué des clubs et 200 balles de golf et nous nous sommes défoulés, envoyant nos balles avec force et pour moi avec peu de précison. Mais j’ai adoré, moi qui ne pratique jamais le golf.

Vous pouvez choisir cette activité également un jour de pluie, vous êtes abrités.

The Golf Club at Chelsea Piers 59 Chelsea Piers, New York

Deux bonnes adresses découvertes le dernier soir avec Nico :

Le bar et son roof top Berry Park avec sa superbe vue sur Manhattan.

Berry park 4 Berry St, Brooklyn, NY 11211

Et le restaurant Diviera drive. Une cabane vitrée au coin d’une rue. Des guirlandes lumineuses à l’intérieur comme à l’extérieur. Un lieu spacieux et une carte délicieuse (parfait aussi pour boire un verre). J’ai fait goûter les choux de Bruxelles rôtis à tout le monde. Vous connaissez? Si ce n’est pas le cas, commandez cette accompagnement la prochaine fois dans un restaurant aux États-Unis. Je déteste ce légume mais les américains le cuisinent d’une manière… qui le rend incroyable et addictif. Oui oui!

Diviera drive 131 Berry St, Brooklyn, NY 11249

Romain a fini par me rejoindre et avec lui j’ai également découvert de chouettes adresses et réalisé un petit rêve.

Le soir de son arrivée nous avons rejoint un ami à lui (pour la petite histoire nous connaissions des gens en commun à New York, le monde est trop petit, qui ont fini par nous rejoindre aussi).

Nous avons diné chez Galli. Une super pizzeria aux airs de Ober mama. Cocktails délicieux, super carte et cadre hyper agréable.

Galli 45 Mercer St, New York, NY 10013

J’ai embarqué tout le monde chez Marie’s Crisis. Un drôle de bar (on dirait que Basil Détective privé a été tourné là) qui accueille un pianiste déluré. Les habitués s’assoient autour du bar pour chanter avec lui des chansons de comédies musicales et surtout des Disney. J’ai adoré chanter dans cette ambiance improbable.

Marie’s Crisis 59 Grove St, New York, NY 10014

Nous avons terminé la soirée dans un bar bien moins original mais tout aussi sympa. Ces trois adresses sont tout près les unes des autres. Ici nous avons bu de supers cocktails !

happiest hour 121 W 10th St, New York, NY 10011

Avant de quitter New York le ciel était si bleu, il faisait si bon qu’avec Romain nous avons pique niqué dans Central parc. Une petite salade, un banc au soleil, le bonheur.

Avec Nico mais aussi avec Romain (et oui je varie les plaisirs^^) nous avons dormi au Sofitel. Un hôtel proche de Time Square donc bien placé dans Manhattan et surtout la meilleure des literies. J’ai découvert qu’ils avaient un eshop. Je pense que j’aurai craqué pour le sur matelas avant de poster cet article^^

Sofitel 45 W 44th St, New York, NY 10036

J’espère que cet article vous donnera des idées pour votre futur séjour ou vous fera un peu voyager…

PARIS : SNACKING DE LUXE

Moins d’une heure pour manger ? Seulement le temps pour un sandwich ? OK, mais pas n’importe lequel.

J’ai découvert la Maison Pradier il y a quelques jours. J’ai passé commande rue Saint Michel mais il existe 13 adresses à Paris et ses alentours : Champs-Elysées, Saint Lazare, Saint Germain, Bastille…

J’ai goûté à un sandwich, une salade, des pâtisseries et un jus fraichement pressé (je n’étais pas seule hein j’ai partagé^^). Rien avoir avec une boulangerie ou un snack habituel. Des produits frais, de qualité, de vraies recettes et des pâtisseries à tomber par terre.

Vous DEVEZ tester le Paris Brest (OMG!!!). J’ai carrément posté ici une photo de l’intérieur de ce gâteau pour être sûre de vous convaincre. +1 également pour le pain (trop souvent négligé dans un sandwich).

Tarifs et carte

Je dois vite vite y retourner pour tester les recettes signées Guy Savoy qui ont débarquées à la carte aujourd’hui.

Une nouvelle adresse à ajouter à ma liste des lieux que je vous conseille sur Paris (retrouvez-les tous ICI).

VLOG : aventure solidaire au Cambodge

Un petit mot à propos de Double Sens. L’agence avec laquelle nous sommes partis Romain, 11 voyageurs et moi. Double Sens propose 12 destinations dans le monde (bientôt 13), des voyages solidaires*. Pour notre part il s’agissait de 2 semaines au Cambodge dont 7 jours sur une île du Mékong avec 6 nuits chez l’habitant. Sur place l’idée est de participer à une mission locale en totale immersion. Nous avons ainsi fabriqué deux cuves de récupération d’eau de pluie et un potager pour deux familles. Le coût du voyage (toutes les infos sont sur le site) couvre les vols, l’hébergement, les repas, le matériel de la mission et même davantage. En effet les besoins de s’arrêtent pas là et même une fois partis nous contribuions à d’autres projets.

La partie touristique, elle, est organisée autour d’excursions toujours dans le respect du tourisme durable.

*Des voyages dans le respect du développement durable où les échanges et rencontres sont privilégiés.

Voici le carnet de bord que j’ai tenu sur place ainsi qu’un Vlog et des photos :

Après 11h de vol (avec la compagnie Air France) nous sommes enfin arrivés à Bangkok. Un bus nous attendait pour rejoindre la frontière. C’est à pied que la traversée s’est faite avec un passage aux douanes (un Visa est nécessaire).

Le bus nous attendait de l’autre côté, au Cambodge donc, pour reprendre la route direction Siem Reap.

Nous avons dîné près du marché de nuit. L’occasion de déguster la cuisine locale : RIZ, soupe de poisson, légumes croquants, viande en sauce et fruits. Plus ou moins ce que nous avons mangé chaque jour durant les 2 semaines.

Après le petit déjeuner, les tucks tucks nous attendaient pour rejoindre les temples. Nous avions une guide charmante qui nous a fait visiter Angkor wat, Ta Phron et Angkor Tom.

J’ai bien sûr adoré le temple d’Angkor War mais j’ai surtout été fascinée par Ta Phron où la nature a repris ses droits sur les temples.

Un autre coup de cœur de la journée, phare circus.

Un petit cirque (formateur) qui propose un spectacle poétique racontant l’histoire du Cambodge.

Bugs caféune super adresses tenue par un bordelais au coeur de Siem Reap pour déguster des insectes cuisinés.

Fin de soirée dans les rues de Siem Reap. Au programme : pub street, une rue de bars, des cocktails et des salons de massages…

La musique est forte, tout le monde danse. J’ai beaucoup aimé cette ambiance.

9h de bus nous attendaient le lendemain pour le rejoindre la campagne cambodgienne. La ville de Sen Monorom pour être exacte, dans le Mondulkiri.

Sur la route, déjeuner chez Smile à Kampong cham. Ce restaurant est une formation pour tous ceux qui y travaillent. Les serveurs et cuisiniers espèrent un jour ouvrir leur restaurant.

Je vous conseille cette adresse si vous passez par Kampong Cham. Et n’oubliez pas de passer sur le pont en Bambou.

Arrivés pour l’heure du dîner, direction Hangout. Toujours du riz, des nouilles, de la soupe de poisson, des légumes, du poulet et tout était très savoureux.

Pour les deux nuits suivantes nous avons séjourné dans un lodge. Des cabanes sur pilotis. La première nuit a été très difficile pour moi. Trouver le sommeil dans le noir complet, avec les bruits des animaux, des insectes, du vent… même sous ma moustiquaire je n’étais pas rassurée du tout. Saleté d’angoisses incontrôlables et insensées. Mais ma maman m’a rassuré « Nous avons une capacité d’adaptation incroyable tu vas voir tu vas te surprendre ».

Après une petite nuit donc, trek en forêt dans la réserve Ci Bunong.

Nous avons eu de la chance en tombant sur des éléphants. Quel incroyable animal. Ils sont ici en réinsertion dans cette réserve naturelle, protégés par WWF.

Pause déjeuner au bord de l’eau et BBQ. Nous avions transporté de la viande, du poisson, des légumes et du riz bien sûr^^

Tout a été cuit sur place par nos guides grâce à des brochettes de bambou.

Avant de repartir les éléphants nous ont rejoint et se sont baignés devant nous. Quel spectacle de les voir habillement plonger dans l’eau.

Et pour tout vous dire la seconde nuit dans le lodge a été vraiment meilleure. Je me suis étonnée. J’avais passé la journée dans la nature sans me faire tuer haha et je commençais peut être à m’y faire…

5h de bus avant de rejoindre Sambor.

Nous avons fait 1h de pirogues avant de rejoindre l’île de Koh Phdao. Il était 18h, nous étions donc dans le noir complet. Le chef du village nous a accueilli sur la plage et un dîner nous a été servi. C’est autour de cette table, à l’abri de la chaleur, à l’entrée du village, que nous nous sommes retrouvés pour tous les repas cette semaine-là.

Est venu ensuite le temps de rencontrer notre famille. 5 minutes de vélo dans le noir pour découvrir notre nouvelle maison. Un adorable couple nous attendait et nous avez préparé un espace pour dormir, sous des moustiquaires (dieu merci). Un vrai rêve d’enfant, une cabane cosy.

La maison (comme toutes les autres) étaient sur pilotis avec en dessous des animaux et les sanitaires.

L’agence Double sens n’en était pas à sa première mission sur cette île. Notre famille disposait déjà de deux cuves, d’un toilette turque, d’une petite douche, d’un poulailler et d’une porcherie.

Je me suis endormie comme un bébé, protégée par cette timide famille et accueillie les bras ouverts.

Le lendemain j’ai été réveillée à 5h. La vie s’éveille avec le lever du soleil. J’ai pu visiter la maison et surtout découvrir les environs. Je me sentais bien…

Après un bon petit dej (oui je commençais à manger des pâtes au réveil) la mission a pu commencer. Une famille en pleine construction de leur maison avait besoin de deux cuves de récupérations d’eau de pluie pour eux et leurs 4 enfants.

Pendant deux jours (le matin et en fin d’après midi, à cause de la chaleur) nous avons construit les fondations et créé les citernes en béton. Et le temps supplémentaire a été utilisé pour créer un potager.

L’agence Double Sens a formé sur place un chef de chantier qui supervise toutes les missions depuis 2013.

Quand nous n’étions pas en train de travailler nous avons rencontré un ancien du village, visité la maison de l’esprit de Koh Phdao et découvert des métiers artisanaux comme le tissage de panier. Que des gens qui étaient ravies de partager leur passion et répondre à nos questions. Et elles étaient nombreuses, leur quotidien nous intriguait tellement.

Notre mascotte <3

À la moitié de la semaine nous avons passé une matinée sur la côte. Visite du marché de Sambor (achat de tissus, d’encens ou encore d’un pyjama^^) et visite du temple aux 100 piliers et de son centre de protection des tortues du Mékong.

Nous avons aussi navigué sur le Mékong (dans lequel nous nous sommes baignés) à la découverte des dauphins d’eau douce, dégusté des pâtisseries locales et surtout nous avons cuisiné avec notre famille pour déjeuner tous ensemble.

Nous avons été si chanceux d’être accueillis par cette famille. Les cambodgiens sont très discrets, presque timides. Malgré ça ils nous ont ouvert leur maison, nous avons dormi avec eux, dans la même pièce et nous avons partagé leur quotidien si différent du notre. Ils nous ont remercié pour notre temps, pour cette mission mais je les remercie pour cette leçon, cette expérience. De la simplicité, beaucoup de sourire et une vie au rythme du soleil et du chant du coq.

Bénie par les bonzes.

Il nous aura fallu une journée de bus pour rejoindre Sihanoukville. Nous avons dormi sur place pour prendre le bateau le lendemain matin. C’est sur la plage que le séjour s’est terminé. Deux jours à Koh Rong avant de rentrer en France (avec une nuit à Bangkok pour ceux qui me suivent sur Snapchat).

Toutes les ambiances sont possibles à Koh Rong. J’étais heureuse de ne pas être dans la partie trop touristique et fêtarde. Des cabanes sur pilotis au bord de l’eau, les repas les pieds dans le sable et de beaux coucher de soleil… Nous avons eu le temps de nous baigner (beaucoup et les coups de soleil parlent pour moi), de faire du bateau pour plonger. Je vous conseille la sortie de nuit pour nager avec les planctons phosphorescents. Et de vous faire masser avec le bruit des vagues à l’ombre des arbres sur la plage.

Deux semaines, un programme sur mesure, varié, sans qu’un jour ne se ressemble mais toujours dans la volonté d’un tourisme durable, en dehors des sentiers battus et dans l’échange et le partage avec les habitants de ce superbe pays.

J »aimerais sincèrement vous conseiller de tester au moins un fois dans votre vie cette manière de voyager et découvrir (ou redécouvrir) un pays. Double sens organise des circuits en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud. Allez jeter un coup d’œil sur le site : le Pérou, la Mongolie, le Sri Lanka, le Bénin… Et pour vous tenir au courant : la page Facebook de Double Sens.

Vous pouvez partir seul, à deux, former un groupe ou encore vous ajouter à un groupe. Je ne connaissais personne à part mon Romain. Nous sommes partis avec 11 inconnus et nous sommes revenus avec 11 amis. De (très) belles rencontres, une expérience qui rapproche, qui crée des liens uniques et des souvenirs gravés à jamais.

J’ai aimé me faire bousculer, apprendre à construire une énergie de groupe, aller au bout d’un projet, dormir chez l’habitant, échanger avec ma famille d’accueil, ne jamais me sentir comme une touriste mais plutôt comme une respectueuse exploratrice et surtout avec pu partager tout ça avec vous. En vous souhaitant de tout mon cœur de tenter un jour cette expérience humaine et inoubliable.

J’embrasse fort Clémentine, Roxane, David, Jim, Ula, Laurent, Lucas, Widad, Aïcha, Caro, petit Romain et je remercie très fort Gwen et Vibol.

*Dans mon sac à dos (et non une valise)* 

De la crème solaire, de l’anti moustique, pas de maquillage (il fait bien trop chaud), un sac à viande, une serviette, des lingettes, des chaussures de marche, une tenue qui recouvre épaules et genoux, des tonges pour la douche, du shampoing sec, du savon, un coupe ongle, des gâteaux (quand le riz ça suffit), une batterie externe, une écharpe et un sweat pour dormir et dans les bus climatisés, une gourde, une lampe frontale, un sac à dos et un dictionnaire Kmer/Français.