Browsing Category

Voyages

MON AVENTURE EN AMAZONIE

Photos Le Petit Français

Dans cette vidéo je vous raconte mon séjour en Amazonie aux côtés de la marque Klorane et sa fondation. 

Mon article sur mon sac à dos pour partir en Amazonie

Nous avons voyagé jusqu’à Sao Paulo puis Belem. Et en bus nous avons rejoint le village de Tomé Açu. Notre premier stop. Manoel et sa famille nous ont accueillis chez eux.
Francesca, sa femme était une grande cuisinière. On s’est régalé d’açaï, de noix de coco, de différents fruits, de compote de cupuaçu…´

Le cupuaçu était LA star de ce séjour. Je l’ai découvert sous forme de gâteaux, de compote, de glace… et même d’huile pour la cosmétique. J’ai appris sur place comment casser sa coque, récupérer sa chair autour de ses nombreuses fèves et ce sont ses fèves qui une fois séchées et pressées, produisent de l’huile. Et ce beurre est 1,5 fois plus nutritif que le karité.

Manoel ne cultive pas seulement le cupuaçu mais aussi de nombreuses variétés. Il pratique et défend l’agro foresterie. L’agro-foresterie c’est la diversité des plantes cultivées sur un même terrain pour qu’elles se protègent être elles, enrichissent le sol, diversifient les revenus…

On s’est ainsi promené sur ses terres à travers les poivriers, les plants de cupuaçu, d’açaï… J’étais bien contente d’avoir des bottes hautes ! En essayant d’ignorer les bêbêtes autour de moi.

Manoel a découvert avec sa famille la vidéo Klorane que vous découvrirez très bientôt sur les réseaux. Manoel était si heureux de se voir dans cette vidéo.

Il a fallu dire au revoir à notre famille d’accueil et nous avons voyagé une journée en bus, pour rejoindre Bela Aurora.

La marque Klorane cherchait un actif très hydratant et végétal. Ils ont découvert au Brésil le cupuaçu, déjà largement cultivé ici, comme par Manoel. Et en parallèle, Klorane botanical fondation a décidé de mener une action concrète. La fondation a été créée il y a 24 ans par Pierre Fabre. Elle mène des actions, agit, protège les plantes, partage ses connaissances et sensibilise. Et elle accompagne ainsi l’entreprise de Manoel et ensemble ils soutiennent le village de Bela Aurora. Depuis plusieurs mois une quinzaine d’habitants cultive désormais le cupuaçu grâce aux conseils et à l’expertise de Manoel qui a formé Carlino, le chef du village.

Les enfants étaient si heureux de nous montrer leurs herbiers, leur école, leurs maisons… eux aussi sont sensibilisés (comme les adultes) à l’avenir de la forêt amazonienne. Ils avaient même préparé un spectacle, une danse à notre arrivée et une chanson.

Plusieurs fois par jour tout le monde se baigne. Scorpions, caïmans… moi je n’ai pas testé^^

On a pu visiter les pépinières mais aussi les plants de cupuaçu récemment plantés.

Le bateau bus pour se rendre à l’école. 

C’était incroyable de vivre ces quelques jours avec eux. Merci à nos deux familles d’adoption !

En Avril, Klorane a lancé ces 4 gammes à base de cupuaçu. 4 parfums : cupuaçu, hibiscus, figue et yuzu.
Il s’agit de la première gamme corps de la marque : un savon, une crème de douche et un lait pour le corps. Des produits très riches et hydratants…

Merci à la marque Klorane pour cette invitation, à la Klorane Botanical Fondation (et Florence) pour toutes ces découvertes et à Anne-Sophie (parce que avec des gens géniaux c’est encore mieux). 

RIO DE JANEIRO (AGAIN)

J’ai visité Rio en 2016 pendant les Jeux Olympiques. En revenant ici il y a quelques semaines je pensais presque redécouvrir la ville. Mais finalement les jeux n’avaient pas tant dénaturé la ville. J’ai retrouvé Rio que j’ai tout autant aimé.

Nous étions avec Anne-Sophie (que vous verrez en photo) qui elle ne connaissait pas la ville. J’ai donc refait pas mal de choses que vous pouvez retrouver dans mon premier article/vlog.

Voici les adresses et activités que je voulais partager avec vous :

Oscar Bistrot

Je crois que c’est la première fois que je mangeais dans un restaurant français à l’étranger. Mais après notre séjour en Amazonie on s’est laissés tenter. Improbable nous connaissions la serveuse, parisienne.

Caipirinhas bien sûr, ceviche, gaspacho, poissons… tout était délicieux et la terrasse était très agréable.

Colombo

J’avais vlogué cette superbe pâtisserie en 2016. Mais je n’avais fait que passer. Nous sommes revenus déjeuner à l’étage. Buffets, nappes blanches, pianiste… on a super bien mangé et quel cadre !

Aprazível

Nous avions tellement aimé notre déjeuner à Aprazível lors de notre premier séjour que j’ai choisi ce restaurant pour l’anniversaire de Nico. Niché dans le quartier de Santa Teresa la vue sur Rio est fabuleuse.

Je vous conseille de goûter au coeur de palmier grillé, au guacamole d’açaï et aux Caipirinhas de cupuaçu !

Pain de sucre

C’était notre seul regret, ne pas avoir fait le pain de sucre. Alors tôt le matin, alors que le ciel était découvert, nous avons pris de la hauteur. Message à tous ceux qui auraient le vertige : la structure est très stable, je n’ai pas du tout eu peur pendant le rapide trajet. Les photos de la vue parlent d’elles-mêmes.

Escalier Selarón

Impossible de ne pas remonter les marches de Selarón. J’ai appris que l’artiste Selarón avait posé le premier carreau de couleur pour changer l’atmosphère du lieu il y a 25 ans. Un touriste a trouvé l’idée géniale et lui a envoyé un carreau représentant son pays. Et ainsi de suite. Aujourd’hui plus de 2000 carreaux représentent 120 pays (et bien plus encore de régions, j’ai même trouvé le pays basque).

Sao Bento Monastery

Le monastère de Saint Benoit est une merveille. Austère de l’extérieur des trésors se cachent à l’intérieur. À visiter absolument. Je ne mettrai qu’une photo pour vous laisser la surprise.

Immense mur de tags, près de l’aquarium de Rio.

Jardin Botanique

Nous avions été fascinés par ce jardin botanique. On était très impatients de le redécouvrir.

Et cette fois on nous avait soufflé de ne pas louper le parc Lage, qui est à environ 2km du Jardin Botanique. Magnifique aussi.

Une nouvelle expérience magnifique à Rio de Janeiro. Je remercie notre guide grâce à qui nous avons pu faire autant de choses en peu de temps. Et surtout en apprenant beaucoup sur la ville. Si ce service vous intéresse (la ville est immense, il a donc une voiture et s’adapte à vos envies) n’hésitez pas à le contacter (il est brésilien, il parle français) pour organiser ça et connaître ses prix.

WEEK-END À LONDRES (APPARTEMENT DE FOLIE)

Je vous le racontais dans cet article mais début Avril nous avons voyagé à Bord de l’Orient Express direction Londres.
Le voyage était déjà une incroyable expérience et nous en avons profité pour passer le week-end à Londres.

Je savais que mon amie Claire vivait dans le quartier de South Hackney.
En réservant notre appartement sur Abritel j’ai donc ciblé mes recherches autour de chez elle.
Elle venait de déménager je ne connaissais pas l’adresse et pourtant nous nous sommes retrouvées dans la même rue. Voisines le temps d’un week-end 😉
L’appartement était incroyable. Un loft réaménagé, dans un ancien entrepôt et décoré avec beaucoup de goût.
Au RDC, la salle de bain et une chambre, en brique. Et à l’étage, cette incroyable pièce (cuisine/bureau/salle à manger/salon) et sa verrière.
On s’y est vraiment senti bien. On a pu cuisiner, travailler, filmer une vidéo Nico et moi, inviter des amis pour une soirée pizzas et jeux de société… comme à la maison.

Le lien de l’appartement, juste ICI.

Vous l’aurez compris c’était un week-end entre copains, dans une ville que nous aimons tout particulièrement.

Nous avons découvert quelques adresses dans le quartier comme :

Mare St Market
Le lieu venait d’ouvrir quelques jours avant. Un bar restaurant pensé comme un food court. La nourriture était originale et c’était un super endroit pour passer une soirée tous ensemble.
La déco et l’atmosphère étaient vraiment particulières.

Rosa’s
Un restaurant thaï, qui ne paie pas de mine mais qui faisait partie des QG des copains. On les a suivis  et on s’est régalés avec des pad thaï !

Netil360
Endroit très connu du quartier.
Un immense rooftop et une vue incroyable sur Londres (les couchers de soleil y sont superbes en été). On est rentrés tôt ce soir-là. Je crois que l’on s’est fait virés avant 22h30^^

Stoke newington
Nous avons passé notre samedi autour de Stoke Newington. De nombreux restaurants, des boutiques… j’ai adoré découvrir ce quartier !

On a ainsi déjeuné chez The Blue Legume.  Un restaurant méditerranéen. Nico a commandé un brunch et moi une énorme assiette avec différentes salades et une aubergine farcie. Un délice !

Abney Park Cemetery
On s’est baladés dans le quartier, à travers de magnifiques quartiers résidentiels mais aussi dans le cimetière Abney Park. Cet endroit était vraiment calme et mystique. Je vous conseille de le traverser.

Le soir, nous avons bu des bières à Crate Brewery avant de finir la soirée à la maison (pizzas et jeux de sociétés mais je vous le disais plus haut).
Un endroit très tendance, proche du stade olympique et au bord de l’eau. Super lieu mais bondé le samedi soir.

Shoreditch house
Avant de rentrer à Paris nous avons pris un brunch à Shoreditch house. Un lieu privé, entrées sur recommandation. Nos amis avaient des cartes de membres alors ils ont pu nous recommander tous les deux…
Je vous en parle tout de même si jamais vous avez l’occasion d’y aller aussi.
Bars, salle de jeux, restaurants, piscine… un club privé, réservé aux membres qui travaillent dans le milieu artistique ou de la communication.
Je ne connaissais pas ce système mais j’ai adoré l’endroit. Nous avons très bien mangé et le lieu est incroyable (la déco…).
J’ai réussi à prendre nos plats en photos mais les images sont interdites (vous pouvez en voir quelques unes sur leur site internet).

Nous sommes donc restés dans la même partie de Londres, à presque tout faire à pieds et à rencontrer les copains des copains.
Se sentir Londoniens… Super week-end !

ROAD TRIP DANS LE SUD DE LA CALIFORNIE (PALM SPRINGS, JOSHUA TREE et SAN DIEGO)

Lors de notre dernier séjour en Californie nous avons atterri à Los Angeles et nous avons commencé par visiter la ville. Retrouvez mon article et mon premier Vlog ICI.

Après 6 jours à LA nous voilà partis à la découverte du sud de la Californie. Lui comme moi ne connaissions pas Palm Springs et Joshua Tree. Et j’avais très envie de faire connaître San Diego à Nico. Mon cousin y vit avec sa femme, j’adore cette ville.

LE DINOSAURE

De Los Angeles (toujours au volant de notre location Europcar) nous avons roulé jusqu’à Palm Springs. Ce qui ne nous a pas pris plus de 2h30.

En route j’ai insisté pour s’arrêter dire bonjour au plus grand dinosaure du monde. Je voulais ma photo clichée !

L’adresse à rentrer dans le GPS est 50800 Seminole Drive, Cabazon, Californie

PALM SPRINGS

Arrivés à Palm Springs nous avons craqué pour un cheese burger, des frites et la sauce spéciale (qui n’est pas au menu mais il suffit de la demander) chez In and Out.

Le ventre bien rempli nous avons roulé dans les différents quartiers résidentiels de la ville.

Il pleuvait mais les maisons n’en étaient pas moins fabuleuses. En semaine et en Mars la ville était très calme. Nous avions l’impression de se balader seuls dans un décor de film.

On a été complètement envoutés par cette ville.

Grâce à quelques éclaircies nous avons pu prendre quelques photos souvenir.

Pink door

Passage obligatoire par The Saguaro, cet hôtel mythique et multicolor.

JOSHUA TREE

Direction notre Airbnb (lien ici), réservé dans le Yucca Vallée.

-15€ sur votre première réservation en vous inscrivant via CE LIEN.

En 45 minutes nous étions devant cette maison, choisie pour sa vue. L’intérieur était idéal : salle à manger, cuisine, salon, jeux de société, deux chambres… mais surtout, une grande terrasse. Coucher de soleil en arrivant mais surtout incroyable lever de soleil en se réveillant avant 7h. C’était à couper le souffle. Nous sommes restés là 1h le matin, simplement à regarder les reliefs, la lumière évoluer et les petits animaux passer.

 

Notre hôte nous avait préparé une petite liste d’adresses pour dîner. Nous avons vu le mot « saloon » et il ne nous en a pas fallu beaucoup plus pour foncer. L’ambiance de ce saloon était géniale et on a mangé une bonne viande devant un match.

Le lendemain, journée dans Joshua tree. Un parc national que je rêvais de faire pour ses cactus à perte de vue et son champ d’éoliennes. Je suis fascinée par les éoliennes, surtout quand elles sont installées par milliers, quel spectacle.

Comptez 25$ l’entrée/voiture et pensez à prendre des bouteilles d’eau et un pique-nique. Nous avions fait des courses la veille à Palms Springs comme je vous l’explique dans le Vlog.

Et n’oubliez pas aussi de partir avec le plein d’essence.

À l’entrée on vous remettra un plan et un magazine qui regroupe tous les points d’intérêts. Le parc n’est pas immense, une petite journée vous suffira. Il faisait déjà bien chaud en Mars, attention en été.

Nous avons beaucoup aimé « keys view » et sa vue imprenable sur la vallée de Coachella et le jardin de cactus.

SAN DIEGO

En fin de journée nous avons repris la route direction San Diego. Passage obligé par Palms Springs où nous nous sommes arrêtés prendre un café et revoir quelques rues, sous le soleil cette fois.

En 2h il me semble nous étions chez mon cousin, pour un BBQ.

J’étais à San Diego avec mon amie Lucie 3 ans auparavant. Je vous remets ici LE LIEN de mon article et mon Vlog.

J’ai refait les incontournables avec Nico :

Mounth Soledad et sa vue sur tout San Diego.

La Jolla et ses phoques bronzants sur la plage.

Le brunch que j’avais adoré, pour son bloody mary bar (Davanti Enoteca).

Balboa parc et sa serre

Coronado

Mais aussi de nouvelles adresses, découvertes ensemble grâce à mon cousin Adrien et sa femme Michele :

Le self realization fellowship qui est le jardin public d’une secte. Très chouette pour sa végétation et sa vue sur l’océan.

  

Le café gratitude (que je n’avais pas encore fait à Los Angeles, c’était l’occasion). Chaque plat et boisson ont un MOOD. J’ai commandé un bowl « indien », délicieux. Retrouvez la carte par ici.

ENCENITAS

La nouvelle maison de mon cousin se trouvait exactement à Encenitas (qui se situe dans le comté de San Diego au Nord de la ville).

Chaque soir nous contemplions le coucher de soleil les pieds dans le sable, tant la maison était près de la plage.

Si nos bonnes adresses à Encenitas vous intéressent, en voici quelques unes :

Nous avons mangé chez Handels des glaces maison incroyables. Brownie chocolat peanut butter pour moi.

Le centre ville est très riche en belles boutiques du côté de S Coast Hwy.

Pour boire une bière, direction la brasserie : Culture brewing co qui expose un artiste différent chaque mois.

Et juste en face, (The Tacos Stand) un restaurant mexicain qui propose des tacos et des burritos. Je me suis régalée avec quelques tacos et Nico a adoré son burrito.

Après un peu plus de 4 jours à San Diego il a fallu reprendre l’avion direction Paris. Nous avons rendu la voiture chez Europcar à l’aéroport (et une navette nous a conduits directement à notre terminal).

Nous avions eu un accroc sur la voiture et l’assurance a tout couvert. Bien contents d’y avoir souscrit au moment de louer la voiture.

Pas de vol direct depuis San Diego pour Paris. Notre vol Air France est passé par Detroit avec une escale de moins de 2h.

Dans l’avion, au retour, nous discutions déjà avec Nico de revenir à San Diego. Nous avons vraiment adoré cette ville, être si proche de la mer, de Los Angeles, du Mexique, de Joshua Tree…

Dans mes rêves je nous imagine revenir 1 mois, prendre des cours d’Anglais et s’installer près de la plage.

En attendant, j’espère que ce second article vous aura plu, ainsi que ce Vlog.

Vous pouvez retrouver mes articles/vlogs par ici sur

Las Vegas

Les Parcs Nationaux

San Diego

San Francisco

New York

Comment organiser son road trip aux USA

et tous mes articles sur les États Unis (Washington, Savannah, Baltimore, Richmond…).

Voyager à bord de l’Orient Express (Venise Simplon Orient Express)

Mi Décembre, pour mon anniversaire, Nico a fait très fort. Il m’a offert un de mes livres préférés : « Le crime de L’Orient Express », d’Agatha Christie. Nous avions vu le film au cinéma la veille au soir (c’était mon idée, énorme coïncidence) et j’ai pensé à un client d’œil. A l’intérieur, un petit mot, une invitation à voyager à bord de l’Orient Express le 5 avril 2018. J’ai pleuré devant tous les copains ce soir-là.

Après une longue et excitante attente ce jour est enfin arrivé. Un rêve s’est réalisé cette semaine… Cette journée de voyage jusqu’à Londres était encore plus magique que je n’aurais pu le soupçonner.

Vous m’avez posé beaucoup de questions et il est vrai que les réponses ne sont pas évidentes à trouver sur internet. Je vais donc vous raconter comment se déroule cette journée et vous donner plus de détails sur comment organiser un voyage à bord de l’Orient Express.
 

L’histoire de L’Orient Express

L’Orient-Express était un train de luxe qui depuis 1883 assurait la liaison entre Paris et Vienne. Puis Venise à partir de 1919 et Istanbul.
En 1977 L’Orient Express stoppa toutes activités.

Aujourd’hui

En 1982, un nouveau train de luxe pris le relais : le Venise-Simplon-Orient-Express, avec le trajet : Boulogne-sur-Mer (désormais Calais) – Paris – Venise, via Innsbruck ou Vienne, avec aussi un prolongement possible vers Istanbul.

Comment se passe le voyage ?

Nico avait réservé un trajet Paris-Londres.
Nous avons embarqué à Bord de l’Orient Express à 9h18 jeudi dernier pour arriver à Calais avant 14h. En bus nous sommes passés sous la Manche (avec un arrêt rapide par les douanes) et vers 15h nous montions à bord de British Pullman qui nous a conduit à Londres. Arrivée 17h30.

8h de voyage donc, depuis Paris pour atteindre Londres. On ne choisit pas ce moyen de transport pour sa vitesse mais pour l’expérience.

Déjà sur le quai à Paris l’accueil est mémorable. Nous avons été installés dans notre cabine (Nicolas avait commandé du champagne, en décembre au moment de la réservation) et la personne en charge de notre wagon est venue nous présenter les lieux. Il nous a montré comment fonctionnaient les lumières, le chauffage, la fenêtre qu’il est possible d’ouvrir, le point de rafraîchissement bien caché dans un placard…
Ces cabines doubles disposent d’une confortable banquette qui se transforme en lit superposé pour les trajets de nuit. Si vous êtes plus que 2, certaines cabines sont communicantes.


Nous étions attendus pour le brunch à 10h. Chaque voyageur se voit attribuer une heure pour manger, le restaurant n’étant pas très grand (2 wagons, 20 couverts il me semble) cela permet à tout le monde de manger tranquillement.
Et compris : le champagne et un brunch de 3 plats. Ce jour-là on nous a servi des œufs et du saumon fumé, du homard pommes dauphines et une tarte tatin avec une boisson chaude.
Nous avons profité du moment un maximum (le mix restaurant et train est vraiment génial) et nous nous sommes réinstallés dans notre cabine vers 12:30.


J’étais émerveillée, je me souviendrai de tous les détails pour toujours. J’avais même pris le livre d’Agatha Christie pour en lire des passages, dans ce train mythique.

Arrivés à Calais vers 14h.
Le bus qui nous attendait était un bus très moderne, dans lequel nous a été servi du champagne (le fil rouge de ce voyage^^).
Le bus a été installé dans un contener, sur un train et la traversée s’est faite en douceur, très rapidement sans avoir le temps de même réaliser.

En Angleterre nous sommes montés à bord de British Pullman. L’équipe de l’Orient Express est restée sur le quai pour nous saluer avec une fanfare ! Incroyable.
Pas de cabine dans ce train-ci. Un tea time nous attendait. Nous avons pris place autour d’une table dans de confortables fauteuils.
Champagne, thé, quiche, sandwichs salés, scones et petits gâteaux au menu.
Le train était moins féerique que l’Orient Express mais c’est tellement inattendu de voyager dans ces conditions. J’ai aussi beaucoup apprécié cette partie du trajet.

Nos bagages nous attendaient sur le quai à Londres, Victoria Station.

Comment réserver ?

Le site du Venice Simplon Orient Express est celui-ci.

Au moment de réserver vous verrez que les billets ne sont pas proposés toute l’année. En effet le train est en rénovation presque la moitié de l’année, en Hiver.

Jeudi 5 avril 2018 il s’agissait seulement du second voyage de la saison.

Les prix varient suivant le trajet mais aussi   en fonction de la période et quand vous prendrez les billets.
Les prix commencent à 500£/personne l’aller (Paris Londres par exemple) et peuvent monter jusqu’à 3 500£ (Paris Vérone par exemple, toujours l’aller simple).
J’ai vu aussi des billets à 5 950£ (Venice Budapest Paris).

Vous recevez un billet chez vous, sous forme de carnet avec l’histoire de ce train et toutes les réponses à vos possibles questions.

Un dress code est imposé. Smart casuel pour la journée et chic le soir. Tout est expliqué dans le carnet justement.
Nous n’étions pas les plus habillés mais c’est vrai que nous avons joué le jeu à fond.
D’ailleurs ma robe était une Asos (lien ici), mon petit sac jaune Chloé, manteau American Vintage et le bagage H&M.

Nous avons fait le retour en Eurostar.

Je crois avoir répondu à toutes vos question. Le site est très bien fait si vous avez d’autres interrogations. Si vous hésitez encore et si vous pouvez vous le permettre je vous invite vivement à tenter l’aventure. C’était inoubliable.