Search results for

soutien

JE NE PORTE PLUS DE SOUTIENS-GORGE

Comme beaucoup d’entre vous je lis depuis des années des articles sur le soutien-gorge. Il fait mal à notre dos et accentuerait le relâchement de notre poitrine. Moi qui pensais porter des soutiens-gorge pour justement m’assurer le maintien de ma poitrine dans le futur…

Il faut savoir que plus de 75% des femmes portent la mauvaise taille de soutien-gorge. Nous avons alors tendance à nous voûter et cela peut expliquer nos douleurs au niveau des trapèzes, des indigestions, des raideurs à la nuque ou encore des maux de tête fréquents.

« Le port d’un soutien-gorge qui ne supporte pas les seins efficacement peut conduire à des problèmes de posture  » Sammy Margo, kinésithérapeute.

Le professeur Jean-Denis Rouillon a étudié le soutien gorge pendant 15 ans et affirme que les femmes qui n’en portent pas ont les seins plus fermes en vieillissant et adoptent une bien meilleure posture.

J’ai pour ma part une petite poitrine, je ne portais pas de soutien-gorge pour réellement soutenir mes seins. Plutôt pour arrondir leur forme et cacher mes tétons apparents sous un tee-shirt. Et puis surtout parce qu’au collège les copines en portaient et depuis c’était un réflexe, le matin : soutif/culotte/chaussettes.

L’année dernière je me plaignais souvent d’une forte douleur dans le dos. Elle apparaissait toujours en fin de journée et détacher mon soutien gorge la faisait disparaître en quelques minutes. J’ai mis du temps à réaliser qu’il suffisait peut être de ne plus en porter. La douleur était devenue si forte que le 1er janvier 2017 j’ai décidé d’arrêter les soutiens-gorge. Et depuis, plus de douleur!

Je continue par contre à porter des brassières au sport. J’ai essayé sans et même avec une mini poitrine c’est pas possible ma chérie.

Les premiers mois ont été hyper simples puisque j’avais toujours un pull ou un gilet sur mes tops. Le printemps est arrivé et la tâche s’est compliquée. Je n’assume pas vraiment d’afficher mes tétons à travers mes tee-shirts (avis perso). Pour le moment je porte des petits tops fins à dentelle sous mes robes décolletées, mes chemises ouvertes ou mes tops un peu trop fins. J’ai acheté des brassières en coton et des triangles sans armatures pour les tenues qui l’obligent. Pour cet été je vais garder l’astuce des tops en dentelle (les miens viennent de chez Asos, Zara…). Mais il fera parfois trop chaud! J’ai toujours mes triangles mais j’aimerais trouver d’autres solutions. Les caches tétons collants sont cools en plan B pour une belle robe dos nus par exemple mais je ne vais pas porter ça tous les jours en été sous mes débardeurs et petites robes fines^^

Alors si vous avez des idées (à part assumer ses tétons, ça on verra avec le temps) je suis preneuse.

MICKEY SOUTIENT LE PSG

Pourquoi je publie ce look aujourd’hui ? Ce soir je serai devant le match PSG – Chelsea ! C’était donc le jour parfait pour vous poster ma tenue 😉 Ce samedi, c’est Mickey qui soutenait le PSG. Tout à l’heure se sera Nico et moi.

Avant ça je vous donne RDV ce soir à partir de 19h30 pour une vidéo LIVE. Je donnerai le lien sur Twitter et Facebook. L’occasion de me poser vos questions et passer un moment tous ensemble !!!

Ciré Petit Bateau, sweat Undiz, pantalon Zara, chaussettes Topshop (4,5€), sac 3.1 Phillip Lim, collier Mademoiselle Pierre et Air Max 1 ID PSG
Rouge à lèvres Bourjois rouge édition Velvet « happy nude year« 

RENTRÉE HEALTHY (APRÈS LES ÉCARTS DE L’ÉTÉ)

Pour répondre à vos messages (car ils ont été nombreux fin Août) j’ai pensé écrie cet article afin de vous aider pour entamer une rentrée healthy après (peut-être) les écarts de l’été.

Pas de panique, voici mes conseils :

NE PAS CULPABILISER

Je sais que beaucoup d’entre vous culpabilisent : les glaces, les gaufres, les cocktails, les restaurants à répétition…c’est fait, c’est fait. Je suis sûre que vous vous êtes régalées et j’espère que vous avez bien choisi vos écarts : des gaufres maison, des glaces artisanales, les restaurants en bord de plage avec du poisson frais, des frites maison… Pas de culpabilité à avoir, vous avez fait des écarts mais ça n’est en rien un échec.

NE PAS SE PESER

Je vous déconseille de vous peser si vous sentez que les écarts ont été trop nombreux cet été. De toute façon il suffit de voir comment vous vous sentez dans votre jean préféré. La balance ne vous soutiendra pas^^
Vous ressentez peut-être un ou deux kilos en plus, la balance ne vous donnera qu’un chiffre, votre ressenti est plus important. Ils seront vite perdus !

REPRENDRE TOUT DE SUITE DE BONNES HABITUDES

Le conseil le plus important est de reprendre les bonnes habitudes dès que vous rentrez chez vous. Rappelez-vous comment ça se passait en Juin à la maison… ALLEZ on est reparti.

EVITER LE « FOUTU POUR FOUTU »

Et donc évitez le foutu pour foutu. « Je rentre jeudi mais je reprendrai mes repas équilibrés lundi… ».
L’été est fini donc les journées « glaces + apéro + resto » s’arrêtent à votre retour 😉 N’attendez pas pour reprendre vos habitudes.

FAIRE LE PLEIN

La première chose à faire et donc de faire les courses. Rachetez-vous des fruits et des légumes, faites le plein de yaourts, muesli, lait, oeufs, protéines, féculents… et n’oubliez pas les ingrédients pour les pancakes de dimanche prochain.

PAS DE DETOX

Je ne suis pas très détox. Je ne vous conseille pas de commencer par une semaine de thé vert uniquement pour vous détoxifier. Le simple fait de reprendre vos bonnes habitudes va doucement vous détoxifier et vous reprendrez vos reflex sains.
Le risque est de craquer après ou pendant la detox. De plus une détox (ou une monodiet) ça se prépare en amont. Après un été riche en écarts ça n’est pas le bon moment !

Par contre commencer la journée par un thé vert vous fera du bien.

RELIRE MON LIVRE

Attention vous ne repassez pas par la case départ.
Sauf si bien sûr vous démarrez votre rééquilibrage alimentaire.
Dans les deux cas, lisez ou RElisez mon livre pour vous rafraichir la mémoire avec mes conseils sur l’organisation, la cuisine, le sport, comment faire au resto, à l’apéro… et pourquoi ne pas vous lancer le défi « 1 mois sans alcool ou sans coca zéro »?

Mon livre est en vente ici (FNAC), mais aussi si Amazon, Cultura, dans votre centre culturel E.Leclerc, chez votre libraire…

Je vous souhaite une bonne rentrée, une belle reprise et rdv sur @BIENDANSMONSLIP pour des recettes, des conseils, des astuces…

MON AVENTURE EN AMAZONIE

Photos Le Petit Français

Dans cette vidéo je vous raconte mon séjour en Amazonie aux côtés de la marque Klorane et sa fondation. 

Mon article sur mon sac à dos pour partir en Amazonie

Nous avons voyagé jusqu’à Sao Paulo puis Belem. Et en bus nous avons rejoint le village de Tomé Açu. Notre premier stop. Manoel et sa famille nous ont accueillis chez eux.
Francesca, sa femme était une grande cuisinière. On s’est régalé d’açaï, de noix de coco, de différents fruits, de compote de cupuaçu…´

Le cupuaçu était LA star de ce séjour. Je l’ai découvert sous forme de gâteaux, de compote, de glace… et même d’huile pour la cosmétique. J’ai appris sur place comment casser sa coque, récupérer sa chair autour de ses nombreuses fèves et ce sont ses fèves qui une fois séchées et pressées, produisent de l’huile. Et ce beurre est 1,5 fois plus nutritif que le karité.

Manoel ne cultive pas seulement le cupuaçu mais aussi de nombreuses variétés. Il pratique et défend l’agro foresterie. L’agro-foresterie c’est la diversité des plantes cultivées sur un même terrain pour qu’elles se protègent être elles, enrichissent le sol, diversifient les revenus…

On s’est ainsi promené sur ses terres à travers les poivriers, les plants de cupuaçu, d’açaï… J’étais bien contente d’avoir des bottes hautes ! En essayant d’ignorer les bêbêtes autour de moi.

Manoel a découvert avec sa famille la vidéo Klorane que vous découvrirez très bientôt sur les réseaux. Manoel était si heureux de se voir dans cette vidéo.

Il a fallu dire au revoir à notre famille d’accueil et nous avons voyagé une journée en bus, pour rejoindre Bela Aurora.

La marque Klorane cherchait un actif très hydratant et végétal. Ils ont découvert au Brésil le cupuaçu, déjà largement cultivé ici, comme par Manoel. Et en parallèle, Klorane botanical fondation a décidé de mener une action concrète. La fondation a été créée il y a 24 ans par Pierre Fabre. Elle mène des actions, agit, protège les plantes, partage ses connaissances et sensibilise. Et elle accompagne ainsi l’entreprise de Manoel et ensemble ils soutiennent le village de Bela Aurora. Depuis plusieurs mois une quinzaine d’habitants cultive désormais le cupuaçu grâce aux conseils et à l’expertise de Manoel qui a formé Carlino, le chef du village.

Les enfants étaient si heureux de nous montrer leurs herbiers, leur école, leurs maisons… eux aussi sont sensibilisés (comme les adultes) à l’avenir de la forêt amazonienne. Ils avaient même préparé un spectacle, une danse à notre arrivée et une chanson.

Plusieurs fois par jour tout le monde se baigne. Scorpions, caïmans… moi je n’ai pas testé^^

On a pu visiter les pépinières mais aussi les plants de cupuaçu récemment plantés.

Le bateau bus pour se rendre à l’école. 

C’était incroyable de vivre ces quelques jours avec eux. Merci à nos deux familles d’adoption !

En Avril, Klorane a lancé ces 4 gammes à base de cupuaçu. 4 parfums : cupuaçu, hibiscus, figue et yuzu.
Il s’agit de la première gamme corps de la marque : un savon, une crème de douche et un lait pour le corps. Des produits très riches et hydratants…

Merci à la marque Klorane pour cette invitation, à la Klorane Botanical Fondation (et Florence) pour toutes ces découvertes et à Anne-Sophie (parce que avec des gens géniaux c’est encore mieux). 

VLOG À TORONTO (avec deux lectrices!)

Vidéo Matthieu Khalaf
Photos Matthieu Khalaf  et moi

Pendant 1 an, grâce au myhometour je vous ai rencontre à Paris, Lyon, Bordeaux, Cannes et Biarritz. En 2018 avec Stéphanie, nous avons décidé de changer le concept et de vous faire voyager avec nous.

C’est ainsi que nous avons tiré au sort deux d’entre vous pour s’envoler vers Toronto.

Je ne connaissais donc ni la ville, ni Laure et Mélanie. Mais je crois que c’est ce qui me plaisait le plus dans ce projet. Voyager avec vous et découvrir une ville ensemble.

Nous nous sommes retrouvées chez moi pour boire un thé et terminer nos valises. Les filles avaient chacune apporté quelques affaires personnelles mais nous avions préparé leurs valises pour que le séjour soit parfait.

Matthieu nous a rejoint (j’avais à cœur d’embarquer un videaste pour être certaine de poster à mon retour un vlog pour partager avec vous ce voyage) et nous avons rejoint l’aéroport en Uber (en Uber Van vu le nombre de valises…).

Nous avons dormi à l’hôtel, près de l’aéroport pour partir le lendemain matin sans stress. J’avais choisi le Citizen M (Paris Charles de Gaulle). Un hôtel avec des petites chambres cosy (et des lits super confortables) et surtout des pièces à vivre hyper chaleureuses. Au RDC vous retrouvez des grandes tables avec des ordinateurs, des tables pour dîner, pour petit déjeuner, un grand bar, des canapés…

On s’est bien reposé et le lendemain après un bon petit déjeuner nous avons rejoint l’aéroport à pieds. Pour les vols matinaux je le referai c’est certain.

Nous avons voyagé avec Air Transat. J’avais pris cette même compagnie pour mon séjour à Montréal avec Nico à Noël. Nous avons eu une escale à Montréal après 7h de vol et après quelques heures dans l’aéroport nous avons repris un avion. En 1h30 nous étions à Toronto. Vous avez également des départs depuis la pronvince : Nice, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Marseille, Bâle-Mulhouse…

À l’aller nous avons testé la classe club. Des sièges plus larges avec plus de places pour les jambes, pour baisser son siège, des écrans plus grands et surtout un menu plus recherché, servi sur une nappe blanche. Une trousse de confort est également proposée ainsi qu’une super sélection de films. Et ça c’est super important. J’ai pu voir Stronger qui est au cinéma en ce moment et Goodbye Christopher Robin. Deux films que je vous conseille si vous avez l’occasion de les voir!

Au retour nous avons testé la classe eco plus. Je vous en parle en fin d’article.

Nous sommes arrivés vers 19h30 Toronto et nous avons rejoint la maison en Uber. Tout au long du voyage nous avons utilisé Uber pour nous déplacer (sauf quand nous étions à pieds). À 5 on commandait des voitures XL et c’était agréable de faire des pauses au chaud et se poser le temps de la course.

Le dîner nous attendait à la maison ce soir-là. Stephanie était arrivée la veille pour tout décorer, faire les courses pour nos petits déjeuners et elle nous avait préféré à manger. C’était hyper important pour moi de ne pas être à l’hôtel. J’apprécie vraiment loger dans une maison ou un appartement quand je voyage. On peut davantage s’installer, prendre des habitudes…

La maison est dispo sur Abritel. On y était vraiment bien. Une pièce/véranda, un salon, une salle à manger, une cuisine, 3 chambres et une salle de bain.

Nous étions à quelques minutes à pieds de High Park et le quartier était tellement adorable. Des maisons trop jolies, comme j’adore et encore décorées (3 semaines après Noël, j’étais ravie!).

En Uber c’était très rapide de rejoindre le centre et nous étions au calme. Le lien par ICI.

Toute la déco est dispo sur le site Kave home. J’avais découvert ce eshop (qui livre partout dans le monde) quelques semaines avant et j’ai craqué sur des coussins, des plaides, des vases, des tissages… Comme pour les autres myhometour j’aime recréer mon univers là où je vous accueille. Même en voyage 🙂

Nous nous sommes couchées tôt pour rattraper le décalage horaire (6h de moins) et le lendemain matin nous étions bien reposées. Tout le monde s’est très rapidement fait au décalage d’ailleurs.

J’avais apporté des petites surprises dans ma valise. Et pour le premier petit déjeuner les filles avaient chacune leur cuillère gravée, spécialement par Les petites cuillères de Juliette avec également des sachets de thé Tea Héritage en forme de petits avions !

Le temps de se préparer nous étions parties à la découverte de Toronto.

La première journée a été la plus fraîche. J’avais prévu le coup avec des sous couches Damart pour tout le monde. Je vous en parlais dans cet article après mon séjour à Montréal mais c’est mon secret pour braver le froid. Leggings, sous pulls, chaussettes… je les porte aussi à Paris plutôt que d’empiler les pulls! Il existe plusieurs « forces », 1, 2, 3, 4 et 5. J’avais mixé entre les forces 4 et 5 dans les valises pour que surtout personne n’ait froid.

Dans Toronto il y a beaucoup de street art, partout dans les rues. Tôt le matin nous avions rdv pour un graffiti tour. Nous avons parcouru tout un quartier à la découverte des différents artistes et nous avons visité Kensington Market. Un quartier hippie, avec beaucoup de boutique mais pas de grandes enseignes. Des fripes, des restaurants, des destocks… On a adoré ce quartier très original !

Pour ce qui est du graffiti tour on n’a pas vu les plus belles pièces (qu’on a pu découvrir plus tard par nous même) mais la guide était super intéressante et nous a appris beaucoup de choses sur le street art à Toronto.

Premier déjeuner chez Maman. Un restaurant français qui existe aussi à New York. J’avais noté l’adresse pour mon dernier voyage à New York et je n’avais pas eu le temps de tester l’adresse. C’était l’occasion avec les filles.

Le restaurant est au cœur du financial district et l’endroit est adorable. Des salades, des sandwichs, des quiches, des pâtisseries… et surtout des inspirations françaises. C’était délicieux. Si vous désirez tester aussi, notez juste que ce n’est pas ouvert le week-end.

Les expats seront heureux de dévorer un canelet, des chouquettes, des madeleines…

Retour vers Kensigton Market pour continuer à explorer ce quartier qui nous avait tellement plu et ensuite, à pieds nous avons visité China Town et Little Italy.

Vous avez aussi Little Portugal et Korea Town à découvrir.

China Town, le dépaysement est complet. Little Italy est un quartier sympa mais qui ne vous dépaysera pas autant.

En reprenant un Uber nous avons rejoint un spot que vous aviez partagé avec moi. « Polson Street » est idéale pour profiter d’une vue imprenable sur toute la ville. Vous pouvez aussi prendre le ferry mais en faisant mon programme j’ai préféré l’option moins longue et surtout pour laquelle nous aurions moins froid… au bord de l’eau il y avait déjà un sacré vent^^

Dîner chez Leña. Le restaurant est à côté du Toronto Eaton Centre si vous avez le temps pour un peu de shopping. Il y a même un corner Missguided à l’étage!

On a vraiment passé une super soirée. L’endroit était magnifique et j’ai adoré le contraste de cette déco très chic avec un accueil chaleureux, des serveurs funs, une carte avec beaucoup de plats à partager, des tapas… super !

Second jour à Toronto, nous avions choisi de passer la matinée aux musées.

ROM (Royal Ontario Museem) pour commencer puis le Bata Shoe Museum.

J’avais hésité également avec AGO (musée des Beaux-Arts) qu’on m’avait beaucoup recommandé, si vous avez le temps, je l’ajoute dans cet article.

Le ROM est un musée d’histoire naturelle avec des expos temporelles. On a eu la chance de faire celle de Christian Dior.

Le Bata Shoe Museum est un musée autour de l’histoire de la chaussure. L’évolution des modèles, des styles, les chaussures à travers les époques et les pays. J’ai beaucoup aimé, il est très orignal.

Nous avions pris le CityPass qui donne l’accès à ces deux musées, la CN tower et d’autres choses.

À 10 minutes à pieds nous avons déjeuné chez Live Organic Food. J’avais noté cette adresse et la balade était super chouette en plus. Moi et mon amour pour les quartiers résidentiels et les perrons.

J’étais tellement contente de trouver autant de restaurants comme celui-ci à Toronto (des restaurants Biendansmonslip^^). Au menu : pad thai, poutine veggie, sushis, burritos, burgers… tout est veggie, frais et délicieux. Je vous conseille le pink chai latte. Un thé chai à la rose…

Encore une adresse que je vous conseille.

Batteries externes, adaptateurs, casques, enceinte pour la maison… nous avions tout shoppé sur Cdiscount. Avec le froid les batteries ont tendance à se vider très très rapidement donc les batteries externes nous ont bien aidé^^
J’avais également créé une playlist ‘Fly to Toronto » sur Deezer qu’on a pu écouter dans l’avion, dans la voiture et à la maison avec l’enceinte. Vous pouvez la retrouver ici

Après-midi dans le distillery district. On a vraiment tous passé un super moment. Ancien quartier industriel de Toronto qui ressemble à LX Factory à Lisbonne. Ici on peut surtout tester des bières, différents alcools comme le whisky canadien, du chocolat, des fromages, du saké… que de découvertes.

On était accompagné par un guide et on a trouvé ça génial. On est resté avec lui de 15h à 18h. Super souvenir. Endroit à ne pas louper à Toronto.

Comme vous pouvez le voir nous portions toutes une doudoune Jott. J’ai toujours pensé que les chauds manteaux contre le froid était forcément épais. Quel bonheur de porter une doudoune aussi fine qui protège tout de même parfaitement du froid.
Je les ai vu chez Citadium si vous aviez envie de les voir en vrai. La marque propose aussi des bonnets, des écharpes

Boots Sorel

Direction l’immanquable CN Tower. Toujours grâce au pass nous avons grimpé cette tour avec un ascenseur en verre… qu’elle angoisse, mais je n’ai pas regretté.
Rien que prendre cet ascenseur est une expérience en soi et la vue tout là haut en vaut la peine. Une partie du sol est elle aussi en verre. Que de sensations^^

J’avais prévu une surprise pour les filles ce soir-là. Nous avons assisté à un match de basket pour encourager les Raptors (l’équipe de Toronto, qui a gagné).
J’adore les matchs de basket. Ils se passent tellement de choses, des jeux avec le public, des animations, des dances, des concours… c’était top. L’occasion pour manger un hot dog, une, pizza, une poutine (il fait bien que les filles testent)…
J’avais réservé les tickets sur le site du Air Canada Center (qui accueille des concerts aussi). À vous de choisir vos places suivant votre budget. Nous étions placés très haut et nous n’avons rien manqué du match et de l’ambiance. Un super souvenir!

Troisième jour à Toronto.

Notre Abritel étant situé à quelques minutes à pieds de High Park nous nous sommes promenés dans le parc, au bord du lac gelé… des paysages forcément très différents du reste du voyage, c’était très apaisant.

En voiture nous avons traversé la ville pour visiter l’université de Toronto. Le quartier de l’université est à voir. De nombreux bâtiments qui accueillent les étudiants, avec des lettres grecs sur les bâtissent et l’université qui est magnifique.

À quelques minutes à pieds j’avais repéré le restaurant Fresh. Une carte très très large qui propose des smoothies, des thés, des salades, des burgers, des bowls… un choix immense et un accueil génial. On s’est régalé et même si il y avait un peu d’attente tout est très bien organisé. N’hésitez donc pas à patienter.
J’avais commandé le bowl probiotic, délicieux. Je n’ai juste pas beaucoup aimé les cubes de tofu crispy. Très gras…
Les plats sont proposés en taille baby et regular. Regular étant une bien grande taille^^

Comme vous pouvez le voir (de manière très subliminale^^) nous portions toutes une montre Cluse à notre poignet pendant ce séjour. J’avais choisi le modèle marbré pour les filles et elles l’ont beaucoup aimé (ouf! J’adore vous préparer des surprises mais il ne faut pas se tromper^^).
De mon côté je portais le modèle La Vedette Mesh. J’adore leurs montres fines et ce mix argent et rose gold est sûrement mon favoris.

Après quelques photos dans le quartier. Encore de très belles maisons à photographier 😉 Il était l’heure pour du shopping.

Le Canon EOS M100 nous a accompagné tout au long du voyage. Je vous le racontais sur mes réseaux mais je prends pratiquement toutes mes photos avec mon téléphone. J’ai beaucoup aimé cette appareil hybride. Très petit (il tenait dans ma poche de doudoune avec l’objectif 55-200), très très simple d’utilisation, j’ai repris goût à la photographie. J’étais vraiment heureuse de retrouver le plaisir de prendre autant de photos.

Passage obligatoire par CF Toronto Eaton Centre.
Un IMMENSE centre commercial où on a retrouvé Bath And Body Works, DavidsTea, Nordstrom, Sephora, La vie en rose… bref il faudrait 2 jours pour tout faire.
L’une des sorties se trouve sur Youge Street, la plus grande rue du monde. Et une autre sortie se fait sur Dundas Square, le time square (ou le Piccadilly Circus) de Toronto.

On est repassé par la maison ce soir-là avant d’aller dîner. Nous avions rendez-vous avez 3 lectrices qui vivaient à Toronto. C’était l’occasion de se faire belle. Saturday night fever^^

Pandora a offert aux filles les bijoux de leur choix. Elles ont craqué pour un bracelet avec des charms, des boucles d’oreilles et une bague (celle-ci, que j’ai aussi).

Pour le make-up j’ai proposé aux filles de découvrir mes chouchous du moment. Les produits Couvrance (la marque d’Avène). Je vous en parlais dans ma vidéo Morning Routine. J’adore ces produits, particulièrement pour l’hiver.
Le fond de teint, le stick correcteur vert contre les rougeurs, l’anti-cernes, le mascara, le crayon à sourcils… je ne suis pas du style à n’utiliser qu’une seule marque pour mon maquillage mais en ce moment je n’utilise que ça.
Et depuis la vidéo j’ai troqué ma poudre « lumière » pour la poudre « bonne mine ». C’est comme une poudre soleil mais pour l’hiver^^ Plus douce, idéale pour les peaux claires.

Une fois prête nous avons rejoint Lucie, Auriane et Astrid au Mad Crush. Un restaurant/bar à vin.
Nous étions installées sur une haute table carrée, idéale pour faire connaissance.
Du bon vin, une super ambiance… c’était une soirée géniale. Je n’ai pas été renversée par mon plat (contrairement à Laure et Mélanie) par contre les desserts étaient fabuleux. Je remercie les filles d’avoir partagé cette soirée avec nous !

Dimanche matin, dernier jour, après avoir fait nos valises nous avons fait des courses! Vous le savez j’adore rapporter de la nourriture de mes voyages. C’était aussi l’occasion de vous ramener des souvenirs
On a aussi acheté tout le nécessaire pour un brunch. On a fait des pancakes, des œufs brouillés aux champignons, des bagels au Philadelphia avec aussi des légumes, des fruits…

C’était très cool de cuisiner ensemble, de manger à la maison et juste de profiter une dernière fois de notre chez nous.

Et avant de quitter la maison nous avons filmé une vidéo toute ensemble. J’ai adoré faire ça avec les filles. Je filme le plus souvent seule, c’est toujours cool de partager cette passion.
On vous parle de nos meilleurs souvenirs, de notre shopping et du contenu de notre valise (et donc les marques partenaires de ce voyage). Dont par exemple les produits de beauté et soins que nous avons utilisé.

La gamme Ultra Doux de Garnier à l’érable et à l’huile d’argan. J’avais bien sûr choisi cette gamme pour le clin d’œil au Canada mais aussi pour son odeur. Le gel douche, le shampoing, le masque… j’ai tout adoré. Le shampoing et le masque laissent les cheveux très doux et j’étais contente de ramener ces produits. Ils me font penser à ce voyage maintenant dès que je les utilise.

Pyjama Undiz

Et les soins. J’étais à Montréal 2 semaines avant et j’ai plus que expérimenté le froid. J’avais bien noté l’importance de s’hydrater le corps, les lèvres et les mains. C’est pour ça que j’avais glissé dans chaque valise des produits Mixa : un stick pour les lèvres, une crème pour les mains et du lait pour le corps. Tout ça pour les peaux très sèches. C’était l’idéal.
J’ai découvert le lait micellaire Mixa pendant ce voyage. Je déteste les laits démaquillants, je suis de la team eau micellaire. Par contre j’ai adoré celui-ci que j’utilise depuis.

Il a donc fallu partir et dire au revoir à notre maison…

On a décollé toujours avec Air Transat en fin de journée, avec une escale à Montréal de 1h. Le lendemain matin nous étions à Paris.
Cette fois nous avons voyagé en eco plus. Plus de place que en éco et c’était très appréciable pour dormir. Beaucoup de sièges étaient inoccupés, j’ai même pu m’allonger. Le rêve^^
Par contre adieu les plateaux repas de la classe club. Vous avez la possibilité de vous offrir le plateau à 25$ (15€). Il est préférable de le réserver en ligne pour être sûr de sa disponibilité.

J’écris cet article dans l’avion, redoutant l’atterrissage et donc les aurevoirs. Cela peut paraître fou de partir à l’autre bout du monde avec des inconnues mais c’était la meilleure idée que j’ai eu. Après tous ces myhometour, toutes ces rencontres avec vous et ma passion du voyage c’était une évidence de découvrir le monde à vos côtés. Vivement le prochain myhometour…

J’ai fait deux superbes rencontres, on a vécu une aventure unique, que je n’oublierai jamais. Dés qu’on pouvait raconter notre histoire à un serveur, un vendeur, on le faisait.

Je réalisais la folie de la situation et je réalise la chance que j’ai. J’ai de la chance d’avoir votre soutien, j’ai de la chance que vous me suiviez dans mes idées les plus folles et je suis heureuse d’être entourée de personnes comme Stephanie et Charlotte. Qui m’aident à réaliser mes rêves.

J’embrasse très fort Laure et Mélanie. Merci d’avoir osé!

Et merci à Matthieu pour ce vlog, ces photos et juste pour avoir été avec nous.