ROAD TRIP EN CORÉE DU SUD : HAHOE, GYEONGJU ET BUSAN

Quand nous visitons un pays nous passons du temps dans la capitale ! Mais il est rare qu’elle soit le reflet du reste du pays. Alors comme souvent nous avons organisé quelques jours en dehors de la ville principale. 3j dans le sud de la Corée du Sud avant de revenir à Séoul. 

Mon article sur Séoul ICI

Nous n’avions que 8j complet sur place. En général les touristes visitent quelques jours de plus et ont le temps pour une journée rando en dehors de Séoul et quelques jours sur l’île de Jeju. Nous avons du choisir entre Jeju et la Corée plus traditionnelle et nous avons préféré la seconde option. 

Nous préférions voir de l’authentique plus que Jeju, appelée le « Hawaï coréen ». Il y a cependant là-bas une nature magnifique à découvrir (que beaucoup d’entre vous ont adoré). 

JOUR 1 HAHOE

À 7h ce matin-là nous étions déjà à la gare de Séoul. Le train de 7h18 nous a conduit en 3h30 à Andong (11€/billet).
Nous n’avons pas visité Andong pour préférer Hahoe. Vous pouvez rejoindre le village en bus ou en taxi.
Comptez 1h en bus (1€/personne) et 25min en taxi (25€).

Impossible de vous donner un avis sur Andong donc mais j’ai lu que c’était très sympa.
J’avais hâte d’arriver à Hahoe, nous avions loué une chambre dans un Hanok qui avait l’air si paisible… cette dépense était la dépense plaisir du séjour ! 

Comptez 170€ la nuit pour cette expérience (LIEN ICI)

-25€ sur votre première réservation Booking via ce LIEN

Un taxi nous a déposé devant la maison (le bus nous aurait déposé à l’entrée de Hahoe mais le propriétaire serait venu nous chercher, il nous l’avait proposé par e-mail suite à la réservation).
Visite de cette maison traditionnelle tenue par un jeune coréen (la 16éme génération à tenir cette maison).
Petit salon en entrant (à partager avec les vacanciers d’à côté, séparation avec un grand paravant, c’était parfait) et chambre privée avec deux futons (et la clim).
La salle de bain était privée aussi mais à l’extérieur. Tout était neuf et très propre.
Nous avons très bien dormi ! Même avec une petite douleur au dos pour moi au rêve c’était une vraie expérience qui a fini en beauté avec le petit dej maison coréen le lendemain matin. 

La maison se situait au plus près d’une des sorties du village d’Hahoe. Il suffisait de traverser un petit pont. La localisation était vraiment privilégiée, face à l’eau, au milieu des végétations.


On a déjeuné à l’entrée du village. Le propriétaire nous avait conseillé de goûter le Andong-jjimdak (une spécialité) poulet avec ici des nouilles de patates douces, des légumes et surtout une sauce à base de ganjang. C’était très bon !
Pensez à vous organiser il n’y a pas de restaurants dans Hahoe. Le plus simple est de déjeuner au market place, un food court situé derrière le bureau d’information où les tickets d’entrée sont vendus.
Comptez moins de 4€ l’entrée/personne 

Hahoe est un village traditionnel, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco et encore habité (200 habitants). 

Petites rizières, église ancienne, maisons typiques… nous voulions découvrir la Corée plus traditionnelle et c’était le cas. Mais en moins d’1h30 nous avions terminé la visite… les touristes n’étaient pas très nombreux mais ils se promenaient en voiturettes de golf (ce qui gâche un peu l’atmosphère typique) et le village est… comment dire ? Sans vie, plus du tout animé. Alors ça nous a plus mais nous étions déçus. 

Ça nous a donné du temps pour profiter de notre magnifique maison mais vous pouvez aussi arriver plus tard dans la journée. Arriver à 11h15 à Andong ce jour là n’était pas nécessaire ! 

Nous avons dîné dans un restaurant conseillé par le propriétaire. Il était décidément très attentionné !
Il nous y a conduit en voiture et il est revenu nous chercher.
Par contre nous n’avions pas regardé les prix en arrivant (habitués à des prix très raisonnables jusque ici) et nous avons payé 67€ à deux avec une boisson.
Nous n’avons pas regretté, les produits étaient frais, la viande était très bonne mais nous aurions aimé contraire les prix avant^^
Très bonne soirée en tout cas, avec vue sur les rizières est un patron adorable pour qui nous avons dessiné un souvenir de la France pour son mur. 

JOUR 2 : GYEONGJU

Après le fameux petit déjeuner maison coréen dont je vous parlais plus haut, un taxi nous a ramené à la gare d’Andong.
Nouveau billet de train direction Gyeongju (2h de trajet, 6€/personne). J’ai cru aussi voir des bus de 1h30 Andong>Gyeongju.

La veille nous avions réservé, toujours sur Booking un hôtel « korean style » (45€ la nuit le week-end mais moins cher la semaine. LIEN ICI). Très pratique pour déposer notre valise en arrivant et pour ne pas se réveiller trop tôt le lendemain matin !  Nous avons découvert en suite que la gare routière était à 400m. Le petit déjeuner était en libre service : thé, café, jus d’orange, pain de mie, beurre et confiture. 

Donc oui hôtel pratique, très central mais rien de plus qu’une auberge. 

-25€ sur votre première réservation Booking via ce LIEN

Déjeuner rapide puis découverte du centre ville. Cet après-midi là reste notre petit coup de cœur ! Il est facile de passer 2j à Gyeongju, il y a tellement à faire : le temple de Bulguksa et la grotte de Seokguram (tous deux à une vingtaine de minutes en voiture du centre), Bonum lake, le bois de Gyerim (qui cache un village hanok), le parc national de Gyeongju, le marché Jungang ou encore la Gyeongju Tower.

Mais en ne restant que 24h ici nous savions qu’il faudrait faire des choix. On a préféré rester à pieds, visiter les sites proches du centre et surtout se mélanger aux locaux. 

Découverte du centre ville donc (Hwangnam-dong et ses rues adjacentes). Cafés, boutiques, rooftop, terrasses… on en a pris plein les yeux, nous avions envie de se poser à chaque coin de rue pour siroter quelque chose. Le centre ville est très jeune, très animé. 

Collées à notre hôtel, les tombes royales (timuli). Vous apercevrez ces petites collines verdoyantes simplement en vous baladant dans la ville et pour entrer dans le parc des tombes royales de Daereungwon le ticket est à 1,5€ (ouverture de 9h à 22h).

En continuant notre promenade nous sommes tombés sur un second parc (entrée gratuite) très fleuri dans lequel les habitants adorent passer du temps. Les enfants jouent avec leur cerf volant et d’autres font du vélo. La végétation est magnifique et très colorée. Au centre de ce parc : l’observatoire de Cheongseongdae, le plus vieil observatoire d’Asie.

Et enfin, l’étang d’Anapji (entrée 1,5€). Il s’agit d’un lac artificiel (creusé au 7ème siècle) mais on a trouvé le site superbe. La visite est conseillée de nuit ou au couché du soleil. Déjà de jour, le palais se reflète dans l’eau. J’ai vu des photos de nuit c’est sublime égalent. 

On a terminé la journée à nouveau dans cette rue qui nous avait tellement plu (Hwangnam-dong gyeongju). Nous avons fait quelques boutiques, bu un verre sur un rooftop pour le coucher de soleil sur les toits noirs de la ville et nous avons dîné chez Awesome (c’était très bon!). 25€ à 2 avec une boisson. 

N’oubliez pas de goûter aux Hwangnamppang (Hwangnam Bread). Des spécialités aux haricots rouges sucrés ! 

JOUR 3 : BUSAN

On se réveille dans notre auberge. Le mal de dos est présent au réveil mais passe en quelques minutes^^ Reposés pour une nouvelle journée direction Busan.
À 400m de notre hôtel : la gare routière. Décidément cet hôtel était au moins très bien placé.

BUS : 45 min de bus à 4€ le ticket
La gare routière est ensuite bien loin de Busan, comptez 20€ (25min) environ de taxi 

TRAIN : 2h en train avec un changement à 20-40€

Direction notre hôtel de Busan, toujours trouvé via Booking, qui nous a coûté 39€ la nuit (sans le petit dej). La chambre était vraiment chouette, la salle de bain aussi, super adresse et bien placée en plus (métro et quartier Seomyeon)

-25€ sur votre première réservation Booking via ce LIEN

Juste le temps de poser les valises (sur Booking vous précisez votre heure d’arrivée au moment de la réservation, il y a souvent de bonnes surprises) et nous partions à la découverte de la ville !

Comme à Gyeongju nous avons du faire des choix et nous n’avons pas pu faire les sites trop éloignés de la ville. 

Les immanquables : le temple Haedong Yonggungsa (en bord de mer), les plages de Haeundae, Gwangalli (et son pont), ainsi que Songdo si vous avez le temps, le coucher du soleil à Dadaeopo Beach, les bains coréens nommés « Jimjilbang » (on nous avait recommandé Spa Land à la station Centum City, le plus chic et réputé de Corée, qui coute seulement 11€), la sky walk Oryukdo (vous pouvez y accéder par une balade le long des falaises d’Igidae ou simplement en bus)…

Pour découvrir Jagalchi market (le marché au poisson au niveau du port de Busan) nous avons du prendre le métro.
Le trajet était direct Seomyeon > Napo avec la ligne 1 direction Dadaeopo Beach. Tout était en anglais, ainsi que les tickets machines (0,90€ le ticket de métro). 

Nous avons traversé le fish market (Jagalchi) pour rejoindre BIFF Square (Busan International Film Festival). Une allée piétonne sur laquelle vous trouverez toutes sortes de street food. On en a profité pour goûter une spécialité qui nous faisait de l’œil : gimbap ou kimbap (riz, algue, huile de sésame, légumes, omelette…). J’ai adoré l’ambiance et ce plat typique ! 

La suite de la visite se fait en hauteur, on a pris un bus (0,90€ le ticket) même si la montée peut se faire à pieds avec de bonnes chaussures !
Une fois en haut de ce célèbre quartier de Busan nous avons parcouru la moindre ruelle à la recherche de différents points de vue. Le Gamcheon cultural village peut faire penser à une favéla de Rio et dans le passé il s’agissait bien d’un bidonville. Aujourd’hui c’est un quartier touristique de Busan, toujours avec de nombreuses maisons et toits colorés mais aussi avec des boutiques, des cafés et des points photos pour Instagram.
Nous sommes redescendus en bus à nouveau (0,90€ le ticket) pour retrouver le quartier très animé que nous avions laissé à midi. Nous avons fait les boutiques et apprécié la frénésie ambiante avant de reprendre le même métro vers l’hôtel.
 

De retour dans notre quartier de Seomyeon nous avons pris le temps de mieux le découvrir. En fin de journée l’ambiance est toujours plus chouette. Boutiques, bars, restaurants… on s’est ainsi promené dans le quartier, de nuit (on pourrait passer des heures à chercher les enseignes « à la française » remplie de fautes d’orthographes ! Petit plaisir coupable haha). Et nous sommes rentrés nous reposer car nous voulions prendre un train tôt le lendemain matin pour rejoindre Séoul !

Pour retrouver mon article complet sur Séoul CEST PAR ICI. 

Tous mes conseils pour un voyage en Corée du Sud sont plus bas dans l’article ! 

Nous avons passé 3j géniaux et finalement pas si fatigants. 3 jours 3 villes mais aucune galère !
Si vous avez plus de temps que nous, n’en perdez pas trop à Hahoe et passez 2 jours à Gyeongju et 2 jours à Busan !
Nous n’avions que 8 jours en Corée du Sud et nous sommes ravis de ne pas avoir fait que Séoul.

À SAVOIR :

Monnaie :
La monnaie de la Corée du Sud est le WON sud coréen. 1€ = 1 300 KRW
Comme toujours en voyage nous payons avec notre carte bleue (option internationale que vous pouvez mettre en place avec votre banque) et nous retirons sur place. Nous préférons retirer que d’échanger des euros.
Ça n’est pas chose facile en Corée du Sud. Nous avons essayé avec beaucoup de banques avant de trouver des guichets qui fonctionnaient avec nos cartes. Cherchez les ATM de chez 7eleven principalement ! 

Langue :
Nous ne parlions pas un mot de coréen mais nous avons appris à dire bonjour, merci et au revoir.
Beaucoup de panneaux, menus… sont traduits en anglais (avec photos). Alors on s’est toujours débrouillé en montrant et en parlant anglais. 

Un peu de vocabulaire : 

bonjour : annyeonghaseyo
merci : gomabseubnida
au revoir : jagbyeol insa

Électricité :
Pas besoin d’adaptateur en Corée du Sud. Il s’agit des mêmes prises qu’en Europe (le voltage est un tout petit peu plus faible) seulement il y a rarement la prise de terre. 

Transports :
Trains, bus, métro, avions internes… se déplacer dans Séoul et à l’intérieur du pays est très facile. Dans Séoul nous avons beaucoup marché. La ville est immense mais nous adorons découvrir une ville à pieds.
Nous avons pris aussi le métro et des taxis. Il existe l’appli Uber à Séoul, elle regroupe des chauffeurs uber, des black cabs (plus cher), des taxis classiques… c’est très pratique. Vous pouvez aussi interpeler un taxi dans la rue si vous savez lui expliquer votre adresse. Quand nous n’y arrivions pas nous donnions la station de métro la plus proche pour finir à pieds. 

Je vous glisse ici deux codes Uber trouvés à l’aéroport : 

LGUPLUS05 (-20% sur vos 3 prochaines courses à Séoul)

LGUPLUS10 (-7,5€ sur votre première courses depuis ou vers l’aéroport) 

Train :
Il est possible de louer une voiture pour votre road trip, beaucoup le font. Nous avons préféré le train et le bus pour nos trajets. Je vous précise les prix plus haut dans l’article, le train s’est avéré très peu cher et facile.
Pour tous les horaires de train j’avais consulté le site Rome2rio.

Article précédent
Article suivant

Pas de commentaire

Laissez un commentaire