J’ai testé la cryolipolyse (Coolsculpting)

En novembre 2016 j’ai testé la cryolipolyse, le Coolsculpting. Dans cet article j’aimerais vous parler de la méthode et de mon expérience.

Pourquoi un article 1 an après?

Déjà, merci vous avez été patients. J’ai eu 3 traitements, le dernier en Août 2017 et je devais attendre 3 mois pour mon rdv de contrôle. J’ai donc voulu tout terminer avant de vous en parler.

Qu’est ce que le Coolsculpting? 

Tout d’abord, le Coolsculpting c’est une méthode d’amincissement et surtout une alternative à la liposuccion (ce n’est pas de la chirurgie esthétique). C’est un traitement basé sur le principe de Cryolipolyse : la destruction des cellules graisseuses par le froid. Ces cellules sont détruites et naturellement éliminées en 6 à 12 semaines.

Le principe : un applicateur est posé sur la zone à traiter et va geler les cellules adipeuses localisées.

Suivant la zone à traiter une séance dure entre 35 minutes et 1h15.

L’appareil Coolsculpting est la seule machine agrémentée par la FDA (food and drug administration). En choisissant votre centre vérifiez bien qu’il s’agit d’une machine de cette marque.

Qu’elles zones peut-on traiter ?

Le ventre, les poignées d’amour, les bras, la culotte de cheval, les plis sous fessiers, l’intérieur des cuisses, les genoux et le double menton.

Combien de séances faut-il effectuer sur chaque zone? 

En principe, dès la première séance, on peut perdre jusqu’à 30% de la masse graisseuse localisée. Cependant, cela dépend des personnes et des zones (certaines sont bien plus tenaces comme l’intérieur des cuisses). Il est donc possible de devoir réitérer la séance. Comme j’ai dû le faire.

La consultation au préalable permet de pré définir le nombre de séances recommandées.

Tout le monde peut le faire ? 

Il faut être majeur pour faire du Coolsculpting. Et il faut venir en consultation au préalable afin qu’un médecin examine votre graisse (un grand moment vous verez^^) et établisse un protocole de traitement.

Mon expérience avec le Coolsculpting

J’ai fait du Coolsculpting sur les poignées d’amour et sur l’intérieur des cuisses. Depuis ma naissance je stocke entre les cuisses et quelque a pu être mon poids je n’ai jamais perdu à cet endroit précis. J’ai pensé longtemps à la liposuccion et on m’a parlé de Coolsculpting et du centre Lazeo.

J’ai donc fait un premier traitement chez Lazeo en Novembre 2016 et un second en Mars 2017. Ils avaient été honnêtes depuis le début, l’intérieur des cuisses est une zone tenace, je savais qu’il faudrait le faire au moins deux fois.

Et cet été j’ai découvert un chirurgien esthétique à Biarritz qui lui aussi proposait la méthode Coolsculpting. J’ai alors décidé de le faire une troisième fois (je tenais bon!). Je ne peux pas sur internet vous parler de ce chirurgien, ce n’est pas autorisé mais je partagerai avec vous son contact sans soucis par email. J’ai été super bien accueillie, je vous le conseille sur le Pays Basque.

Pour ce qui est des poignets d’amour je n’ai pas eu à le refaire une troisième fois.

Mon rééquilibrage alimentaire

Vous le savez, j’ai suivi un rééquilibrage alimentaire depuis février 2017. Et je fais du sport plusieurs fois par semaine également. J’ai perdu 9kg cette même année et forcément c’est aussi à prendre en compte dans les résultats avant/après.

Avant/après

Sur les hanches, le résultat est là, j’ai perdu 6cm de tour de taille.

Sur l’intérieur des cuisses, j’ai donc dû refaire le traitement 3 fois car c’est une zone qui fait malheureusement partie intégrante de ma morphologie. Et ça depuis toujours.

J’ai quand même vu des petits résultats, surtout au niveau de la qualité de peau et j’ai perdu 4 cm de tour de cuisse. Mais il reste un amas graisseux, c’est une zone tenace j’avais été prévenue.

Mon avis sur le Coolsculpting

Ce n’est pas un traitement miracle, c’est sûr mais ça vaut vraiment le coup de se laisser tenter pour faire fondre des graisses tenaces et pour améliorer certains aspects de sa silhouette, si l’on en ressent le besoin bien sûr. Sur certaines personnes, le résultat est bluffant dès la première séance. J’ai des copines qui on fait ça sur le ventre après une grossesse, au niveau des bras pour être au top dans leur robe de mariage, sur les hanches… elles sont toutes ravies (l’article de Kenza, de Leeloo et de Fiona).

Malgré le sport et les régimes, certaines zones graisseuses ont vraiment du mal à disparaitre. Le coolsculpting aide et peut être aussi un vrai coup de pouce pour se motiver à se reprendre en main.

Ça fait mal ?

Pour tout vous dire, quand l’appareil se place il y a une aspiration, forcément. J’ai ressenti un pincement parfaitement supportable. Sur quelques secondes la température descend (20 secondes), jusqu’à -11° il me semble. Alors c’est un peu froid (presque chaud finalement…) et très vite on s’habitue. Je me suis même endormie une fois. À la fin, un massage de la zone peut être effectué suivant la machine Coolsculpting utilisée. Et ce moment là n’est pas agréable. Pas douloureux, mais pas agréable.

La semaine qui suit, un bleu peut se former et votre peau sera sensible. J’ai parfois senti ma peau qui tirait ou des petites « décharges électriques » mais rien qui m’empêchait de faire quoi que ce soit.

Le sport était déconseillé les 10 premiers jours.

Les tarifs

C’est un traitement couteux mais une vraie alternative à la liposuccion (sans ses inconvénients). Au mieux ça marche, au pire non, mais pas de mauvaises surprises.
Les tarifs Lazeo sont dispos par ici.

Et l’équipe de chez Lazeo m’a proposé -10% pour mes lecteurs. Il suffit de préciser que vous venez de la part de Youmakefashion au moment de votre rdv.

Mes adresses :
Centre Lazeo Paris
50 Avenue Victor Hugo
75116, Paris
01 43 59 10 10

Chirurgien Esthétique
à Biarritz (je partage l’adresse par email)

Article précédent
Article suivant

1 Commentaire

  • ‘Répondre’
    A.N
    23 octobre 2018 at 9 h 28 min

    Ne pas croire aux miracles,j’ai testé il y a 5 mois.bof..c’est de l’argent jeté en l’air.

  • Laissez un commentaire